»Comment tu parles de ton père » de Joann Sfar – Rentrée Littéraire 2016

Titre VF : Comment tu parles de ton père

Auteur : Joann Sfar

Edition Albin Michel, 2016.

Genre : Littérature contemporaine, autobiographie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » Pour qu’il n’y ait pas le moindre suspense, je vous dis tout de suite qu’il est mort dans mes bras.  »

Résumé :

 » « Papa est né l’année où tonton Adolf est devenu chancelier : 1933. C’est l’année où pour la première fois on a découvert le monstre du Loch Ness. C’est l’année, enfin, où sortait King Kong sur les écrans. Mon père, c’est pas rien. « 

Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir et un père comme André Sfar. Ce livre pudique, émouvant et très personnel, est le Kaddish de Joann Sfar pour son père disparu. Entre rire et larmes.  »

Mon avis :

Joann Sfar dessinateur et désormais Joann Sfar écrivain avec ce titre très personnel. Comment tu parles de ton père est tout à la fois le récit du deuil de son père et également une introspection sur sa construction et son héritage familial.

Un titre court mais intense qui retrace le parcours de Joann Sfar et de ses relations avec son père sous forme d’anecdotes décousues chronologiquement, mais qui ont toutes un point commun : la famille. Par son récit c’est à tout un chacun que l’auteur s’adresse. En retraçant le parcours de ses proches, c’est sa personnalité qu’il nous conte. Une jolie façon de leur rendre hommage mais également une façon de comprendre que nous sommes tous influencés par notre famille et que c’est en fonction de nos choix que cet héritage perdure ou non.

Par une écriture et un langage familier, c’est presque une conversation que nous lisons. L’identification est simple. C’est franc et c’est ce qui m’a plus.

En conclusion ; un hommage sincère et familier qui rappel à chacun un petit quelque chose de sa vie…

Publicités

11 réflexions sur “ »Comment tu parles de ton père » de Joann Sfar – Rentrée Littéraire 2016

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

  2. J’ai parfois du mal avec les autobiographies, mais ce livre a l’air, malgré tout, assez intéressant. Je ne connais pas vraiment le travail de Joann Sfar, pourtant, j’ai l’impression que son écriture doit être très poétique. Mais je me trompe peut-être ^^

  3. Pingback: Bilan du mois de Novembre et Décembre 2016 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s