»Les monologues du vagin » de Eve Ensler

Titre VO : The Vagina Monologues
Titre VF : Les monologues du vagin
Auteur : Eve Ensler
Traduit de l’anglais ( Etats-Unis ) par Lili Sztajn.
Editions Denoël & d’ailleurs, 2015.
Genre : Théâtre, essai, érotique

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » Voici le lieu où penser à nos vagins, où découvrir celui des autres femmes, écouter des histoires et des entretiens, répondre aux questions et en poser. Voici le lieu où s’affranchir des mythes, de la honte et de la peur. Voici le lieu où s’entraîner à dire le mot, parce que, comme chacun sait, le mot est ce qui nous fait avancer et nous libère.  »VAGIN ».  »

 

Résumé :
 » J’ai décidé de faire parler les femmes, de les aire parler de leur vagin, de faire des interviews de vagins…, et c’est devenu ces Monologues… Au début, ces femmes étaient un peu timides, elles avaient du mal à parler. Mais une fois lancées, on ne pouvait plus les arrêter. Les femmes adorent parler de leur vagin.

Depuis sa parution aux Etats-Unis en 1998, Les Monologues du vagin a déclenché un véritable phénomène culturel : rarement pièce de théâtre aura été jouée tant de fois, en tant de lieux différents, devant des publics si divers… Mais que sont donc ces Monologues dans lesquels toutes les femmes se reconnaissent ? Il s’agit ni plus ni moins de la célébration touchante et drôle du dernier des tabous : celui de la sexualité féminine. Malicieux et impertinent, tendre et subtil, le chef-d’œuvre d’Eve Ensler donne la parole aux femmes, à leurs fantasmes et craintes les plus intimes. Qui lit ce texte ne regarde plus le corps d’une femme de la même manière. Qui lit ce texte ne pense plus au sexe de la même manière.

Née en 1953, Eve Ensler est une dramaturge et féministe américaine. Depuis sa présentation il y a presque vingt ans à Broadway, la pièce Les monologues du vagin a été traduite dans 48 langues et jouée dans le monde entier.  »
Mon avis :
Eve Ensler conte dans ses Monologues du vagin, les histoires, les pensées et les non-dits des femmes, afin de redonner une voix au corps féminin, trop longtemps dénigré. Elle souhaite que notre corps et plus particulièrement notre vagin, ne soit plus un ennemi ou un étranger, mais qu’il redevienne cette partie de nous qui nous constitue toute entière. Après avoir lu ses témoignages, le but de l’auteur est atteint ; la femme se redécouvre elle et son corps, pour ne plus avoir peur et douter de sa sexualité.

Tous les sujets sont évoqués, des règles à la pilosité, en passant par l’accouchement et le plaisir féminin, afin de briser tabous et clichés entourant ces thèmes peu souvent évoqués. C’est avec naturel que les femmes parlent de leur corps, avec des mots simples mais vibrant d’émotions. Une grande place est faite au vocabulaire employé : il ne faut pas avoir peur ou être gêné de prononcer les termes appropriés, sinon c’est son corps que l’on tient à l’écart. Le physique et le psychique sont intimement liés pour construire nos personnalités.

Les témoignages sont très hétéroclites, représentant beaucoup de situations et de coutumes, selon les origines des femmes. De nombreux points de vus viennent donc enrichir la pièce et c’est particulièrement intéressant de voir comment le sujet du corps de la femme est vu et vécu différemment.
L’humour est également présent lorsque l’auteur demande aux femmes, à quoi ressemble, selon elles, leur vagin, qu’elles idées elles ont de leur corps et de leur plaisir. Mettre des mots sur de l’abstrait pour enfin être en accord avec ses désirs.

En conclusion, une pièce courte, rempli d’émotions, des témoignages pour que les femmes n’éprouvent plus de gêne face à leur corps et écoutent leurs envies.

COUP DE COEUR

Publicités

23 réflexions sur “ »Les monologues du vagin » de Eve Ensler

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  2. Pingback: Bilan du mois de Juillet 2015 et Dans la hotte de Charlotte : | Topobiblioteca

  3. Je vois le livre fleurir un peu partout sur la blogo en ce moment. Et c’est vrai que c’est un texte que je n’ai jamais lu – ni vu au théâtre, d’ailleurs. Etant donné qu’il est un coup de coeur pour toi, j’essaierai probablement de me le procurer. Puis comme le résumé le souligne, il est devenu un phénomène. 🙂

    • Il vient de ressortir chez l’éditeur il y a quelques semaines, dès que je l’ai vu en librairie, j’ai eu envie de le découvrir et je ne regrette absolument pas ! J’ai désormais très envie de voir une adaptation au théâtre, afin de voir comment on peut mettre un tel texte en scène, puisque ce n’est pas une pièce classique, déjà par son sujet, mais ensuite par sa construction, découpée selon tous les témoignages. J’espère qu’il te plaira autant qu’à moi, si tu le lis =)

  4. Quand il a été adapté au théâtre on nous en a rebattu les oreilles pendant des mois… et ça m’a quelque peu coupé l’envie de le découvrir. Mais là, un peu de temps a passé et je me dis que ce serait une bonne idée de le lire enfin.

    • Parfois, beaucoup de médiatisation n’est pas forcément la meilleure solution. Mais je dois dire que j’ai vraiment trouvé cette lecture instructive, et j’espère que tu sauteras le pas =)

    • J’avais peur de me lancer dans quelque chose de vulgaire et humoristique, qui ne m’aurait nullement plus, mais là c’est tout le contraire : écrit avec justesse, retraçant beaucoup de sujets et de situations.

    • Je l’ai acheté sur un coup de tête pour la nouvelle sortie papier, lu dans la foulée, j’en ressors conquise, beaucoup de justesse dans ce qui est décrit, des témoignages tristes et charmants, l’auteur balaye bien son sujet. J’espère qu’il te plaira si tu le tente =)

  5. C’est fou, au titre, je n’aurai jamais pris la peine de lire le résumé, mais là avec ton avis de lecture et la mention coup de coeur, j’ai envie de le lire tout de suite ! Je le note dans ma WishList 🙂

  6. Claire Chazal ne s’était pas produite sur scène avec ce texte ? J’ai un doute…
    En tout cas, il a l’air très intéressant : c’est toujours utile de briser les tabous ! Je le note !

  7. Pingback: Meilleures lectures de l’année 2015 | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s