»Appelle-moi par ton nom / Plus tard ou jamais » de André Aciman

Titre VO : Call Me by Your Name (2008)

Titre VF : Appelle-moi par ton nom / Plus tard ou jamais

Auteur : André Aciman

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Jean-Pierre Aoustin.

Editions Grasset, 2018.

Genre : Littérature contemporaine

 » Je jouerai tout ce que tu veux jusqu’à ce que tu me demandes d’arrêter, jusqu’à ce soit l’heure de déjeuner, jusqu’à ce que la peau de mes doigts s’amenuise, parce que j’aime faire des choses pour toi, ferai n’importe quoi pour toi, tu n’as qu’un mot à dire.  »

Résumé :

 » A l’été de ses 17 ans, les parents d’Elio accueillent Oliver, un jeune professeur de philosophie, dans leur villa sur la côte italienne. Cet Américain brillant et séduisant fait forte impression sur Elio. Les jours passent, entre attirance réciproque et évitement. Elio pense à Oliver mais flirte avec sa voisine Marzia, Oliver travaille sur son manuscrit et mène une vie nocturne secrète dont Elio est jaloux. Puis tous deux cèdent à ce sentiment plus grand qu’eux.

Appelle-moi par ton nom est un magnifique roman d’amour tout autant qu’une réflexion sur le désir et l’empreinte qu’il laisse en nous. L a langue à la fois précise et sensuelle d’André Aciman parvient à évoquer l’intimité des corps – mais aussi la part de violence qui se niche dans tout éveil au sentiment amoureux – avec une élégance rare.  »

Chronique :

Sorti en début d’année, Appelle-moi par ton nom est LE grand roman d’amour de votre fin d’été !

Edité à l’origine chez L’olivier en 2008, sous le titre Plus tard ou jamais, une nouvelle visibilité lui est offerte par l’adaptation cinématographique et une nouvelle réédition.

Que connaît-on de l’amour à 17 ans ?

C’est ce qu’Elio va apprendre cet été là, en Italie, dans la maison de campagne de ses parents. Oliver, plus âgé que lui, lui fait ressentir des émotions nouvelles, mais d’un autre côté Marzia, sa voisine, ne le laisse pas totalement indifférent.

Du point de vue d’Elio seulement, le texte est une plongée dans l’intimité des sentiments du jeune homme, dans ses plus profondes réflexions. Détaillé à l’extrême, le texte est d’une grande justesse, d’une beauté et d’une violence comme on n’en connaît qu’à cette période de notre vie. Les espoirs que nous fondons, les regards que nous captons, les caresses, les effleurements, autant de gestes anodins qui vécus pour la première fois sont d’une portée immense.

Des mots d’une poésie et d’une sensualité qui vous feront monter les larmes aux yeux et affoler votre cœur. L’écriture de l’auteur est à la fois précise et descriptive, vibrante et intime. Un savoureux mélange décrivant à la perfection toutes les sensations d’un premier amour dévastateur.

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19577220&cfilm=252439.html?jwsource=cl

Le film a ce petit côté nostalgique et charmant d’une fin d’été, lorsque l’on sait que tout ce qu’on a vécu durant ces mois va prendre fin…

Les images dégagent un charme intemporel, beaucoup de gros plans sur les visages et les corps des acteurs expriment ainsi le sentiment que le centre du monde est l’être que l’on désir et que rien autour n’est aussi important.

Un film sensuel et brut, où le désir n’est jamais exprimé verbalement mais palpable dans les corps…

7 réflexions sur “ »Appelle-moi par ton nom / Plus tard ou jamais » de André Aciman

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  2. Pingback: Bilan du mois de Mars 2018 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

  3. Pingback: Meilleures lectures de 2018 | Topobiblioteca

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s