»Ma mère avait raison » de Alexandre Jardin

Titre VF : Ma mère avait raison

Auteur : Alexandre Jardin

Editions Grasset, 2018.

Genre : Littérature contemporaine, Biographie, Roman 2018

 » Par toi, et par le père ensorcelé de culot que tu m’as choisi, j’ai appris que vivre c’est s’exposer, ne plus être taché de peur, et qu’il n’est pas d’autre solution que d’être suprêmement vrai. Fût-ce en dépensant la plus incroyable violence.  »

Résumé :

 » Ce roman vrai est la pierre d’angle de la grande saga des Jardin. Après le portrait du père merveilleux (Le Zubial), du sombre grand-père (Des gens très bien), du clan bizarre et fantasque (Le roman des Jardin), voici l’histoire de la mère d’Alexandre. On y découvre une femme hors norme, qui ose tout, et qui s’impose comme l’antidote absolu de notre siècle timoré.
Elle est dans les yeux de son fils l’héroïne-née, la tisseuse d’aventures, l’inspiratrice des hommes, la source jaillissante de mille questions – elle est le roman-même.
Un roman qui questionne, affole, vivifie et rejoint la joie du fils. Mais la magicienne, hélas, n’est pas éternelle.

Certaines femmes, pourtant, ne devraient jamais mourir.  »

Chronique :

Ma mère avait raison est une lettre d’amour de l’auteur adressé à sa mère. Au seuil du décès de celle-ci, Alexandre Jardin retrace le parcours de celle qui lui appris que la vie est une folie dont il faut épuiser chaque instant.

Il nous décrit la personnalité atypique de cette femme, le couple fou de ses parents, les folies amoureuses dans la maison de Verdelot. Une femme éprise de liberté qui voulait vivre le plus intensément, une forte personnalité qui a impressionné nombres d’hommes, dont son fils devenu écrivain, comme son père, qui lui rend un vibrant et touchant hommage. Le portrait d’une femme aux multiples facettes qui à travers les mots de l’auteur nous transmet un peu de sa folie, un peu de son amour pour la vie et la liberté.

On ressort avec l’envie de faire de notre vie une folie…

Publicités

15 réflexions sur “ »Ma mère avait raison » de Alexandre Jardin

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

    • Je ne peux pas dire, j’ai lu l’an passé Fanfan qui fut un coup de coeur et si dans ce récit je comprends mieux sa personnalité, il est différent de Fanfan car il est entre la bio et la lettre touchante d’un fils à sa mère. Je suis d’ailleurs très curieuse de lire d’autre livres de lui mais peut être pas immédiatement si tu dis que cela ce ressemble.

      • J’ai aimé justement dans Fanfan cette façon de disséquer les sentiments, mais je comprend fort bien que à trop lire la même chose d’un auteur on s’en lasse.

  2. Ado, j’avais eu un vrai coup de cœur pour le petit sauvage. Plus tard, j’ai entamé l’un de ses pamphlets familiaux et j’ai abandonné très vite… je ne serais pas contre renouer avec sa plume atypique !

  3. J’ai pratiquement lu tous ses livres, à l’exception de ce dernier. Le seul que je ne recommanderais pas est Madame Liberté. Autrement, tous ses livres font réfléchir et donne envie de faire de sa vie une histoire inoubliable. Il parle d’amour non conventionnel, mais qui implique de s’aimer soi. Il existe 2 périodes de sa vie. Les livres avant Madame Liberté et ceux d’après. Avant, il vivait sa folie au travers de ses livres, Après, il s’est mis à les vivre pour de vrai, après sa séparation. Même en entrevue, il n’était plus le même homme. Je trouve en lui un écho toujours aussi inspirant de vivre. Je te les recommande.
    J’ai offert  » Le petit sauvage  » à presqu’une dizaine de personnes! Je préfère nettement lire plusieurs livres parlant de retrouver l’enfant en soi et de vivre intensément, que les habituels complots et histoires tordues.  » L’île des gauchers « est rafraîchissant aussi.
    Merci pour ce partage sur ta lecture. Je le lirai bientôt très certainement.

    • Voilà c’est ce que j’ai aimé dans Fanfan et que l’on retrouve ici dans le caractère et la vie que sa mère à mené, c’est ce goût de liberté, de légèreté, de vivre pour ce qu’on aime.
      Merci de nous donner ses détails, je ne connais pas vraiment son oeuvre ni sa vie et je dois dire que tu m’intrigue énormément ! J’aime lorsque la vie et l’oeuvre d’un artiste sont aussi intensément liés !

  4. Pingback: Bilan du mois de Février 2018 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

  5. Pingback: Meilleures lectures de 2018 | Topobiblioteca

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s