»Le charme discret de l’intestin » de Giulia Enders

Titre VO : Darm mit Charme (2014)

Titre VF : Le charme discret de l’intestin – Tout sur un organe mal aimé

Auteur : Giulia Enders

Traduit de l’allemand par Isabelle Liber.

Editions Actes Sud, 2015.

Genre : Essai, Scientifique

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » Nous ne devrions donc pas toujours chercher la cause de nos maux dans notre tête ou dans ce qui se passe dans notre vie, car nous sommes plus que cela…  »

Résumé :

 » Surpoids, dépression, diabète, maladies de peau… et si tout se jouait dans l’intestin ?

Au fil des pages de son brillant ouvrage, Giulia Enders, jeune doctorante en médecine, plaide avec humour pour cet organe qu’on a tendance à négliger, voire à maltraiter. Après une visite guidée au sein de notre système digestif, elle présente ; toujours de façon claire et captivante, les résultats des toutes dernières recherches sur le rôle du  »deuxième cerveau » pour notre bien-être. C’est avec des arguments scientifiques qu’elle nous invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments ainsi qu’à appliquer quelques règles très concrètes en faveur d’une digestion réussie.

Irrésistiblement illustré par Jill Enders, la sœur de l’auteur, voici un livre qui nous réconcilie avec notre ventre.

Succès surprise, Le charme discret de l’intestin s’est vendu à plus de un million d’exemplaires en Allemagne et sera publié dans une trentaine de pays.

Née en 1990, Giulia Enders, passionnée de gastroentérologie, finalise sa thèse à l’université de Francfort. Motivée par la guérison de sa grave maladie de peau grâce à un changement radical de son alimentation, la jeune femme se penche sur les études les plus récentes de ce domaine. Premier prix de la Nuit des Sciences de Berlin, où les jeunes chercheurs communiquent de la façon la plus originale le résultat de leurs études, son intervention a eu un succès faramineux sur la toile. L’illustratrice Jill Enders, graphiste diplômée, participe dès le début au succès des travaux de sa sœur.  »

Mon avis :

Qui n’a pas croisé ce roman sur les étagères des librairies ces derniers mois ? Sa couverture au bleu attirant et son titre pour le moins humoristique, mais va-t-on vraiment lire un livre sur… l’intestin ? Peu glamour et rébarbatif sans doute, voici l’avis que j’avais avant qu’on ne me le mette entre les mains. Et ce même avec la chronique de Myriam – Missmymooreads qui lui vantait un humour décapant et une façon très ludique de parler du corps humain.

Je commence le livre et me surprend à rire, oui à rire en lisant le voyage d’un morceau de gâteau dans notre corps ou bien la meilleure position pour aller aux toilettes.

Giulia Enders, doctorante en médecine, a commencé à s’intéresser à l’intestin, lorsqu’elle a contracté une maladie de peau. Suite à un changement radical de son alimentation, son infection guérie et c’est à partir de là qu’elle s’est penchée sur les études en lien avec l’intestin. En vérité, peu de recherches ont été menées sur cet organe, mais ces dernières années, la médecine tant à accorder un nouveau crédit à notre digestion. En effet, c’est une partie non négligeable de notre vie et un bon transit est certainement le secret d’une vie saine en ayant le moins de tracas corporels et petits maux au quotidien. L’auteur donne de petits conseils pour améliorer notre alimentation et ainsi éviter les petits désagréments qui parfois nous empoisonnent la vie. Mais, attention, elle explique bien qu’il ne faut pas arrêter tel ou tel aliment parce que vous pensez contracter les effets qu’elle cite et qu’il vaut mieux en parler à votre médecin.

Son style est succulent car elle dédramatise la science, en employant des mots simples : elle donne des petits noms à notre intérieur et humanise notre organisme, rendant la lecture drôle et la compréhension immédiate. Bien entendu, certaines pages sont parfois un peu rébarbatives pour qui n’est pas adepte et fan de médecine, mais globalement ce livre est fait pour nous en apprendre plus sans ouvrir un manuel scientifique. Pari réussi, d’autant plus que la sœur de l’auteur, Jill Enders, graphiste, parsème le livre de dessins hilarants, étayant les propos de Giulia.

En conclusion, ne vous dites plus que le corps humain est une machine que vous ne pouvez pas comprendre car elle est votre meilleure amie !

Publicités

33 réflexions sur “ »Le charme discret de l’intestin » de Giulia Enders

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  2. J’ai moi même des petits soucis de santé avec mon intestin alors j’aimerai lire ce livre quand il sortira en poche. Merci pour la chronique! Bisous à toi!

    • Il aura fallu qu’on me le prête pour que je me décide à y plonger =) Certaines parties sont parfois peu engageantes pour un esprit non scientifique mais dans l’ensemble le résultat est très bon !

  3. Je l’ai vu souvent dans les librairies sans vraiment m’attarder sur ce livre. Tu me donnes envie de m’y attarder 🙂

  4. Pingback: Bilan du mois de Juillet 2016 et Dans la hotte de Charlotte : | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s