»La vengeance d’une maîtresse » de Tamar Cohen

Titre VO : The Mistress’s Revenge
Titre VF : La vengeance d’une maîtresse
Auteur : Tamar Cohen
Traduit de l’anglais par Eva Roques.
Editions JC Lattès, 2013.
Genre : Littérature contemporaine

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » Mais j’imagine que si on voit les choses autrement, ce qui ne vous tue pas peut également vous laisser infirme pour la vie.  »


Résumé :
 » Tu crois t’être débarrassé de moi.
Tu penses avoir tiré un trait sur toute cette affaire.
Si tu savais comme tu te trompes.

Après cinq années de passion secrète, Clive quitte Sally, sa maîtresse, pour se consacrer à sa famille, la laissant en chute libre. Tout commence par une promenade innocente devant chez lui, par une petite visite à la brasserie où travail son fils. Puis Sally se met à épier la femme et la fille de Clive sur Facebook, s’invite à leurs fêtes. Mais rien de grave, n’est-ce pas ? Tout le monde fait ça, non ?
Jamais, depuis Liaison Fatale, les répercussions d’un adultère n’avaient été exposées de façon si dérangeante et pleine d’humour noir.  »

 
Mon avis :
La vengeance d’une maîtresse est un roman adultérin particulièrement original, puisqu’il prend racine lors de la rupture des deux amants et non, comme on en a l’habitude, lors de leur rencontre. Ce procédé est courageux de la part de l’auteur, car il faut que le lecteur s’insère dans la fin de cet amour et connaisse les détails de leur histoire. Tamar Cohen arrive particulièrement bien à faire revivre cette passion perdue par le biais de souvenirs et de la volonté du personnage principal de mettre des mots sur leurs vies cachées.
Malheureusement, même si l’intrigue est un véritable plus, le texte souffre de longueurs et de répétitions. Le lecteur suit le parcours du personnage principal, Sally, dans le deuil de son adultère à travers le journal de ses journées et mois suivant le fameux  »vendredi fatidique », mais non pas dans une vengeance à proprement parlée. C’est là où le bas blesse, puisque nous attendons une chose promise, qui prendra un tournant bien différent de ce à quoi nous nous attendions, et malheureusement pour moi, je n’ai pas su voir autre chose dans le parti pris de l’auteur. Un autre titre m’aurait peut-être moins aiguillonné vers certaines attentes, et m’aurait plus permis d’entrer dans l’univers proposé par l’auteur.

Tamar Cohen nous offre une histoire d’amour plus que de rupture, les mots sont choisis avec soin, elle prend le temps de détailler les sentiments de Sally tout en entrant au cœur de son sujet : l’amour. Malgré tout, parfois, dans ce besoin de définir Sally par ses émotions, l’auteur en vient à écrire plusieurs fois la même chose, et, si cela peut, au départ, avoir un effet stylistique, il en devient vite lancinant et lassant, donnant l’impression de stagner dans l’histoire.

En conclusion, une intrigue adultérine originale, sur la rupture de deux amants, malheureusement prise dans un tourbillon de répétitions qui viennent alourdir le propos, allié à un titre ne remplissant pas son contrat. Une déception, puisque le parti pris de départ est audacieux.

Publicités

10 réflexions sur “ »La vengeance d’une maîtresse » de Tamar Cohen

  1. Pingback: Bilan de mois d’Avril 2015 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

    • Moi qui aime bien cela fin de voir la psychologie, je suis mitigée pour celui-ci, trop de points négatifs m’ont déplus même si je pense que l’auteur à eu raisons pour d’autres. Dommage… Merci à toi de me lire =)

    • Malheureusement pour moi trop de points négatifs ont fait que je n’ai pas totalement adhéré, même l’intrigue de base est une très bonne idée. J’espère qu’il te plaira =)

  2. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s