»Alerte – Un haute responsable de l’administration Trump parle » de Anonyme &  »Le Prédateur – Trump et les femmes » de Barry Levine et Monique El-Faizy

Titre VO : A Warning (2019)

Titre VF : Alerte – Un haut responsable de l’administration Trump parle

Auteur : Anonyme

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Johan-Frédérik Hel Guedj.

Éditions Grasset, 2019.

Genre : Politique, Politique étrangère

 » L’administration de Donald Trump restera dans les mémoires comme l’une des plus tumultueuses de l’histoire américaine. Les historiens futurs retiendront l’inconstance des prises de décision présidentielles ainsi que les luttes intestines d’un gouvernement contraint d’y faire face. Ils écriront que ses conseillers ont fini par le juger inapte à la fonction.  »

Résumé :

 » «  Quand Donald Trump a été élu à cette fonction en 2016, beaucoup de gens ne savaient pas à quoi s’attendre. À présent, nous savons à quoi nous attendre. Nous le savons tous.

Dans l’histoire de la démocratie américaine, nous avons eu des présidents indisciplinés. Nous avons eu des présidents inexpérimentés. Nous avons eu des présidents amoraux. Jusqu’à présent, nous n’avons jamais eu le tout en même temps.

Ce livre veut mettre en lumière la réalité de l’administration Trump et questionner l’aptitude de l’actuel président à continuer de diriger les États-Unis d’Amérique. J’écris ces lignes à la veille de ce qui pourrait être l’élection la plus importante de nos vies à tous. »

Sous couvert d’anonymat, pour la première fois, un haut responsable de l’administration Trump parle…  »

Chronique :

Rédigé par un haut membre de l’administration Trump, ce texte est édifiant ! Sous couvert d’anonymat, que l’auteur explique comme une façon pour le lecteur de se centrer sur le fond du propos et non sur l’identité et la fonction, l’écrivain nous apporte son point de vue de l’intérieur sur la politique américaine de ces dernières années. A l’aube de l’élection présidentielle qui pourrait voir Trump à nouveau à la tête d’un des plus puissants pays du monde, il alerte la population sur le désastre qu’il représente.

En plusieurs points sur les différents centres d’action de la politique américaine, l’auteur évoque les catastrophes, les ratés et autres dérives d’une administration en proie à la panique avec à son bord un capitaine sans éthique ni carte de navigation. D’abord séduit par le renouveau que cet homme pouvait apporter, l’auteur de cette tribune évoque peu à peu le désenchantement. Le caractère hallucinant du locataire de la Maison Blanche, un homme sans projet, qui ne comprend pas les tenants et aboutissants d’une politique, qui ne connaît pas la définition de diplomatie et qui se fiche de tout à part de son image et des sondages de popularité.

Un texte qui enfonce des portes ouvertes, certes, mais qui est l’un des plus simples à aborder pour entrer dans l’imbroglio de subtilités de la politique américaine. A la fois historique car se référençant à d’autres présidents et à ce qu’ils ont fait de leur passage à la tête du pouvoir, politique car expliquant le fonctionnement du pays et actuel car explorant la situation des américains.

Titre VO : All the president’s Women, Donald Trump and the making of a predator (2019)

Titre VF : Le prédateur – Trump et les femmes

Auteurs : Barry Levine et Monique El-Faizy

Traduit de l’anglais ( Etats-Unis ) par Aline Weill.

Éditions Stock, 2020.

Genre : Politique, Politique étrangère

Résumé :

 » Brisant l’omerta sur les agressions sexuelles, le mouvement #MeToo a révélé les abus d’hommes en position d’autorité. Mais rompre le silence est d’autant plus difficile quand l’homme en question est le plus puissant du monde.

Ce livre est l’enquête la plus détaillée à ce jour sur Donald Trump et son rapport aux femmes.

Les auteurs, journalistes d’investigation, analysent son parcours du point de vue des femmes qu’il a fréquentées : épouses, maîtresses, mannequins et escort girls, mais aussi toutes les autres, celles qui ont été embrassées contre leur gré, attouchées ou intimidées.

Il ne s’agit pas de simple  »propos de vestiaires », d’incartades ni de dérapages occasionnels. Répété et généralisé à l’échelle de plusieurs décennies, le comportement de Donald Trump vis-à-vis des femmes révèle un système : celui de la prédation.  »

Chronique :

Si le sujet est particulièrement intéressant afin de tenter de donner quelques pistes sur le comportement de Trump au sujet des femmes, la forme reste très approximative et perd le lecteur. En effet, les deux journalistes d’investigation nous abreuvent sous une foule de noms et de situations analogues afin de prouver, si tant est qu’il faille le prouver, que le locataire actuel de la Maison Blanche est un véritable prédateur, un pervers sexuel qui n’aime rien tant que toucher et violer des jeunes femmes, des jeunes filles même, parfois à peine pubères !

Le point de départ de l’enquête est passionnant, car les auteurs reviennent sur l’enfance de Donald Trump, sa relation avec ses parents et le couple que ceux-ci formait, afin de distinguer ce qui a pu faire pencher la balance vers la perversion. La réponse vient en effet de là, tout remonte bien souvent à l’enfance et l’adolescence. Les parents de Trump formaient un couple plus que traditionnel, sa maman incarnant la parfaite épouse soumise aux désirs de son mari. Trump à découvert le jeu sexuel dans les magazines de Playboy et n’a jamais bougé de ce stade !

Il est hallucinant de réaliser le nombre d’actes de perversité, le nombres de femmes qu’il à prise dans ses filets sans jamais être inquiété plus que cela par la justice. Il use et abuse de pots-de-vin afin de faire passer celles qui le dénoncent pour des menteuses avides de pouvoir et d’argent. Ce texte est un grand révélateur du système judiciaire américain et de cette société du paraître, où la parole tant à se libérer pour être sapée en deux tweets. Il est inconcevable que cet homme puisse exercer aujourd’hui le métier le plus influent de la planète, en toute impunité !

Il est à regretter que l’essentiel de l’enquête ne soit rédigé que sous forme de rumeurs, de commérages de vestiaires même si les deux journalistes s’en défendent. Le style fait pourtant penser aux pages de magazines people et égratigne donc, malheureusement, les preuves irréfutables qu’ils avancent.

Le prédateur est pourtant une enquête sur un sujet on ne peut plus d’actualité, malgré le style laissant parfois à désirer, elle a le mérite de révéler au grand jour les agissements abjectes d’un homme qui n’aurait jamais dut accéder au pouvoir…

8 réflexions sur “ »Alerte – Un haute responsable de l’administration Trump parle » de Anonyme &  »Le Prédateur – Trump et les femmes » de Barry Levine et Monique El-Faizy

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  2. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

  3. Je n’ai pas lu la second mais le premier. Ce qui m’avait semblé important c’est que ce haut cadre était un républicain convaincu qui semblait mettre en doute la capacité de Trump a être garant de la démocratie. Ce qui était assez neuf lors de sa parution. Maintenant, il semblerait que les républicains soient de plus en plus dubitatifs… espérons que ça continuera jusqu’aux élections !

    • Ah oui espérons… mais j’ai tout de même l’impression qu’avec la COVID et ses innombrables faux pas et prises de paroles hasardeuses ( doux euphémisme ! ) les américains commencent à le voir autrement…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s