»Une minute quarante-neuf secondes » de Riss

Titre VF : Une minute quarante-neuf secondes

Auteur : Riss

Editions Actes Sud, 2019.

Genre : Témoignage, Autobiographie, Art, Littérature contemporaine, Roman 2019

 » 7 janviers 2015, 11 heures 33 minutes 47 secondes

La porte s’est ouverte. […] Il n’est pas courant d’avoir en face de soi un homme cagoulé. »

Résumé :

 » Une minute quarante-neuf secondes raconte une histoire collective et son atomisation instantanée ultraviolente. C’est le récit intime et raisonné d’un événement tombe dans le domaine public : l’attaque terroriste contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.

A travers le solitaire trajet de l’impossible retour à l’impossible normale, Riss tente de se réapproprier son propre destin, de réhabiter une vie brutalement dépeuplée, et apprivoise l’inconfortable légitimité du rescapé qui se soustrait à sa stricte condition de victime, le choc impensable du massacre idéologique, le scandale d’une rééducation qui mêle douleur, perte, deuil, révolte et rage.

« Il est impossible d’écrire quoi que ce soit » : ce sont les premiers mots de ce livre, magistralement démentis, avec une probité et un courage intellectuel rares. « Comment être à la hauteur de ce qui nous est arrivé ?  » : c’est l’insoluble obsession qui accompagne jour après jour son auteur. Question qui nous engage, nous autres lecteurs à qui, aussi, en un sens, Charlie Hebdo est arrivé.  »

Chronique :

Si Le Lambeau de Philippe Lançon, journaliste et écrivain, relate la reconstruction physique et psychologique de son auteur après l’attentat à Charlie Hebdo en janvier 2015, Une minute quarante-neuf secondes de Riss, un des dessinateurs et actionnaires du journal, se concentre sur l’après, le retour au travail et le lent processus de redressement de Charlie et de ses idées.

Avec ces deux romans, ce sont deux points de vue d’une tragique histoire nationale, deux témoignages de ce que l’humain peut faire de pire. Mais au milieu de toute cette haine, c’est aussi le pouvoir de création qui au lieu d’avoir été tué dans l’œuf, fut ressuscité avec force.

Riss explore dans ses pages le malaise et la colère qui lui sautèrent à la gorge face à ceux qui ne pouvaient comprendre mais se permettaient des conseils. Il nous partage également ses pensées sur des sujets tels que la liberté d’expression, le dessin de caricature et cette nouvelle page qui se tourne pour le journalisme. Il argumente ses réflexions de souvenirs d’enfance et la découverte des grandes émotions, de ses premiers dessins et de ses rencontres avec les autres membres de Charlie qui ne sont plus.

Un livre qui dépeint avec sincérité toute la complexité du lent retour à la vie…

3 réflexions sur “ »Une minute quarante-neuf secondes » de Riss

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s