»Féminisme pour les 99% – Un manifeste » de Cinzia Arruzza, Tithi Bhattacharya et Nancy Fraser

Titre VO : Feminism for the 99% (2019)

Titre VF : Féminisme pour les 99% – Un manifeste

Autrices : Cinzia Arruzza, Tithi Bhattacharya et Nancy Fraser

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Valentine Dervaux

Editions La Découverte, 2019.

Genre : Essai, Féminisme

 » Le féminisme pour les 99% réclame donc des transformations sociales profondes. C’est pour cela qu’il ne peut pas être un mouvement isolé. Nous proposons au contraire de nous unir avec tous les mouvements qui se battent pour les 99%. […] Ce n’est qu’en nous alliant à ces mouvements que nous pourront acquérir le pouvoir et la vision nécessaires pour démanteler les relations sociales et les institutions qui nous oppriment.  »

Résumé :

 »Logements inabordables, salaires de misère, système de santé inexistants ou dysfonctionnels, catastrophe climatique, rejet des migrant.e.s, violences policières… on entend peu les féministes s’exprimer sur ces questions. Pourtant, elles ont un impact majeur sur la vie de l’immense majorité des femmes à travers le monde.

Les grèves des femmes qui se multiplient aujourd’hui en Argentine, en Pologne, aux États-Unis ou ailleurs s’emparent de ces problématiques et témoignent du fait que les revendications féministes ne sont pas isolées de celles d’autres mouvements. Et c’est tout l’enjeu de ce manifeste, inspiré par ces nouveaux mouvements féministes : face à un système néolibéral qui concentre toutes les aliénations, injustices et inégalités et instrumentalise certaines luttes sociales pour servir ses velléités impérialistes et engranger le plus de profits possible, le féminisme doit repenser son agenda théorique comme militant.

Trois des organisatrices de la Grève internationale des femmes s’engagent ainsi avec ce manifeste pour un féminisme véritablement inclusif, capable de faire converger l’anticapitalisme, l’antiracisme, l’écologie politique, l’internationalisme et l’anti-hétérosexisme : un féminisme pour les 99%.  »

Chronique :

Féminisme pour les 99% – Un manifeste est un essai sur la condition féminine en relation avec le capitalisme. Les autrices, des professeures dont les spécialités de recherches sont les évolutions de la société, ont mis en évidence un fait : les inégalités sont en étroites corrélations avec le capitalisme. Ce mal du siècle gangrène nos sociétés et nos comportements que l’on calque sur une hiérarchie et une monétisation de nos relations. Mais quel rapport avec le féminisme ? Et bien tout justement. Car les emplois les plus tournés vers la société, notamment l’éducation et certaines branches de la santé, des métiers souvent occupés par des femmes, ne sont que faiblement rémunérés.

Les autrices de ce manifeste proposent de retracer l’évolution du féminisme. Un historique mais surtout une définition des différents genres de féminisme en relation avec les mutations de nos modes de vies.

Elles nous exposent qu’au sein du féminisme, il y a plusieurs mouvements et notamment le  »féminisme libéral », qui regroupe les paroles de femmes blanches aux grandes carrières. Nos autrices nous mettent en garde contre ce féminisme qui ne parle qu’à une petite partie de la population. Où sont les femmes de couleurs et les femmes pauvres qui auraient bien besoin d’avoir des portes paroles ? Parle-t-on de ces femmes là lorsque l’on parle de féminisme ? Il est temps que le mouvement embrasse la cause du plus grand nombre. Il est temps de changer.

Cet essai demande une certaine concentration de lecture, il faut pouvoir réfléchir et analyser les thèses et exemples que les autrices nous démontrent. Je dirais que ce n’est pas un essai pour commencer à se renseigner sur la définition du féminisme et ses enjeux. C’est un texte qui va intervenir plus tard dans vos réflexions, lorsque vous serez armés pour comprendre toutes les subtilités de ce mouvement.

Pour autant je défend ce titre, car il mérite de proposer d’ouvrir les yeux sur nos automatismes. Il alerte également sur l’urgence de la situation : il faut prendre conscience maintenant pour pouvoir agir tous ensemble, homme comme femme.

Publicités

2 réflexions sur “ »Féminisme pour les 99% – Un manifeste » de Cinzia Arruzza, Tithi Bhattacharya et Nancy Fraser

  1. Pingback: Bilan du mois de Mai 2019 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

  2. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s