»Elsa mon amour » de Simonetta Greggio – Rentrée Littéraire 2018

Titre VF : Elsa mon amour

Autrice : Simonetta Greggio

Editions Flammarion, 2018.

Genre : Biographie, Art, Historique

 » La vie est une folie, sinon elle ne sert à rien.  »

Résumé :

 » Elsa Morante, née à Rome le 18 août 1912, est écrivain, poète et traductrice. Elle épouse Alberto Moravia en 1941, mariage qui durera jusqu’à sa mort le 25 novembre 1985. En 1957, avec L’Île d’Arturo, elle est la première femme récompensée par le prix Strega. La Storia, publié en 1974, figure dans la liste des 100 meilleurs livres de tous les temps. Fille naturelle d’une enseignante, Irma Poggibonsi, et d’un employé des postes, Francesco Lo Monaco, Elsa Morante est reconnue par Augusto Morante, mari d’Irma. Elle passe son enfance dans le quartier populaire du Testaccio à Rome. Lorsqu’elle a six ans, sa marraine, Maria Guerrieri Gonzaga Maraini, «tombe amoureuse» de la « petite fille aux yeux cernés», et l’emmène quelque temps vivre «dans son jardin». Elsa commence à cet âge à écrire des brèves nouvelles et des fables pour enfants.

Ce roman, intime et sensuel, redonne à Elsa Morante sa voix. Ce roman est l’histoire de sa vie.  »

Chronique :

Elsa Morante est une autrice des années 50, connue pour avoir écrit L’île d’Arturo, pour lequel elle est la première femme à remporter le Prix Strega et est l’épouse d’Alberto Moravia, auteur du fameux Mépris, adapté au cinéma.

Femme de caractère et d’une grande sensibilité, elle dut affronter une enfance marquée par son passage chez sa tante qui l’utilisait comme petite-fille modèle lors de ses réceptions. Une enfant hantée par des cauchemars et surtout l’absence de son père biologique. Reconnue par un autre homme qui ne lui apporta pas un exemple de figure paternelle, elle eu des rapports compliqués dans ses relations amoureuses.

Elsa Morante et Alberto Moravia

Simonetta Greggio lui redonne une voix. Elle nous entraîne dans les pas de cette femme, dans ses pensées et dans son art. Nous sommes Elsa, penchée sur son bureau, devant la feuille blanche, entourée de ses chats. Nous sommes cette adulte qui se souvient de ses cauchemars d’enfant. Nous sommes cette femme amoureuse, en colère contre son compagnon. Nous sommes ses cris de joie et de détresse.

A travers une narration descriptive, l’autrice nous conte la biographie de cette femme émancipée mais prise dans l’étau trop serré de son temps pour les femmes. Une volonté de se montrer forte, de prouver au monde qu’une femme peut écrire. Mais il y a toujours l’ombre de Moravia, qu’il ne faut pas blesser. On lui laisse la première place. Considérée à tords, seulement comme la femme de, Simonetta Greggio nous fait découvrir son talent.

Le portrait d’une femme artiste qui mérite d’être lu !

Publicités

7 réflexions sur “ »Elsa mon amour » de Simonetta Greggio – Rentrée Littéraire 2018

  1. Pingback: Bilan du mois de Mai 2019 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

  2. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

    • Effectivement, c’est un bel hommage, une façon de ne pas les oublier… Et puis quand cela touche l’art, un sujet qui me passionne, je suis toujours au rendez-vous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s