»La vraie vie » de Adeline Dieudonné – Rentrée Littéraire 2018

Titre VF : La vraie vie

Autrice : Adeline Dieudonné

Editions L’Iconoclaste, 2018.

Genre : Littérature contemporaine

Prix du roman FNAC 2018 et Prix Renaudot des Lycéens 2018.

 » A la maison, il y avait quatre chambres. La mienne, celle de mon petit frère Gilles, celle de mes parents et celle des cadavres.  »

Résumé :

 » C’est un pavillon qui ressemble à tous ceux du lotissement. Ou presque. Chez eux, il y a quatre chambres. La sienne, celle de son petit frère Gilles, celle des parents, et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. La mère est transparente, amibe craintive, soumise aux humeurs de son mari. Le samedi se passe à jouer dans les carcasses de voitures de la décharge. Jusqu’au jour où un violent accident vient faire bégayer le présent.

Dès lors, Gilles ne rit plus. Elle, avec ses dix ans, voudrait tout annuler, revenir en arrière. Effacer cette vie qui lui apparaît comme le brouillon de l’autre. La vraie. Alors, en guerrière des temps modernes, elle retrousse ses manches et plonge tête la première dans le cru de l’existence. Elle fait diversion, passe entre les coups et conserve l’espoir fou que tout s’arrange un jour.

D’une plume drôle et fulgurante, Adeline Dieudonné campe des personnages sauvages, entiers. Un univers acide et sensuel. Elle signe un roman coup de poing.  »

Chronique :

La vraie vie est un roman si particulier qu’il en est indescriptible !

Un quartier comme tant d’autres, mais une famille particulière.

Deux enfants qui devant la violence du monde, grandissent trop vite et différemment.

L’envie de revenir en arrière.

Nul besoin de long résumé, il faut entrer dans le texte sans rien savoir ou presque. Il faut accepter la cruauté des hommes, la culpabilité, l’enfermement et l’emprise.

Avec des mots d’une telle simplicité, l’autrice nous dépeint le passage de l’enfance à l’adolescence dans tout ce qu’il a de plus effrayant et de plus subtil.

Les personnages sont esquissés à gros traits mais pourtant ils portent en eux des failles et des dualités qui nous forcent à creuser derrière la surface.

C’est un univers violent et sale, où les hommes règnent en maître et où la présence féminine est signe de faiblesse et de négligence. Paradoxalement, la voix de la narratrice au milieu de ce chaos masculin, nous offre une petite lueur d’espoir qui touche si brutalement, qu’elle en est presque insoutenable. Nous savons qu’elle ne sortira pas indemne de tout ces changements. Et c’est justement cette simplicité et ces mots d’enfants qui donnent à ce roman toute sa force et que son ambiance vous poursuivra bien après sa lecture.

Adeline Dieudonné nous offre un premier roman si subtil et tragique qu’il en est inoubliable !

Publicités

12 réflexions sur “ »La vraie vie » de Adeline Dieudonné – Rentrée Littéraire 2018

  1. Pingback: Bilan du mois de Mars 2019 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

  2. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s