»L’origine du monde – Vie du modèle » de Claude Schopp

Titre VF : L’origine du monde – Vie du modèle

Auteur : Claude Schopp

Editions Phébus, 2018.

Genre : Essai, Art

 » Celle qui fut le modèle de L’Origine du monde, l’un des tableaux les plus célèbres de l’histoire de la peinture, appelle au fond les femmes, toutes les femmes, à combattre. Certes, elle a dû, un temps, se prêter aux désirs des hommes, mais c’est, à la fin, pour triompher.  »

Résumé :

 » L’origine du monde de Gustave Courbet figure parmi les tableaux emblématiques de l’histoire de l’art. Malgré cela, le modèle en était demeuré inconnu. Jusqu’à ce que Claude Schopp découvre son nom, par hasard, en annotant la correspondance inédite entre George Sand et Alexandre Dumas fils. Une révélation que d’autres sources sont venues étayer.

Ce livre invite le lecteur à accompagner le chercheur dans sa tentative de redonner vie à cette danseuse aux beaux sourcils noirs, bientôt demi-mondaine et maîtresse de Khalil-Bey, puis femme de bien, généreuse donatrice aux œuvres de charité. Peu à peu, un visage et une âme sont restitués à celle dont le sexe incarne la peinture réaliste.  »

Chronique :

L’Origine du monde, célèbre tableau de Courbet est aujourd’hui considéré comme un classique de la peinture, mais il n’en n’a pas toujours été ainsi. L’histoire de cette œuvre est des plus scandaleuse lorsqu’on la replace dans son contexte de création. Un tableau dont le seul sujet est une femme, qui plus est, nue, dont on ne voit qu’une seule partie du corps : son sexe exposé en gros plan. A l’époque où la norme était le portrait et les natures mortes, où les seuls nus étaient les sujets mythologiques, le corps de L’Origine du monde, offert au regard et à l’appréciation du spectateur est forcément matière à esclandre surtout en 1866 !

L’Origine du monde – Gustave Courbet – 1866

De plus, qui put bien être la muse du peintre ? Une femme de petite vertu, modèle pour pouvoir se nourrir ou le tableau cache-t-il un autre scandale en reproduisant la partie la plus intime d’un corps d’une femme du monde ? Il y a encore peu le mystère était entier, il fallut attendre que Claude Schopp, chercheur spécialisé d’Alexandre Dumas fils, tombe sur une phrase, ou plus précisément un mot, dans une correspondance de ce dernier avec Georges Sand pour avoir la puce à l’oreille.

Constance Quéniaux – Danseuse à l’Opéra de Paris et modèle de L’Origine du monde

L’identité révélée il partit à la recherche de la vie de ce modèle. Découvrez son enquête minutieuse dans les archives, les lettres et autres journaux d’époque afin de retracer au plus près la vie de cette femme énigmatique. La lecture s’avère parfois fastidieuse, l’auteur insère la moindre petite phrase où le nom du modèle, Constance Quéniaux, est cité. Mais c’est également une mine d’informations sur le mode de vie de nombre de femmes de l’époque. Constance était danseuse à l’Opéra de Paris, partie de rien, pour finir sa vie comme demie-mondaine respectée. Une vie atypique pour celle qui aurait pu rester sans le sous.

Un historique du tableau est présent à la fin de l’ouvrage, où l’on découvre son parcours aventureux. Saviez-vous qu’il a été vendu à l’état français seulement en 1993 ?

Un essai historique plus qu’artistique mais il est certain que vous ne regarderez plus ce tableaux du même œil…

Publicités

4 réflexions sur “ »L’origine du monde – Vie du modèle » de Claude Schopp

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

  2. Pingback: Bilan du mois de Février 2019 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s