»Tamara de Lempicka par Tatiana de Rosnay » &  »Tamara de Lempicka – Une femme moderne » de Virginie Greiner et Daphné Collignon

Titre VF : Tamara de Lempicka

Auteur : Tatiana de Rosnay

Photographe : Charlotte de Rosnay

Editions Michel Lafon, 2018.

Genre : Biographie, Art

 » Mon but est de ne jamais copier. Créer un nouveau style.  »

Tamara de Lempicka

Résumé :

 » L’art de Tamara de Lempicka me fascine depuis l’adolescence. Je ne savais rien du tumulte de sa vie ni de l’ampleur de son ambition. Qui était-elle ? Où vivait-elle ? Comment est-elle devenue cette artiste extraordinaire ?

Ce livre est mon voyage dans son monde intime, où j’ai exploré ses secrets et ses desseins, au rythme du palpitant Paris des années vingt. Avec mes mots, j’ai raconté son histoire, tandis que ma fille Charlotte l’évoque à travers sa photographie et revisite la flamboyante légende de la reine suprême de l’Art déco.

Un projet mère-fille, inspiré par une femme hors du commun.  »

Chronique :

Étant enfant, Tatiana de Rosnay découvrit Tamara de Lempicka par son œuvre la plus connue, son autoportrait dans la Bugatti. Sa fascination pour cette artiste ne s’est jamais arrêtée et aujourd’hui elle nous livre une biographie entrecoupée de passages intimes et personnels sur cette rencontre artistique. Une biographie atypique puisque l’auteur tutoie l’artiste aujourd’hui disparue, afin de la questionner, de tenter de l’attraper au détour d’un coup de pinceau ou de l’apostropher sur ses choix de vie.

Autoportrait dans la Bugatti – Tamara de Lempicka – 1929

Agrémenté de photographies réalisées par sa fille, Charlotte de Rosnay, sur la personnalité de Tamara de Lempicka, le livre nous ouvre les portes d’un univers féminin. Beaucoup de gros plans sur les tissus et les matières, sur des objets sensuels afin de rendre l’artiste plus proche de nous. Donnant l’impression qu’elle se balade aux travers des pages.

Il est toutefois dommage que certaines reproductions des tableaux ou photographies personnelles de l’artiste disparue soient reproduites en miniatures, où l’on ne distingue parfois qu’à peine les contours. Hormis ce détail, c’est un livre particulièrement fourni en termes d’iconographies, nous faisant voyager à travers l’œuvre foisonnante de l’artiste peintre.

Un livre multiple qui raconte la vie de deux femmes artistes et de la reconnaissance dans le travail artistique.

Titre VF : Tamara de Lempicka – Une femme moderne

Auteure : Virginie Greiner

Illustratrice : Daphné Collignon

Editions Glénat, 2017.

Genre : Bande-dessinée, Biographie, Art

Résumé :

 » Paris, les années 1920. Proche de Gide ou Cocteau, la peintre Tamara de Lempicka est l’une des artistes les plus en vue de la capitale. Artiste sulfureuse, libertaire et ouvertement bisexuelle, elle passe ses soirées à s’encanailler dans les célèbres cabarets des années folles, en quête d’inspiration, d’acheteurs, de modèles ou d’amours d’un soir. Ces nuits d’excès lui valent de fréquentes disputes avec son mari Tadeusz qui lui reproche de ne pas s’occuper de leur fille Kizette. Mais Tamara entend bien faire comme elle le désire, d’autant que c’est l’argent de ses tableaux qui fait vivre sa famille. Ainsi sont les femmes libres !

Après le remarqué Avant l’heure du tigre, roman graphique sur la femme d’André Malraux, Virginie Greiner et Daphné Collignon dressent le nouveau portrait d’une femme moderne, forte et indépendante : Tamara de Lempicka. Une évocation élégante et sensuelle de la vie de cette figure de proue de l’Art déco.  »

Chronique :

Centrée sur la période la plus sulfureuse de l’artiste, cette bande-dessinée nous emporte dans le tourbillon des nuits de la capitale des années 20. Tamara de Lempicka alors au sommet de sa gloire, rencontre Rafaela, dont les courbes généreuses l’inspirent follement. Une muse de quelques magnifiques tableaux, que son mari perçoit d’un mauvais œil.

La belle Rafaëla – Tamara de Lempicka – 1927

Tamara de Lempicka est une des premières femmes artistes à revendiquer une liberté sexuelle et à montrer des corps d’hommes et de femmes dans tout ce qu’ils ont de plus purs et de plus sensuels, peignant des courbes et des corps offerts pour le plaisir de déshabiller des yeux. Le regard du modèle est la plupart du temps conscient d’avoir un spectateur et l’artiste joue sur cette ambivalence entre voyeurisme et dévoilement.

Même si vous n’êtes pas familier avec la biographie de Tamara de Lempicka cet épisode est parfaitement bien construit pour comprendre les enjeux et les relations entre les personnages. Un aperçu des années folles dans tout ce qu’il y a de plus enchanteur. Les dessins nous montrent dans des tons chauds mais foncés, les lieux où s’encanaillaient les parisiens, la liberté de cette génération et l’émancipation d’une femme artiste qui se battit pour son travail et ses envies. Les illustrations montrent les corps et les regards, une séduction et une liberté de tous instants, en total adéquation avec le travail de recherche de Tamara.

Un très bon complément de la biographie de Tatiana de Rosnay. Une façon de mettre en image le contexte historique et la vie de femme peintre des années folles.

4 réflexions sur “ »Tamara de Lempicka par Tatiana de Rosnay » &  »Tamara de Lempicka – Une femme moderne » de Virginie Greiner et Daphné Collignon

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

  2. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  3. Pingback: Bilan du mois de Novembre 2017 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

  4. Pingback: Bilan du mois de Janvier 2019 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s