»La trahison de Thomas Spencer » de Philippe Besson

Titre VF : La trahison de Thomas Spencer

Auteur : Philippe Besson

Edition Julliard, 2009.

Genre : Littérature contemporaine, Historique

 » On est persuadé qu’on ne trahira jamais. On serait prêt à en faire le serment. On a cette certitude que rien ne peut venir ébranler.  »

Résumé :

 » Paul Bruder et Thomas Spencer sont nés le même jour. Ce hasard va les rendre inséparables.

Leur enfance, insouciante et paisible, s’écoule au rythme du fleuve qui marque la frontière entre Mississippi et Louisiane.

A l’adolescence, leur amitié résiste à l’épreuve des amours et des convictions naissantes. Heureux, ils ne prêtent pas attention aux orages qui s’annoncent.

De la guerre de Corée à celle du Vietnam, d’Elvis à Marilyn, de la douceur des années 50 à la turbulence des sixties, leur destin va épouser les espérances et les convulsions d’un pays qui change.

Mais surtout, Paul et Thomas vont croiser la route de Claire MacMullen, une jeune femme libre. Donc dangereuse.

Dans une période troublée, la part obscure des individus se révèle. Et peut même les conduire à commettre l’irréparable.  »

Chronique :

Philippe Besson est un auteur qui sait se renouveler, allant de chemin en chemin, retraçant la vie brève mais fulgurante de James Dean dans Vivre Vite, roman d’une incroyable intensité. Couvrant la campagne de notre président Emmanuel Macron, afin de suivre l’aventure d’une campagne électorale d’un point de vue d’électeur mais aussi de journaliste, dans Un personnage de roman. Ou allant vers le roman biographique avec Arrête avec tes mensonges, roman majestueux, d’une force incroyable dans sa simplicité.

Il a publié quelques années auparavant, La trahison de Thomas Spencer. Couverture, chez Julliard, d’un tableau d’Edward Hopper, représentant une maison blanche, écrasée de chaleur, typiquement américaine, comme il sait si bien le faire. L’ambiance du roman est posée… En effet, les mots de Besson vont nous ancrer dans cet Amérique du Sud, dans les années 60-70, dans l’enfance de deux garçons, nés le même jour, habitant côte à côte et unis par une amitié indéfectible… Mais cette amitié résistera-t-elle au passage du temps et à la fureur de la vie ?

 »Écrivain du sensible » comme il se décrit, ce terme lui va à merveille puisque ce récit est véritablement un roman initiatique, dans lequel le plus grand nombre pourra se retrouver. Car les sentiments enfantins, les premières peurs et les premières joies, les découvertes et bientôt le goût amer de l’adolescence, nous avons tous beaucoup en commun avec ses personnages.

La trahison de Thomas Spencer est un livre nostalgique sur ces années de libération sexuelle sur fond de guerre du Vietnam, un livre sur l’amitié de deux êtres qui vont apprendre que grandir c’est aussi, parfois, trahir…

Publicités

8 réflexions sur “ »La trahison de Thomas Spencer » de Philippe Besson

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  2. Depuis que j’ai lu et adoré En l’absence des hommes, j’adore me plonger dans un livre de Philippe Besson. J’ai bien aimé celui-là même si j’aurais préféré une fin prévisible.

  3. Pingback: Bilan du mois d’Avril 2018 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s