»Une vie sans fin » de Frédéric Beigbeder

Titre VF : Une vie sans fin

Auteur : Frédéric Beigbeder.

Editions Grasset, 2018.

Genre : Littérature contemporaine, Roman 2018

 » Soyons clair : je ne déteste pas la mort ; je déteste ma mort. Si une large majorité d’humains en acceptent l’inéluctabilité, c’est son problème. Personnellement, je ne vois pas l’intérêt de mourir. Et je dirais même plus : la mort ne passera pas par moi. Ce récit raconte comment je m’y suis pris pour cesser de trépasser bêtement comme tout le monde.  »

Résumé :

 » La vie est une hécatombe. 59 millions de morts par an. 1,9 par seconde. 158 857 par jour. Depuis que vous lisez ce paragraphe, une vingtaine de personnes sont décédées dans le monde – davantage si vous lisez lentement. L’humanité est décimée dans l’indifférence générale.
Pourquoi tolérons-nous ce carnage quotidien sous prétexte que c’est un processus naturel ? Avant je pensais à la mort une fois par jour. Depuis que j’ai franchi le cap du demi-siècle, j’y pense toutes les minutes.

Ce livre raconte comment je m’y suis pris pour cesser de trépasser bêtement comme tout le monde. Il était hors de question de décéder sans réagir.  »

F.B.

Chronique :

Qui n’a jamais rêvé à l’immortalité, qui ne s’est jamais surpris à imaginer une éternelle jeunesse…

Le narrateur, présentateur TV promet à sa fille de dix ans qui l’interroge sur la mort, qu’aucun membres de leur famille ne mourra jamais. Ce qui sonne comme une fausse promesse, va vite tourner en escapade sur les traces des plus brillants professeurs et des plus récentes recherches sur l’immortalité.

Un texte mélangeant humour et science, aventure et technologie robotique. Les nombreuses références, les chercheurs cités ainsi que leurs travaux sont réels et à la pointe de l’actualité. Une formidable innovation dans le milieu de la littérature contemporaine. Beigbeder nous offre un texte atypique même si pas exempt de longueurs. Sa verve rattrape le tout et en un tour de mots nous embarque dans les aventures de cette famille atypique mais finalement à notre image car terriblement mortelle…

17 réflexions sur “ »Une vie sans fin » de Frédéric Beigbeder

  1. Pingback: Bilan du mois de Janvier 2018 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

  2. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  3. Si Frédéric Beigbeder parvient à nous faire rire à quelques reprises, il peine à nous embarquer dans sa quête. La faute à un ouvrage hybride – « Une vie sans fin » n’est ni tout à fait un roman, ni réellement une enquête – qui ne convainc pas malgré le style singulier de l’auteur toujours aussi plaisant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s