»L’amour après » de Marceline Loridan-Ivens avec Judith Perrignon

Titre VF : L’amour après

Auteur : Marceline Loridan-Ivens avec Judith Perrignon

Edition Grasset, 2018.

Genre : Témoignage, Roman 2018

 » Je suis une fille de Birkenau et vous ne m’aurez pas.  »

Résumé :

 »  » Le téléphone sonne. C’est Charlotte qui m’appelle d’Israël. Nous étions dans la même classe à Montélimar. Elle a été arrêtée après moi, mais je ne l’ai pas croisée à Birkenau.

– Qu’est-ce que tu fais en ce moment ? Demande-t-elle

– Je travaille sur l’amour.

Un silence alors, comme si le mot amour s’égarait, se cognait dans sa tête. Elle ne sait qu’en faire.

– L’amour au camp ou quoi ?

– Après les camps.

– Ah, c’est mieux. L’amour au camp, j’en ai pas vu beaucoup.  »

Comment aimer, s’abandonner, désirer, jouir, quand on a été déportée à quinze ans ?
Retrouvant à quatre-vingt-neuf ans sa « valise d’amour », trésor vivant des lettres échangées avec les hommes de sa vie, Marceline Loridan-Ivens se souvient…

Un récit merveilleusement libre sur l’amour et la sensualité.  »

Chronique :

Dans Tu n’es pas revenu, sorti en 2015, chez Grasset, Marceline Loridan-Ivens raconte l’enfer des camps où elle fut déportée avec son père. Lui ne reviendra pas. Ce roman est une lettre qu’elle lui adresse. Dans ce présent ouvrage, toujours avec l’aide de Judith Perrignon, journaliste qui l’avait accompagné lors de la rédaction du précédent roman, elle livre la façon dont elle vécue les années qui suivirent son retour. Comment s’adapter à ce monde, mais surtout comment aimer lorsqu’on a connu, comme elle dit, la mort avant l’amour ?

C’est en ouvrant ce qu’elle nomme sa  »valise de l’amour », où elle conserve toutes les lettres des hommes et femmes, amants et amies qui jalonnèrent son existence, qu’elle évoque son rapport à l’amour, au corps et à la façon dont on peu se lier à un être après les camps.

C’est avec franchise qu’elle parle de ses sentiments, de son absence de désir sexuel, de la façon dont elle vécue. L’auteur et réalisatrice refuse plusieurs demandes en mariage, travaille et voit des hommes. Elle nous livre avec une sorte d’abandon ce que fut sa vie.

Un texte d’une grande sensibilité, d’une beauté et d’une violence qui force l’admiration…

Publicités

6 réflexions sur “ »L’amour après » de Marceline Loridan-Ivens avec Judith Perrignon

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

  2. Pingback: Bilan du mois de Février 2018 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s