»D’ombre et de silence » de Karine Giebel

Titre VF : D’ombre et de silence – Nouvelles

Auteur : Karine Giebel

Editions Belfond, 2017.

Genre : Nouvelles, Thriller

 » La peur précède la douleur.  »

Résumé :

 » « Partir sans lui dire au revoir.

Parce que je me sens incapable d’affronter ses larmes ou de retenir les miennes. L’abandonner à son sort.

Parce que je n’ai plus le choix.

Je m’appelle Aleyna, j’ai dix-sept ans.

Aleyna, ça veut dire éclat de lumière.

J’ai souvent détesté ma vie.

Je n’ai rien construit, à part un cimetière pour mes rêves.Là au moins, on ne pourra pas me les voler. »

Si les romans de Karine Giebel sont parmi les plus lus en France et ont fait le tour du monde, celle-ci excelle depuis quelques années dans un genre tout aussi exigeant : la nouvelle, où elle condense en quelques pages seulement toute la force de ses romans. D’OMBRE ET DE SILENCE réunit huit textes, dont certains sont inédits et d’autres restés jusqu’à aujourd’hui très confidentiels. Voici l’occasion de (re)découvrir Karine Giebel intensément, grâce à ce recueil de nouvelles noires, humaines, engagées…  »

Chronique :

Karine Giebel maîtresse dans l’art du thriller psychologique revient avec D’ombre et de silence un recueil de nouvelles, certaines inédites et d’autres présentes dans les divers ré-édition de ses précédents ouvrages. Des nouvelles très différentes les unes des autres, entre thriller et récit de vie mais toutes avec un point commun, cet instant où la vie bascule, ce point de non retour qui vous sort la tête de l’eau… ou plus généralement vous l’enfonce.

« Écrire une nouvelle, c’est tenter, en quelques lignes, de donner vie à un personnage, de faire passer au lecteur autant d’émotions qu’en plusieurs centaines de pages.
C’est en cela que la nouvelle est un genre littéraire exigeant, difficile et passionnant. »

Karine Giebel

Ici, les personnages sont torturés, vicieux et l’auteur pousse le vice afin que l’art et la subtilité de la nouvelle soient présents. Un mélange de plusieurs influences, de la noirceur de l’âme humaine, en passant par nos sociétés contemporaines, Karine Giebel n’a de cesse de trouver le point qui fait mal… Malgré tout, suivant les récits, la tension n’est pas la même, mais nous avons droit à des petits détours par des chemins que l’auteur n’avait jamais emprunté jusque là. Un livre à part dans la bibliographie de l’auteur, qui justement n’est peut-être pas le meilleur moyen pour la découvrir.

Un ouvrage agréable qui nous permet de patienter jusqu’au prochain roman, mais qui ne marque pas les esprits autant que ses précédents ouvrages.

Publicités

8 réflexions sur “ »D’ombre et de silence » de Karine Giebel

    • J’ai plus qu’adoré Terminus Elicius, un livre court mais très percutant, ensuite tu as Juste une ombre, plus long mais qui va également te donner des frissons et tu fera certainement attention lorsque tu marchera dans la rue par la suite, tu risque de te retourner souvent après la lecture…

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  2. Pingback: Bilan du mois de Novembre 2017 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s