»Warhol – Hitchcock » – Entretien

Titre VO : Warhol – Hitchcock

Titre VF : Warhol – Hitchcock

Traduit de l’anglais ( États-Unis ) et préface de Pierre Guglielmina.

Editions Marest, 2016.

Genre : Interview, cinéma

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » AW : C’est très dur de parler, n’est-ce pas ?

AH : Huhummm…

AW : Oh, je sais.  »

Résumé :

 » Le vendredi 26 avril 1974, Andy Warhol retrouve Alfred Hitchcock au Park Lane Hotel, à New York. S’ensuit un échange éclairé que l’on peut résumer ainsi : deux artistes décident de se parler.  »

Mon avis :

Je tiens à remercier Babelio pour l’envoi de ce livre.

Warhol.

Hitchcock.

Deux grands noms.

Deux génies.

C’est le 26 avril 1974, qu’Andy Warhol rencontre Alfred Hitchcock, pour interviewer le maître du suspense. Cette entrevue fut enregistrée et les éditions Marest nous en propose ici la retranscription écrite, tout en gardant les petites hésitations et les possibles fautes des protagonistes afin d’en conserver l’aspect authentique.

Plus qu’une interview à proprement parler, il s’agit d’une conversation entre deux hommes qui ont du mal à s’exprimer. Bien souvent, Warhol entame un sujet, pose une question, que Hitchcock désamorce de façon abrupte, en répondant de manière laconite ou en faisant dévier la conversation sur un autre sujet. Une impression de brouillon, de gêne parfois, enveloppe le lecteur. Force est de constater que seuls les férus de cinéma comprendront certaines références, mais la lecture s’avère forte intéressante pour les curieux ou ceux qui n’ont pas vu la totalité des œuvres du maître du suspense, car certaines anecdotes vous feront sourire ou vous étonneront.

C’est un livre court, à l’image de l’entrevue des deux hommes, qui dérive parfois sur l’actualité de leur époque, donnant ainsi une vue d’ensemble de ces deux personnalités. Nous comprenons par petites touches leur quotidien ou leurs opinions, les interruptions de la discussion par Madame Hitchcock au sujet du déjeuner donnent un caractère purement authentique, nous nous sentirions presque avec eux.

Je dis bien  »presque » puisque beaucoup de références m’étant inconnues, je suis donc passée à côté de divers sujets et quelques aspects de l’entretien m’ont parus anecdotiques puisque je n’en comprenais pas l’enjeu. Malgré tout ce fut une lecture enrichissante. Bien souvent c’est à travers de banales discussions que s’esquisse véritablement la personnalité et c’est ceci qui pour moi transparaît le plus clairement ici. C’est ce que nous expose Pierre Guglielmina, traducteur et rédacteur de la préface. En effet pour lui, il apparaît nettement que Warhol et Hitchcock en disent plus long qu’ils ne le font réellement. Pour lui, un sens caché se décode dans leurs paroles pour qui saurait le lire. Il tente de nous en faire la démonstration, mais mon sentiment sur ce point est mitigé. En effet c’est une théorie qui se tient, car nous pouvons lire énormément dans les silences ou si nous connaissons parfaitement l’œuvre d’un artiste. Mais à trop vouloir saisir un sens, le traducteur se perd dans des effets de manche. De plus, je trouve que la préface est bien plutôt une conclusion à la présentation de ce livre, puisqu’en voulant les expliquer, elle dévoile des pans entiers de la conversation que nous retrouverons par la suite.

En conclusion, un livre atypique sur deux personnalités qui le sont tout autant. Un ovni pour tous les cinéphiles et les curieux…

Publicités

9 réflexions sur “ »Warhol – Hitchcock » – Entretien

  1. Pingback: Bilan de Février 2017 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s