»Chère Alice » de Cécilia Dutter

Titre VF : Chère Alice

Auteur : Cécilia Dutter

Editions Milady, 2016.

Genre : Romance, Romance contemporaine, roman épistolaire

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » La planète entière n’est pas assez vaste pour contenir le besoin constant que j’ai d’être à vos côtés.  »

Résumé :

 » Alexandre rencontre Alice au cours d’un dîner mondain, et ne peut s’empêcher de lui écrire le désir qu’elle lui inspire. Mais celle sur laquelle il a jeté son dévolu n’envisage pas de vivre une relation adultère, et encore moins avec le mari de sa meilleure amie. D’ailleurs, pourquoi cette femme parfaitement épanouie dans son couple, s’encombrerait-elle de cet homme de vingt ans son aîné ? Alexandre ne se laisse désarçonner ni par les réponses assassines ni par l’ironie mordante de sa correspondante. Touchée par sa persévérance, Alice va finir par lui révéler les arcanes du désir féminin. Mais le désir qui naît entre eux n’est-il pas condamné à rester inassouvi ?  »

Mon avis :

Chère Alice est un court roman épistolaire dévoilant la relation qui se noue entre Alexandre et Alice. Seul ombre au tableau, Alice est amie avec la femme d’Alexandre. Si le résumé peut s’apparenter à un classique récit adultérin, c’est bien autre chose que nous propose ici l’auteur en ne tombant pas dans la facilité du genre.

Par la construction du récit – le roman épistolaire, l’auteur revient aux fondamentaux d’une intrigue amoureuse interdite. Elle instaure dans le format de la lettre une relation à distance dans laquelle les personnages peuvent laisser libre court à leur pensée. Alice n’est d’abord pas réceptive aux missives d’Alexandre et petit à petit un jeu s’installe entre eux : c’est à Alexandre de découvrir quels mots fera tomber Alice.

Les personnages ne sont pas les stéréotypes des récits adultérins classiques, ni profondément beaux ou riches, ils se dévoilent même leur quotidien peu propice au fantasme. Nous les découvrons humains avant tout, cherchant une échappatoire au temps qui passe.

Des thèmes comme la différence d’âge, le couple ou la vie quotidienne sont évoqués non pas pour justifier leurs envies mais pour s’interroger sur celles-ci et sur le mécanisme de l’humain. L’intrigue n’est pas le cliché d’une passion secrète, les bons mots de l’un, la rébellion de l’autre font de cette histoire quelque chose de plus sérieux, de plus interrogateur que ce que l’on voit habituellement. La fin du récit diverge notamment des intrigues de ce type et c’est tout ce qui fait le charme de ce livre.

En conclusion, Chère Alice est un roman épistolaire entre fantasme et réalité…

Publicités

19 réflexions sur “ »Chère Alice » de Cécilia Dutter

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  2. J’aime beaucoup les romans épistolaires et cette différence fantasmes/réalité. Il devrait me plaire.
    Bisous à toi et à plus sur nos blogs respectifs!

  3. Pingback: Bilan du mois de Janvier 2017 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s