Topobiblioteca fait son cinéma – Automne 2016

cinema-Ecran-Total

couv_201297

Ils s’aiment de Muriel Robin ( 1996 ) :

Un spectacle culte que je n’avais pourtant jamais vu en entier. Même si l’on sent que la mise en scène à vieillie, le contenu est toujours autant d’actualité et joue sur les différences et clichés au sein du couple. Un moment de détente fort sympathique qui nous fait rire et nous met face à certains de nos comportements.

447557

Les malheurs de Sophie de Christophe Honoré ( 2016 ) :

Un des films que j’attendais au tournant tout comme Heidi, car ce sont deux histoires qui me tiennent à cœur ayant grandie avec elles.

Au niveau de l’histoire je n’ai pas trouvé d’incohérences, les péripéties les plus célèbres sont reprises mais gros bémol selon moi, l’intégration de dessins afin de réaliser les animaux que Sophie attrape. Ce procédé donne un ton trop enfantin à l’histoire et ne nous permet pas d’y croire. Il y a également un niveau de jeu inégale entre les enfants, ce qui rend le tout bancal et non pas familier et touchant.

Un film agréable à regarder mais le dessin-animé reste pour moi, plus propice à cette histoire…

437384

Adopte un veuf de François Desagnat ( 2016 ) :

Une comédie drôle et moderne sur un fait d’actualité : la colocation.

La colocation n’est pas seulement faite pour les étudiants fauchés. Hubert habite seul un grand appartement, un jour, suite à un malentendu, il vois débarquer Manuela, baroudeuse à la recherche d’un logement. La vie en communauté peut s’avérer parfois bien inattendue !

A travers les personnalités des protagonistes, c’est toute une diversité de parcours de vie qui nous sont présentées : chacun à ses raisons de vivre en colocation et entre les amours contrariés, le travail et la vie au quotidien, l’intrigue ne nous laisse pas de répit. Pour autant, les péripéties ne sont pas aussi farfelues que l’on s’y attendrait dans une comédie de ce genre, c’est cliché, certes, c’est touchant et tendre mais c’est un bon moment de cinéma français.

Bérangère Krief donne un souffle de fraîcheur bienvenue mise en regard avec le jeu d’André Dussollier : une très belle alchimie !

234297

Un homme à la hauteur de Laurent Tirard ( 2016 ) :

Je vous l’ai déjà dit je n’apprécie pas le jeu de Virginie Effira mais j’avais envie de visionner ce film pour l’histoire d’amour atypique qui y est décrite entre cette jeune-femme et un homme de petite taille qu’incarne Jean Dujardin. J’ai apprécié ce film, c’est une comédie romantique sympathique traitant du handicap de façon parfois un peu simpliste mais qui reste tout de même agréable.

307679

Juste la fin du monde de Xavier Dolan ( 2016 ) :

Une vraie claque cinématographique !

Comment dire à sa famille que l’on va mourir ? D’autant plus si cette famille, vous ne l’a comprenez pas.

Un film envoûtant où toute la communication ou ses tentatives résultent d’échec et d’incompréhension, d’incohérences et de vide. Une parole veine où toutes les futilités passent mais où rien de concret n’est exprimé. Des gros plans et des plans longs pour montrer la fragilité des corps et leur impuissance. Des silences lourds de sens. Une ambiance pesante qui vient s’abattre sur vous. Juste la fin du monde est un film puissant qui reste en mémoire…

068411

Heidi de Alain Gsponer ( 2016 ) :

Lorsque j’étais enfant je regardais la série TV Germano-Suisse, tournée en 1978. J’aimais énormément cette série, qui me donnait un sentiment de liberté de par les paysages de montagne et une histoire incarnée par de véritables acteurs et non adaptée en dessin-animé.

Ce film reprend pour mon plus grand plaisir les codes de cette série-télévisée Germano-Suisse, des décors naturelles, des acteurs et non des dessins. En ce qui concerne l’histoire, je n’ai pas lu le roman, je n’ai pas vu les autres films ou dessins-animés qui ont été fait, je n’ai que mes souvenirs d’enfances pour m’aider, mais ce que je peux vous dire, c’est que l’intrigue retrace parfaitement les mésaventures de la petite fille que je côtoyais enfant.

Un vent de légèreté souffle sur ce film, alternant les passages frais et ceux plus dramatiques, montrant à Heidi et ses amis la difficulté de grandir et de prendre des décisions. Mais c’est également une histoire pour les adultes qui découvrirons que le plus important est l’amour… Un film nostalgique, beau et frais !

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Film. Bookmarquez ce permalien.

22 réflexions sur “Topobiblioteca fait son cinéma – Automne 2016

  1. J’ai vu Un homme à la hauteur, et j’avais bien aimé même si c’était un peu étrange le fait de prendre Jean Dujardin pour jouer le personnage de petite taille.
    Quant à Adopte un veuf j’aimerais beaucoup le voir. 🙂

  2. « Juste la fin du monde » est sans doute le film qui me fait le plus envie parmi tous ceux que tu dévoiles dans cette chronique. J’ai entendu beaucoup de bien sur cette oeuvre cinématographique, et je n’ai encore jamais tenté de me plonger dans l’univers de Xavier Dolan. Je me dis que cela peut être le bon moment de le faire avec ce film-là. As-tu vu d’autres films de ce réalisateur ? Lequel me conseillerais-tu pour commencer ?

  3. Pingback: Bilan du mois de Novembre et Décembre 2016 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s