»Les écrivains du 7eme art » de Frédéric Mercier

Titre VF : Les écrivains du 7eme art

Auteur : Frédéric Mercier

Editions Séguier, 2016.

Genre : Essai

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » La littérature et le cinéma se regardent et communiquent sans cesse depuis 1895. Leurs liens ont certes été parfois houleux, ils ont néanmoins toujours contribué à les renforcer, à les nourrir l’un l’autre – non sans quelques malentendus.  »

Résumé :

 » Qui se souvient que Joseph Kessel a écrit une trentaine de scripts pour le cinéma ?

Ou que Jean Giono signa le scénario d’un film dont Jean-Luc Godard fut convaincu qu’il était le symbole de la modernité cinématographique ?

Comme eux, Céline, André Malraux, Julien Green, Roger Nimier, Françoise Sagan, Patrick Modiano, Romain Gary, Michel Houellebecq, Emmanuel Carrère, François Bégaudeau – et bien d’autres encore – ont mis leur talent d’hommes de lettres au service du cinéma en tant que scénaristes, dialoguistes et parfois réalisateurs.

Les écrivains du 7eme art est une plongée amoureuse dans ces aventures cinématographiques parfois méconnues, qui convoque également les figures d’Eric Rohmer, François Truffaut, Arnaud Desplechin pour interroger la notion  »d’auteur de cinéma », et tenter de remettre en lumière certains films aujourd’hui oubliés ou injustement mésestimés.  »

Mon avis :

Je tiens à remercier Babelio pour l’envoi de ce livre.

Les écrivains du 7eme art évoque le rapport intime entre la littérature et le cinéma, car on oublie souvent que les deux médiums sont aussi liés. Malgré tout, les deux matériaux sont différents et présentent parfois des difficultés inverses.

Frédéric Mercier nous propose de faire un petit tour parmi ces auteurs qui ont tenté un crochet vers le cinéma. Petite particularité de ce livre : ces écarts vers le 7eme art n’ont pas toujours été sans embûches et l’auteur à choisi le paris audacieux de nous conter leurs déboires et leurs difficultés. Nous passons par plusieurs catégories : du scénariste au réalisateur, en passant les adaptations, cela nous donne un aspect inattendu et original sur le cinéma mais aussi et surtout de son rapport à la littérature. Car chaque auteur à une vision du 7eme art, fascinant ou rébarbatif, chacun s’y est essayé à sa manière. Comme tout nouveau médium, il reste tout à découvrir et à tenter. Le cinéma ne fait pas exception et c’est la littérature qui a joué le plus grand rôle dans sa création. Car les mots ont la puissance de décrire et de dire, ce qui se traduira par la suite par des images et un travail de création de par la machine, les mots l’ont formulés avant. Mais comment arrive-t-on à écrire pour le cinéma ? Est-ce la même chose que pour un roman ? C’est à cela que ce livre répond avec les expériences de plusieurs écrivains.

Il est ainsi particulièrement intéressant de comprendre l’arrivée et l’installation du médium cinématographique, de ses différentes périodes et influences et comment la moindre tentative eu des conséquences sur son histoire et celle des matériaux artistiques gravitant autour.

Pour autant, je recommande ce livre aux passionnés de cinéma, car un néophyte se sentira vite perdu devant ses références. Même moi qui ai fait des études de cinéma durant mon cursus universitaire, certaines évocations m’étaient inconnues. Comme ce livre conte les échecs et tentatives plus ou moins abouties, avec des titres parfois bien obscures, il serait dommage de ne pas comprendre et de se dégoûter de l’envie de découvrir ses références. Car même si l’auteur aborde des films dont la plupart n’ont jamais vu le jour, d’autres sont trouvables et en abordant leur création du point de vue innovant, il est évident que le lecteur à envie d’en visionner quelques-uns.

En conclusion, un livre sur le cinéma qui aborde ce médium d’une façon inattendue, retraçant les liens étroits avec son concurrent et amant : la littérature…

Publicités

6 réflexions sur “ »Les écrivains du 7eme art » de Frédéric Mercier

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

  2. Pingback: Bilan du mois d’Octobre 2016 et Dans la hotte de Charlotte : | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s