Topobiblioteca fait son cinéma – Janvier – Février et Mars 2016

cinema-Ecran-Total

Sur le même principe que le vidéoludique des LespetitsmotsdeSaefiel, découvrez tous mes visionnages du mois

( films, séries TV, théâtres… )

Films :

147417

L’étudiante et Monsieur Henri de Ivan Calbérac ( 2015 ) :

Lorsque Henri est forcé par son fils, Paul, de louer la chambre d’amis à une étudiante afin de ne pas rester seul, personne ne se doutait de ce que cet homme bougon allait déclencher…

Une très agréable comédie française ! Certes l’idée est déjà vu, mais elle fonctionne particulièrement bien et nous fait passer un très bon moment. Le conflit de génération est drôle et touchant, les personnages nous sont familiers, chacun apportant une petite touche personnelle à l’intrigue non sans nous rappeler notre propre entourage. Les questionnements sont universels nous donnant à réfléchir sur nos propres rêves.

Un film à voir un dimanche en famille !

316779

Mon roi de Maïwenn ( 2015 ) :

Lorsque Tony entre en centre de rééducation après une chute de ski, son immobilisation lui offre la possibilité de réfléchir sur son histoire d’amour passionnée et destructrice avec Georgio… Entre passé et présent, le spectateur assiste à l’histoire d’un amour volcanique.

Porté par Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot, Mon roi est un film profondément bouleversant, qui évite l’apitoiement et ne tombe pas dans la facilité. C’est avec une spontanéité et un grand naturel que le scénario est écrit et la réalisation donne à voir les choses simplement. Une très belle performance, tant nous sentons les acteurs investis corps et âme.

Un film dont on ressort difficilement tant il nous fait passer par un flot d’émotion et de questionnement.

089995

Life de Anton Corbijn ( 2015 ) :

J’étais très intriguée par ce film : les débuts de James Dean, qui va attirer l’attention de Denis Stock, un jeune photographe, lançant sa carrière avec les quelques clichés naturels et spontanés qu’il prendra de la star montante américaine.

J’aime le mythe James Dean, j’aime l’époque cinématographique des années 50 où la figure du jeune homme américain est montré, jean serré et belles voitures. Malheureusement, Life est extrêmement lent et ne m’a pas captivée autant que je l’aurais espérée. Le jeu des acteurs n’est absolument pas mauvais, mais ils ne m’ont pas donnés plus de sensations que cela. J’ai trouvé Dane DeHaan, absolument pas ressemblant au Dean que j’ai pu voir en photo ou dans les films, physiquement parlant, et j’ai nettement préféré son jeu dans Kill Your Darlings, un film extrêmement dérangeant et, qui me semblait-il, lui collait bien plus à la peau. Il est certes très difficile d’incarner à l’écran un mythe tel que James Dean, mais ce film est pour moi le prétexte à mettre en scène un grand nom pour faire des entrées. Nous n’en apprenons que très peu sur la vie de Dean à cette période, nous attachant finalement plus aux errances professionnelles de Dennis Stock.

Je suis déçue par ce film, qui tant dans la réalisation que dans l’histoire m’aura ennuyé.

503081

La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil de Joann Sfar ( 2015 ) :

Je souhaitais vivement voir ce film puisque le réalisateur est un dessinateur de BD que mon copain apprécie beaucoup pour sa série Petit vampire et moi pour son sublime Je l’appelle Monsieur Bonnard dont je vous ai parlé ici.

L’histoire est simple ( je vous glisse le synopsis d’allociné car il vous met tout de suite dans l’ambiance ) :  »Elle est la plus rousse, la plus myope, la plus sentimentale, la plus menteuse, la plus vraie, la plus déroutante, la plus obstinée, la plus inquiétante des héroïnes. La dame dans l’auto n’a jamais vu la mer, elle fuit la police et se répète sans cesse qu’elle n’est pas folle… Pourtant…  »

La réalisation est impeccable, les images sont finement travaillées et nous reconnaissons la patte d’un dessinateur de BD dans le montage. Cette petite touche n’est pas sans nous rappeler que le réalisateur est tout puissant, que nous sommes dépendant de ce que la caméra nous montre et de ce que le montage nous révèle. Le spectateur est le jouet du scénario mais il ne le réalisera qu’à la toute fin du film, là où toutes les cartes vont s’abattre… En cela l’intrigue est très bien construite, nous déconcertant à chaque nouvelle séquence, nous tentons de comprendre mais découvrons que nous nous sommes fait bernés !

Les acteurs sont impressionnants de justesse ! Benjamin Biolay nous envoûte par son regard froid, Freya Mavor, que je ne connaissais pas, nous fascine par un jeu sensuel et innocent à la fois et Stacy Martin qui m’avait déjà fait forte impression dans Nymphomaniaque, incarne ici une femme énigmatique qui donne une ambiance encore plus obsédante au film.

Je ne peux que vous recommander ce film, mais… attention, ne faites confiance à personne ou vous pourrez le regretter…

Série :

PHOTO-03

Once Upon A Time – saison 4 :

Du bon et du moins bon dans cette saison ! L’arrivée de la Reine des neiges façon Disney m’a quelques peu déroutée, je m’attendais presque à la voir chanter, ce qui aurait été la cerise sur le gâteau de ma déception ! Des méchants qui se font désirer et qui finalement ne nous effraient pas tant que cela est également un point négatif. Mais le charme de la série opère toujours sur moi car je me suis attachée à tous ces personnages, j’aime les voir évoluer et en apprendre plus sur eux. J’ai énormément apprécié le sort réservé à Rumpl, puisque nous le voyons sous un tout autre jour, nous montrant une autre de ses nombreuses facettes. Nous le comprenons de plus en plus et c’est un de mes personnages préférés de par sa complexité.

J’espère vivement que la prochaine saison saura revenir aux fondamentaux qui ont fait le charme de cette série !

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Film. Bookmarquez ce permalien.

27 réflexions sur “Topobiblioteca fait son cinéma – Janvier – Février et Mars 2016

  1. J’avais adoré Mon Roi !
    Dommage pour Life, il me tentait beaucoup, mais là j’avoue que tu m’as un peu refroidie…
    Once Upon a Time, je suis entièrement d’accord avec toi ! J’attends de voir Dark Swan !

  2. Je note « Mon Roi », j’ai bien envie de le regarder !
    Concernant « Life », mon copain l’a visionné, et tout comme toi, il a été déçu et s’est beaucoup ennuyé devant… Alors, je vais sans doute éviter de le regarder, il y a bien d’autres films à découvrir 😀

  3. J’avais dans l’ensemble beaucoup aimé « Mon roi », mais je t’avoue qu’il m’avait laissé aussi perplexe sur bien des points !
    Life me tentait beaucoup, mais je n’ai jamais passé le cap de la Bande Annonce ! Pourtant, j’aime Pattinson… mais ce n’est pas suffisant, et toi, tu ne m’y aides pas aha !

    • Pour Mon roi, il est vrai que parfois je n’étais pas adéquation avec le personnage…
      Life je ne suis vraiment pas convaincue mais alors pas du tout, si tu aimes Pattinson pourquoi pas, parce que finalement c’est lui la star du film mais si tu souhaites une belle bio de Dean à ses débuts je te conseille plutôt le livre de Philippe Besson : Vivre vite =)

      • Je n’avais jamais lu l’auteur mais il est sur que je tenterai d’autres de ses livres, car j’ai adoré sa plume, simple mais efficace avec un je ne sais quoi qui marque. J’ai adoré cette bio où il fait revivre les premiers pas de Dean ! Excellent =)

  4. Ohhh j’avais Mon roi de Maïwenn dans mon viseur à sa sortie au ciné.. et je l’ai raté. Je me le note, j’ai envie de savoir si j’en ressort comme toi 😉

  5. Pingback: Bilan du mois d’Avril 2016 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s