»Les plus grands chagrins d’amour » de Julie Grêde

Titre VF : Les plus grands chagrins d’amour
Auteur : Julie Grêde
Editions La Boîte à Pandore, 2015.
Genre : Essai

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » Le chagrin d’amour est un concept universel.  »

Résumé :
 » Et si c’était par amour de son pays que le roi Henri VIII s’était débarrassé de cinq de ses six épouses ?
Quel est cet amour pleuré par Marguerite d’Autriche qui la pousse à refuser la couronne anglaise et à rester veuve à seulement vingt-quatre ans ?
Comment un simple médecin allemand est-il parvenu à se hisser à la tête du royaume de Norvège et dans le lit de la reine Caroline-Mathile, juste avant la Révolution française ?
Comment une jeune religieuse, amoureuse d’un maquisard et ancien ecclésiastique défroqué, a-t-elle fait trembler tout un réseau de Résistance durant la Seconde Guerre mondiale ?
Que savait la sublime veuve Kennedy des « incartades » de son présidentiel époux ?
Roman Polanski serait-il devenu ce réalisateur si controversé si un tueur en série n’avait pas massacré son épouse adorée et l’enfant qu’elle portait
Découvrez les chagrins les plus bouleversants qui ont touché les grands de ce monde, à travers le temps. Pour tous les amoureux de l’Histoire, mais aussi tout simplement pour les amoureux.  »

 
Mon avis :
Les plus grands chagrins d’amour est un petit historique revenant sur les plus grands échecs amoureux. De Cléopatre prise entre César et Antoine, ou bien celle moins connue de Roman Polanski et de sa femme assassinée enceinte par un tueur en série, Julie Grêde nous apprend des petits bouts de l’histoire parfois méconnue, parfois controversée, de façon simple et sympathique. Agrémenté de quelques petites anecdotes, ou encore de suggestions de livres ou de films afin d’en savoir plus sur l’histoire, ce petit essai agréable à lire, m’a parfois trop fait penser à un catalogue de chagrins d’amour. Même si nous en apprenons plus sur quelques uns des illustres personnages historiques, certains passages restent tout de même trop en surface et d’autres sont parfois trop approfondis, nous perdant dans les méandres de la généalogie princière.

Le style de l’auteur est frais et donne un petit coup de jeune sur des histoires passées. Même si certaines tournures restent bancales, le concept est parfait pour un petit tour d’horizon rapide des plus grands chagrins d’amour, parfois oubliés de l’histoire.

En conclusion, un petit essai agréable mais parfois trop rapide, si bien qu’on en oublie peu à peu les récits contés.

Publicités

22 réflexions sur “ »Les plus grands chagrins d’amour » de Julie Grêde

  1. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

  2. Pingback: Retard de tags | lachambreroseetnoire

  3. Pingback: Bilan du mois de Décembre 2015 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s