Si on parlait… rencontres auteurs/lecteurs

shop

©La tête dans les livres

Un rendez-vous instauré par La tête dans les livres :
 » Ce rendez-vous est publié le dimanche, toutes les deux semaines. On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir échanger son opinion et son point de vue en toute simplicité mais toujours autour des livres ou de mon blog. Cela me permet de vous donner mon avis et j’espère que vous n’hésiterez pas à vous exprimer également.  »

Si on parlait de… rencontres auteurs/lecteurs

Il y a quelques années, avant d’ouvrir le blog, je lisais moins et ne me tenais pas informé des conférences, rencontres ou salons littéraires afin de faire la connaissance d’auteurs. Ils étaient, pour moi, inaccessibles et lointains.
Et puis j’ai entendu parler du Salon du livre de Paris ( porte de Versailles ), et j’ai souhaité m’y rendre afin de constater par moi-même ce qu’était une manifestation littéraire de cette ampleur. J’en suis ressortie charmée, des étoiles dans les yeux et une envie encore plus dévorante de lire tout ce qui me passait entre les mains.

F_800ead29fb955e9449447521f912fa0055fc29eda547f

Désormais je suis une amoureuse des salons du livre, mais depuis que j’ai découvert le salon du livre de Poche de St Maur ( organisé par la librairie La Griffe Noire, que vous retrouvez sur leur chaîne Youtube, lagriffenoiretv gérard collard, pour des avis livres et BD tous plus exquis les uns que les autres et surtout sans langue de bois ), j’ai une autre vision de ce type d’événement. En effet, l’inconvénient majeur des gros salons du livre, notamment le Salon du livre de Paris, est qu’ils sont beaucoup trop importants, les fils d’attentes pour une dédicace sont souvent affreusement longues et il est facile de louper des conférences très intéressantes pour cause d’attente. De plus, les auteurs sont très sollicités et nous les sentons stressés et pressés, pas dans les meilleures conditions pour répondre à nos questions. J’ai l’impression que désormais, le Salon du livre de Paris est uniquement tourné vers le marketing, où vous pouvez retrouvez des jeux et concours, des stands culinaires et autres attractions pour petits et grands qui éloignent des livres. Je n’ai pas eu l’occasion d’y aller en 2015, mais désormais le prix d’entrée à augmenté et nous ne pouvons plus apporter nos livres de l’extérieur.

LA-GRIFFE-NOIRE---SLIDES---Les_Deblogueurs

C’est pourquoi je privilégie les plus petits salons où je sais que je vais pouvoir avoir le temps d’échanger avec les auteurs et surtout d’en rencontrer de nouveaux. Notamment et surtout le Salon du livre de Poche, pour le plus connus, mais également le festival du Polar à Cognac ( Charente, 17 ), qui réunis littérature et cinéma.

Logo_Polar_LeFestival-30

Ce que j’aime dans ce type de manifestations c’est le contact, il y a toujours des têtes d’affiches que vous avez envie de rencontrer car vous avez aimé leurs livres et souhaité leur en parler, mais ce que j’apprécie surtout c’est de déambuler de stand en stand et de m’arrêter lire un résumé ici, parler avec son auteur, le découvrir. C’est l’occasion de faire de très belles rencontres et de pouvoir vous ouvrir à d’autres livres que vous n’auriez peut-être jamais lus. De plus, les conférences organisées parfois dans les médiathèques, bibliothèques ou centres universitaires sont l’occasion d’aller plus loin dans l’œuvre d’un auteur, de véritablement prendre conscience de l’ensemble du métier, une œuvre est le reflet d’une personnalité, d’un contexte d’écriture et de travail, d’une envie de faire passer tel ou tel message. Ainsi je me renseigne régulièrement sur internet pour savoir si il y a ce type de rencontres proches de chez moi, car j’affectionne aller au delà de la simple lecture et pour moi, cela passe par la rencontre de son auteur.

Je vous encourage donc à aller déambuler dans les Salons et autres manifestations et conférences littéraires qui sont bien souvent des mines d’informations et l’occasion de belles rencontres…

Publicités

16 réflexions sur “Si on parlait… rencontres auteurs/lecteurs

  1. J’ai jamais fait de salon mais des rencontres en librairie indépendante. Ce que tu dis sur les petits salons fait envie, déambuler entre les stands et faire des découvertes ! En revanche, l’expérience du Salon du livre de Paris est moins tentante. J’aime bien le format proposé par les rencontres en librairie : conférence, questions, dédicaces. C’est pas trop stressant (pour l’auteur et pour les lecteurs timides^^).

    • Ah les petits salons sont vraiment pour moi une très belle expérience, c’est là, ou dans les rencontres en librairie que l’on peut vraiment parler, poser des questions et échanger avec les auteurs =)

  2. Pingback: Si on parlait de… rencontres auteurs/lecteurs | La tête dans les livres

  3. J’avoue avoir surtout fait des « gros » salons mais je me tournerais bien vers de plus petits salons pour apprécier plus les rencontres 🙂
    Et c’est vrai que je trouve que le salon du livre de Paris est bien grand, bon en 2015 ils n’ont rien dit quand on a apporté des livres mais quand même… ce n’est pas sympa sur le principe!

    • Je pense que chaque salons à ses avantages et inconvénients, il y a plus de conférences dans les salons plus importants. Je n’y étais pas en 2015, mais j’avais entendu quelques petits choses et je trouve cela dommage en effet.

  4. Pour ma part, les salons j’oublie (pour diverses raisons). Je ne suis pas contre les rencontres dans les librairies – dans une situation en plus petit comité; disons. Même si il ne faut pas compter sur moi pour poser des questions… timidité quand tu nous tiens ;). Je me sens toujours terriblement « bête » et pas à ma place. Pour le reste, j’ai fait une séance de dédicace dans toute ma vie de lectrice, et je ne suis pas certaine de retenter l’expérience – même s’il ne faut pas généraliser, j’avais face à moi un troupeau de gens prêt à se marcher dessus pour une signature. Je n’ai pas adhéré. :/ Néanmoins, il y avait une vieille dame qui nous racontait (à ma belle-soeur et à moi), l’amour qu’elle portait à l’oeuvre de l’auteur, c’était touchant 🙂 Du bon et du moins bon, donc.

    • Après cela dépend des envies des lecteurs, si tu ne te sens pas à ta place, cela se ressentira et tu n’appréciera pas ton moment donc peut être vaut-il mieux éviter en effet. Ah j’en ai déjà vu également, et je trouve cela tellement idiot de s’écraser les uns contre les autres, tous le monde aura sa dédicace, il suffit d’attendre, mais je comprend totalement ta réaction !

      • Oui, c’est pour ça que je dis que je généralise pas, j’imagine qu’à d’autres moments ça se passe très bien 🙂 Et heureusement, d’ailleurs. Ce serait autant pénible pour les auteurs que pour les lecteurs qui attendent.

  5. Je suis assez d’accord pour les gros salons! Souvent il y a beaucoup de mondes, trop. Mais cela permet de rencontrer des petits éditeurs qui ne saurait pas là, ailleurs!

  6. j’ai tenté le salon du livre pour la première fois cette année et j’avoue que je ne suis pas sure d’y revenir mais par contre j’ai bien envie d’aller à un plus petit.

    • Chaque salons ont leurs avantages et inconvénients mais lorsqu’on veut rencontrer de nouveaux auteurs et prendre le temps de leur parler, les petits salons sont plus appropriés ! =)

  7. J’aime beaucoup les petits salons le seul problème pour moi c’est que je n’ai encore jamais pu assister à des débats ou rencontre en dehors des stand 😦 ….il faudrait vraiment que je trouve le moyen de…

    • Oh oui ! C’est vraiment génial les débats et on en apprend toujours plus sur les auteurs et les livres ! =) Mais je comprend, ce n’est pas toujours simple lorsqu’on en dans une file d’attente ou que l’on déambule entre les stands, d’aller aux conférences.

  8. Pingback: Bilan du mois d’Octobre 2015 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s