»Johnny est mort » de Silvain Gire

Titre VF : Johnny est mort
Auteur : Silvain Gire
Editions Seuil, 2002.
Genre : Nouvelle

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » En résumé, dans un enterrement réussi il n’y a qu’un seul mort.  »

Résumé :
 » Ils se cherchent et se croisent. Ils voudraient bien faire l’amour. Ils y parviennent parfois, ce qui ne les arrange pas toujours. Il leur arrive de se marier, avant d’élever seul(e) un enfant métis. Puis ils continuent à se chercher, réchauffent leur cœur entre copains d’enfance. Certains ne vieillissent pas bien, mais comment leur en vouloir… Ils forcent un peu sur la boisson comme sur le reste. Ils ont entre trente et quarante ans, l’âge des remises en cause, des premiers grands échecs et d’un espoir qui ne veut pas mourir. Ce sont les personnages si familiers de ces histoires d’amour justes et fragiles.
Dix rencontres imprévues, dix moments de grâce saisit sur le vif, entre rire et larmes, entre émotion et dérision…  »

 
Mon avis :
Je ne lis que peu de nouvelles, mais je dois dire que j’apprécie le genre ; j’aime entrer dans la vie de personnages que je ne connais pas, juste pour quelques pages et quelques mots, afin de vivre une expérience plus intense qui si elle était développée sur des chapitres et des rebondissements. De plus, je trouve que l’on se confronte plus directement à la plume de l’auteur.

Malheureusement avec Johnny est mort, je n’ai pas réussi à entrer dans l’univers proposé par l’auteur. Pourtant le thème des rencontres inattendues est propice à de nombreux récits et le genre de la nouvelle est particulièrement approprié au sujet. Les nouvelles de ce recueil sont banales et quotidiennes, et reflètent ce que le lecteur peut vivre, mais elles n’ont pas su m’apporter ce que je cherchais : l’envie de me fondre totalement dans les quelques pages que l’auteur nous offrait.

Elles sont tour à tour tristes et drôles, graves ou comiques, dans des registres différents mais qui s’harmonisent particulièrement bien ensemble et nous font passer par de multiples émotions. Le style de Silvain Gire est basée sur le détails et le ressenti des personnages, ce qui est pour des nouvelles, particulièrement évocateur et permet de planter le décor, facilement et correctement.

En conclusion, un recueil de nouvelles dont le thème m’attirait mais qui ne m’aura pas convaincue car je n’ai pas réussi à entrer dans l’univers de l’auteur.

Publicités

8 réflexions sur “ »Johnny est mort » de Silvain Gire

    • Il est vrai que la lecture est rapide et donc on ne peut entrer dans l’univers par des développements d’intrigue, mais j’apprécie le genre d’ordinaire. Là c’était vraiment trop éloigné de moi.

  1. J’aime moi aussi beaucoup les recueil de nouvelles mais ça ne fonctionne malheureusement pas toujours, notamment lorsque les récits sont inégaux.

  2. Pingback: Bilan du mois de Juin et Dans la hotte de Charlotte : | Topobiblioteca

  3. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s