Bilan du mois de Février 2015 et Dans la hotte de Charlotte :

Voilà nous sommes déjà le dernier jour du mois, que le temps passe vite ! Il est donc l’heure de faire les comptes :

bilan (2)

J’ai lu ce mois-ci 6 livres soit un total de 1448 pages lues :

Les visages de Dieu de Mallock ( chronique à venir )
King Kong Théorie de Virginie Despentes ( chronique en ligne )
La gaieté de Justine Lévy ( chronique à venir )
Terminus Elicius de Karine Giebel ( chronique à venir )
Pour l’amour de Marie Salat de Régine Desforges ( chronique en ligne )
La muette de Chahdortt Djavann ( chronique en ligne )

97822662367759782246686118la-gaiete,M186163

41zVqKH6YhL._SY344_BO1,204,203,200_097_001$(KGrHqN,!g0E8h2LEJ+bBPNObjO2B!~~60_35

J’ai commencée le mois avec Les visages de dieu, un thriller flirtant avec l’ésotérisme, Mallock développe une histoire bien dosée, dont les descriptions et les actions s’enchaînent comme il le faut, les motivations du tueur sont magnifiques d’inventivités et les personnages charismatiques.
J’ai ensuite lu, King Kong Théorie, un texte, un essai, une autobiographie de l’auteure et une biographie de l’histoire de la femme, sont réunies dans ce livre qui nous ouvre des portes sur le passé et le devenir de la femme, mais également où l’homme peut se placer par rapport à elle.
La gaieté à été une très belle découverte, ayant adoré les autres livres de l’auteur, celui-ci est dans la lignée. Des phrases longues, une urgence de dire et d’écrire résonne dans le texte, donnant ainsi à la lecture une impression d’autant plus forte. Du très beau Justine Lévy !
Ensuite, petite succession de courts romans, avec Terminus Elicius, qui m’a bluffé comme tous les Giebel ! Une histoire courte mais très forte en émotions, manipulations et qui arrive à nous retourner l’esprit, chapeau bas.
Pour l’amour du Marie Salat, est une magnifique histoire d’amour entre deux femmes en ce début de 20eme siècle. Un roman épistolaire dont se dégage une force et un amour inconditionnel.
Et enfin La muette, est le récit d’une jeune-fille de 15 ans, qui se voie condamner à mort, noircissant un carnet d’une écriture fine des secrets de son enfance en Iran. Une histoire qui donne à comprendre la condition des femmes musulmanes.

Dans la hotte de Charlotte :

dans la hotte de charlotte

Une bonne épouse indienne de Anne Cherian ( éditions Folio ) : Cette histoire de mariage arrangée en Inde me tentait depuis très longtemps.

Les apparences de Gillian Flynn ( éditions Le Livre de Poche ), depuis mon visionnage du film, j’ai très envie de découvrir l’écrit.

Nos faces cachées de Amy Harmon ( éditions Robert Laffont, collection R ), comment passer à côté de ce phénomène ?

A un fil de Rainbow Rowell ( éditions Milady Romance, collection Grande Romance ), même si je n’ai lu que Attachement de l’auteure, j’ai envie de pousser plus avant ma connaissance de ses romans.

Occasions :
Sans limites de Tiffany Reisz, ( éditions Harlequin, collection Mosaic ), une romance érotique dont j’ai entendu d’assez bons avis.

Un petit lot de Milady Romance Highlander : Le Highlander – t.3 Séduite par le Highlander de Julianne Maclean
Le retour des Highlanders – t.2 Le séducteur de Margaret Mallory
La rose et l’armure – t.1 Le conquérant Heather Grothaus
Le clan Murray – t.1 La promesse des Highlands de Hannah Howell

Et un autre de New adult, car même si je n’ai pas encore trouvée ce que je cherchais dans le genre, je ne désespère pas, et malgré tout le paradoxe est bien là, les histoires m’intriguent beaucoup.
Unbreak me t.2 de Lexi Ryan ( éditions Hugo Roman )
Easy de Tammara Webber ( éditions J’ai Lu ), Indécent de Colleen Hoover m’avait plus, mais me laissant tout de même mitigée, j’ai envie de tester celui-ci, sorti en même temps faisant également beaucoup parler de lui.
Voisin, voisine de Angela Behelle ( éditions J’ai Lu ), une romance érotique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

20 réflexions sur “Bilan du mois de Février 2015 et Dans la hotte de Charlotte :

    • La gaieté est dans la lignée des autres livres de l’auteur, elle s’interroge ici sur sa vie et la façon dont son éternel tristesse et les non-dits de son enfance vont rejaillirent sur ses enfants, comment elle va tenter de les élever en se construisant par rapport à eux. Un livre très beau et touchant.

      • Justement, je ne connais pas l’auteur, c’est pour cela que j’attendais une chronique, pour m’aiguiller.
        Merci en tout cas pour cette réponse, je vais probablement tenter.

      • Je ne suis pas très thriller d’habitude, ni en livre ni en film, mais ce que tu en dis me donne envie de le découvrir 🙂

  1. Tiens, j’avais complètement oublié cette lecture La muette, qui pourtant m’avait beaucoup touchée à l’époque !
    Encore un coup de coeur avec Giebel !! Je vais me le noter 🙂
    J’ai passé un chouette moment de lecture avec Easy (pas toujours en accord avec les décisions de l’héroïne, maaaais, c’était sympa !) Copiiiine, quand tu le commences, pense à garder la phrase sur la couverture en en mémoire.. peut-être que toi tu trouveras une explication ! hahaha
    Bon mois de Mars à toi ❤

    • Je ne savais pas que tu l’avais lu, c’est un court récit très touchant et profondément émouvant.
      Ah oui, Karine Giebel et moi c’est une grande histoire d’amour =)
      Je garde ton conseil dans un coin de ma tête, j’espère qu’il me plaira.
      Très beau mois de mars coupine ❤

  2. Un beau bilan et de belles acquisitions! Les apparences est dans ma PAL en VO depuis bien longtemps et c’est vrai que depuis que j’ai vu le film, je me dis qu’il faudrait que je le lise aussi! Très bon mois de mars 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s