La confrérie de la dague noire – t.1  »L’amant ténébreux » de J.R Ward

Titre VO : Black Dagger Brotherhood, book 1 – Dark Lover (2005)
Titre VF : La confrérie de la Dague Noire – t.1 L’amant ténébreux
Auteure : J.R Ward
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Laurence Richard.
Editions Milady, 2010.
Genre : Romance paranormale, bit-lit

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » Une faiblesse qu’on nie est fatale.  »

Résumé :
 » Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…  »

 
Mon avis :
Les premières pages nous plongent dans un univers sombre et dangereux, de guerriers vampires se fondant dans les rues pavées à la tombée de la nuit, pour protéger la ville des éradiqueurs, des vampires vidant la veuve et l’orphelin de leur sang.
L’intrigue est le plus du livre, nous offrant notre comptant d’actions. L’auteure joue sur les codes du genre avec efficacité, sans tomber dans la facilité ou la sur-enchère tant au niveau des scènes sensuelles, que de l’histoire de la guerre contre les éradiqueurs.

Les personnages sont certes classiques pour un roman de bit-lit, mais le lecteur est tout de même curieux de les voir évoluer et de découvrir l’univers propre à chacun. Ils ne sont pas trop simples, bien que peu originaux au regard du genre, mais crédibles et donnent une bonne dynamique au roman. Beth est douce contre un Kolher, viril et passionné, pour un premier tome, l’auteure place la barre assez haute, et cela nous promet de jolies découvertes en ce qui concerne les personnages pour la suite !

Le style de l’auteure est franc et direct, fluide, l’action est véritablement au cœur du roman, et cela se ressent dans l’écriture. J.R Ward ne tourne pas en rond, et nous propose un récit auquel le lecteur s’attend dans une romance paranormale, de l’action, des hommes virils mais doux et capables de sentiments, des demoiselles sensibles mais aux caractères bien trempés, et des scènes sensuelles à souhait. Une écriture rythmée qui nous accroche dès les premières lignes !

En conclusion, un premier tome de bit-lit pure, qui nous emmène dans un univers construit, avec des personnages torturés, des scènes sensuelles et de l’action.

Publicités

15 réflexions sur “La confrérie de la dague noire – t.1  »L’amant ténébreux » de J.R Ward

  1. Pingback: Bilan du mois d’Août 2014 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

  2. Je n’ai pas encore été tenté pour cette lecture. Tu me l’as conseillerais par rapport à d’autres lectures bit-lit que tu as lu? Ou tu penses que ce n’est pas la série de l’année?

    • En bit-lit j’ai lu les premiers tomes de Minuit, qui à finis par me lasser un peu, car si la mythologie est sympathique et l’intrigue innovante, la trame de la rencontre entre les personnages étaient trop souvent la même.
      Par contre en urban fantasy ( je le met avec la bit-lit, même si l’appellation et la structure ne sont pas les même, le sujet approche ) je te conseille fortement les chroniques de Mackayla Lane, les 5 tomes sont vraiment très bien construit, aucunes répétitions, une mythologie époustouflante, et bien sur des personnages très bien développés =)
      Je vais tester les prochains tomes de la Confrérie, pour voir si la mythologie s’étoffe, mais si le schéma est le même, je ne suis pas sur de continuer. Pour le moment, je te conseille de tester au moins ce premier tome, qui est vraiment bon si on aime le genre =)

      • Je mets la Bit-Lit et l’urban fantasy dans le même panier donc je ne t’en veut pas. 🙂 Ok, tu n’es pas la premier à me conseiller Les chroniques de Mackayla Lane. 🙂 Je prends note. Et peut être que je testerais le premier tome de La confrérie de la Dague Noir. Merci pour tes conseils Topobibliotheca. (Et pour tes nombreux commentaires sur mon blog :3)

    • Il est vrai que les couvertures ne sont pas toujours très sobres =) Si tu apprécies la romance classique, avec des hommes virils, forts, dangereux mais qui sous des dehors rustre sont des petits cœurs tendres, et les scènes sensuelles, décrites sans ambiguïtés, tu as la moitié du genre. Ensuite, il y a la partie paranormale, avec une intrigue autour de créatures fantastiques, souvent en guerre, l’action étant très présente.
      Je pense qu’il ne faut pas abuser du genre pour ne pas se lasser, car c’est assez répétitif. Mais je n’ai pas tout lu, et testé très peu de séries, donc je ne connaît pas tout ce qui a été fait.

  3. Ohhh comme je suis contente ! Tu semble avoir passé un chouette moment de lecture 🙂
    J’espère que tu liras la suite rapidement pour découvrir les autres personnages. Parce qu’il est sûr que « l’auteure place la barre assez haute, et cela nous promet de jolies découvertes en ce qui concerne les personnages pour la suite ! » xD Tu n’as pas encore rencontré ma héroïne favorite de tous les temps : Maaaaryyyyyy ❤

    • En effet oui, c’était vraiment un bon petit moment, entre des lectures plus dures ( elle remonte à août quand même, j’ai pas mal de retard dans les avis ). J’ai hâte de découvrir les autres tomes en effet, en espérant que le schéma de la rencontre ne va pas se répéter comme dans la saga Minuit, ce qui m’avait un peu gênée. Mais comme je sais que tu aimes beaucoup cette saga, je vais tester la suite =)

  4. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s