»Journal intime d’une nymphomane » – 2008

Titre VO : Diario de una ninfómana
Titre VF : Journal intime d’une nymphomane
Réalisateur : Christian Molina
Année de sortie : 2008
Acteurs principaux : Belén Fabra, Leonardo Sbaraglia, Geraldine Chaplin
Genre : Drame, érotique

Le_journal_d_une_nymphomane

Résumé :
 »Histoire basée sur le livre autobiographique de Valérie Tasso. Val a 28 ans. Elle est attirante, a fait des études universitaires et jouit d’une situation financière confortable. C’est aussi une femme très libérée constamment à la recherche de nouvelles expériences pour assouvir sa curiosité sexuelle. Elle couche avec qui elle veut, quand elle veut. Après diverses expériences, le sexe devient sa forme de vie, ce qui la conduira à trouver l’amour et à se prostituer, vivant dans les deux cas des expériences extrêmes.  »

 
Mon avis :
Tout d’abord je trouve le synopsis d’Allociné bien pauvre ( je vous propose donc celui de Wikipedia ! ). Ce film est plus qu’une simple histoire de prostitution déjà vue et revue, comme le stipule Allociné, basée sur une histoire vraie et sur le livre de Valérie Tasso, Journal intime d’une nymphomane est bien plus subtil, fort heureusement !
Si le jeu des acteurs n’a rien d’exceptionnel, variant tantôt dans de grandes effusions qui auraient méritées plus de retenus, ou étant parfois trop marqué, le film est plaisant à suivre puisqu’il n’appose aucun jugement sur le mode de vie de Valérie. L’intrigue est véritablement le point fort du film, nous suivons le personnage principal dans ses errances, et sa quête de plaisir dans les confins de la jouissance. En effet Valérie a un besoin charnel vital, et ne sait pas communiquer autrement. Si, évidemment, le nombre de scènes sensuelles est fortement marquées, redondance il n’y a pas, elles ne sont ni crues, ni sublimées, mais montrés avec réalisme.
Le film nous donne une jolie petite conclusion, ce n’est pas parce que Valérie aime les relations charnelles, qu’elle ne se constitue uniquement de cela, c’est avant tout une femme, qui tente de se construire seule, dans un monde qui à tendance à fonctionner en couple…
En conclusion, peut-être pas le meilleur film du genre mais le réalisateur nous à tout de même permis de passer à côté d’un film trop cliché.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Film. Bookmarquez ce permalien.

Une réflexion sur “ »Journal intime d’une nymphomane » – 2008

  1. Pingback: Bilan du mois de Novembre 2014 et Dans la hotte de Charlotte : | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s