»Les talons hauts rapprochent les filles du ciel » de Olivier Gay

Titre VF : Les talons hauts rapprochent les filles du ciel
Auteure : Olivier Gay
Editions du Masque, 2014
Genre : Policier, thriller

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » L’amour et la haine, est-ce que c’est si différent ?  »

Résumé :
 » Un serial killer rôde dans les rues de Paris. Plusieurs filles sont retrouvées assassinées de manière atroce dans leur appartement. Leur seul point commun ? Elles fréquentaient toutes le milieu de la nuit et les clubs à la mode.
John-Fitzgerald, surnommé Fitz par ses amis, est un parasite par excellence. Dragueur paresseux et noctambule, il partage sa vie entre les soirées parisiennes, son amour des jeux en réseau et la vente de coke à la petite semaine. Ce héros improbable va se retrouver au coeur d’une enquête de plus en plus dangereuse, avec l’aide de ses conquêtes d’un soir et de ses amis toxicomanes.
Grande gueule maladroite, incompétent notoire, séducteur au grand coeur, il semble bien mal armé pour affronter les bas-fonds parisiens. Mais tant qu’il y aura de l’alcool, la fête sera plus folle.  »

 
Mon avis :
Les talons hauts rapprochent les filles du ciel est un policier qui déconstruit le genre habilement, tout en donnant aux amateurs une enquête de bout en bout, résolution à la clé où toutes les réponses nous sont données. Malgré une fin un peu précipitée, Olivier Gay nous donne avec ce polar un humour et un anti-héros plaisant à suivre, une enquête menée tambour battant et bien ficelée, dont le dénouement vous laissera pantois.

Les personnages principaux sont des anti-héros par excellence, un clubber vendeur de drogue, et ses amis-clients qui semblent plus intéressés par l’appât du gain que par l’envie d’aider leur prochain. Ce qui rend le récit vraiment surprenant est justement cette prise de risque de placer un personnage principal dont nous n’avons nullement l’habitude, mais Olivier Gay a réussi son pari avec brio, car ses personnages sont particulièrement bien croqués. Fitz, pour commencer est un marginal égoïste mais et c’est là le plus beau, il n’est pas seulement cela, sa vision du monde, de la société et surtout son jugement sur lui-même est d’une justesse surprenante, rendant ainsi le lecteur attaché à cette figure très atypique ! Et que dire de ses amis, plus occupés à penser à leur dose qu’a chercher qui puisse être le tueur. Autant vous dire qu’ils forment une équipe de choc, dont nous prenons plaisir à suivre les tergiversions et les manigances loufoques.

Le style de l’auteur est délectable ! Le lecteur prend plaisir à lire, car Olivier Gay s’exprime avec une plume qui colle parfaitement à ses personnages, et il fait parler Fitz avec un quelque chose de m’en foutiste mais également, parfois d’une justesse et d’une profondeur qui passé le rire, fait réfléchir. De plus, les pointes d’humour insérées dans le récit sont véritablement le plus du livre, et lui donne une ambiance assez décalée qui sied à merveille à l’intrigue noire et froide. Mais elles sont également au plus près du personnage de Fitz, un brin macho et très franchouillard, mais un humour qu’on adore !

En conclusion, un très bon polar, dont le héros est suffisamment atypique pour ne pas tomber dans les clichés, l’humour présent donne un petit côté comique et décalé très appréciable. L’intrigue et sa résolution sont parfaitement menées pour nous faire passer à côté de certains éléments afin que la surprise soit totale !

Ps : Olivier, j’ai tellement aimé la dédicace à Julie au début du livre… Merci encore pour ce moment !

COUP DE COEUR

Publicités

7 réflexions sur “ »Les talons hauts rapprochent les filles du ciel » de Olivier Gay

  1. Pingback: Bilan du mois de Novembre 2014 et Dans la hotte de Charlotte : | Topobiblioteca

  2. Wahou, quelle chronique ! Je ne connaissais pas du tout ce roman, et encore une fois tu tapes dans le mille : il a l’air tout sauf banal. Je note ! Merci ma poupette ❤

    • Je l’ai découvert sur la chaîne de Margaux Liseuse (elle en parle d’ailleurs extrêmement bien !) et je l’ai rencontré au Festival du polar à Cognac, c’est un auteur très proche de ses lecteurs et très gentil =) Comme tu le dis: ce n’est pas banal et très bien écrit ! =)

  3. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s