Sunday’s Books ( n°14 du 20 Juillet 2014 )

Sunday's Books copie

Coucou les p’tits loups ! J’ai décidée de rejoindre le rendez-vous de Saefiel du blog les petits mots de Saefiel, pour le récap c’est chez elle que ça se passe =)

Lectures de la semaine :

9782266220354CVT_Les-stagiaires_1403

 »Nous étions les hommes » de Gilles Legardinier :
Un récit troublant sur la maladie d’Alzeihmer. Gilles Legardinier nous expose ses théories qui font froid dans le dos, avec des personnages attachants et profondément humains, le tout avec humour qui donne à l’intrigue parfois des côtés plus légers dans sa part sombre. Si j’admire l’auteur pour ses comédies, ce thriller n’a rien à envier aux plus grands, tous les ingrédients du genre sont réunis et l’ensemble fonctionne très bien, se basant sur un possible futur glaçant…

 »Les stagiaires » de Samantha Bailly :
Une intrigue qui ravira les jeunes adultes en quette d’un premier emploi ! Par une écriture naturelle, mais pas trop simple, Samantha Bailly nous concocte une histoire qui pourrait être la nôtre, avec des personnages que l’on pourrait connaître et des situations dans lesquelles ont se retrouvent, qui nous donnent un sentiment de nostalgie, de force et de faiblesse en même temps. Une histoire simple mais une histoire qui conte la vraie vie…

Avis sur le blog : Hôtel Chambre 1 de Emma Mars ICI

Le film de la semaine :

20084455

Des saumons dans le désert de Lasse Hallström (2011) : Une comédie romantique bien sympathique ! Un cheikh veut introduire des saumons en plein cœur du Yemen, projet fou et miraculeux, lorsqu’une chargé d’affaire étrangère et un scientifique vont s’y atteler, ce rêve peut devenir possible. Le spectateur se prend d’affection pour les personnages, et la romance est bientôt secondaire, puisqu’elle ne prend pas le pas sur l’intrigue par un tour de force du scénario qui donne une vie en dehors du projet à nos deux protagoniste. On se prend bien vite dans les filets de l’intrigue et l’on souhaite tout autant que Hariett et Fred, pouvoir pêcher des saumons au Yemen ! L’humour so british est présent, ce qui donne au film un aspect plus original et naturel, l’alchimie entre les acteurs passe très bien à l’écran et le mélange des genres, pas tout à fait qu’une simple comédie, pas un pure drame, est parfait pour ne pas ennuyer le spectateur.

Sorties un livre, un film de la semaine :

heritiers-des-highlands,-tome-1---le-ravisseur-413658

Héritiers des Highlands – t.1  »Le ravisseur » de Paula Quinn (éditions Milady Romance, collection Pemberley ) :
 » Rob MacGregor était à mille lieux d’imaginer un jour frayer avec la couronne Anglaise, et pourtant…
1685. Davina Montgomery est le secret le mieux gardé de la couronne. Fille de Jacques II, elle a grandi au couvent pour y recevoir clandestinement une éducation catholique. Lorsque son père meurt, elle doit lui succéder. Après un acte de trahison terrible, son identité est révélée, et sa place convoitée par des candidats au trône prêts à tout pour la supprimer. Heureusement, Robert MacGregor, fils d’un puissant lord Écossais et futur chef de clan, va la tirer de ce mauvais sort en l’emmenant jusqu’à son île de Skye natale. Pendant leur périlleuse chevauchée, ils sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Bientôt, leur désir leur permettra de triompher de tous les obstacles…  »

083972.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

L’homme qu’on aimait trop de André Téchiné :
 » Nice, 1976. Agnès Le Roux, fille de la propriétaire du Palais de la Méditerranée, tombe amoureuse d’un bel avocat de dix ans son aîné Maurice Agnelet.  »

Publicités

2 réflexions sur “Sunday’s Books ( n°14 du 20 Juillet 2014 )

  1. Tiens, je me note le titre de Legardinier, je ne savais qu’il s’était essayé à d’autre registre que la Comédie !
    Je viens de m’acheter les Statgiaires, il était partout, partout, partout, impossible de resister à l’achat.. Je suis rassurée de voir que tu m’a devancée et apprécié 🙂 J’ai hâte de confronter le récit à mes propres expériences de stage !

    Ouh dis moi, il a l’air sympa ce titre autour des highland ! Je note, je note !
    Boom, la Ba de L’homme qu’on aimait trop, viens de me clouer ! J’ai pas l’habitude de voir Monsieur Canet en type méchant… Je vais essayer de le regarder en double scéance avec Coldwater ! Te dirais mon avis 😉

    • Note note note, c’est vraiment du très bon !
      Ah Les stagiaires je pense qu’il devrait te plaire, c’est un récit tellement réaliste, les personnages sont comme nous, vraiment attachants, et plus d’une fois j’ai eu une boule dans la gorge en lisant, tellement certaines problématiques sont les mêmes que les miennes.
      Moi aussi j’ai tellement envie de me l’acheter !
      Ah oui Canet on n’a pas l’habitude de le voir comme cela, mais je trouve que cela lui donne un charme supplémentaire et un autre genre ne peut lui faire de mal =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s