Sunday’s Books (n°12 du 06 Juillet 2014)

Sunday's Books copie

Coucou les p’tits loups ! J’ai décidée de rejoindre le rendez-vous de Saefiel du blog les petits mots de Saefiel, pour le récap c’est chez elle que ça se passe =)

Lectures de la semaine :

dix-yuans-un-kilo-de-concombres9782842285081

 »Dix yuans un kilo de concombres » de Celia Levi :
Un roman sur la Chine des opprimés, sur le Shanghai actuel des laissés-pour-compte. Xiao Fei, le narrateur, nous emmène avec lui dans le lilong, dans sa maison qui va être détruite, nous le suivons dans son combat avec ses voisins pour éviter cette destruction. Malheureusement, si le sujet et l’écriture sont vraiment en adéquations, le point de vu du personnage de Xiao Fei qui se veut un lettré, un intellectuel, est détestable, il ne fait preuve d’aucune compassion et le récit s’enlise bientôt dans une répétition de ses états d’esprits changeant sur son quotidien. Dommage que l’empathie envers ce personnage n’a pas fonctionné et a gâché mon expérience du récit qui est un sujet excellent et grave dont il faut parler.

 »La griffe et le sang » de François Larzem :
Un récit pour les plus jeunes qui seront ravis de voir les contes de leur enfance d’un autre point de vue, plus tournée vers les croyances et les coutumes Tsigane. Un récit qui comporte également une morale, sur le fait d’accepter l’autre malgré ses différences. Dommage que des développements sur la psychologie ou l’univers n’est pas été réalisés, car un lecteur plus âgé en aurai souhaité plus. Mais dans une collection à destination des adolescents le récit tient la route.

Avis sur le blog : Dix yuans un kilo de concombres de Celia Levi ICI
La griffe et le sang de François Larzem ICI

Les films de la semaine :

21054736_20131122111200927The-Girl

Jamais le premier soir de Mélissa Drigeard (2014) : Une comédie qui me semblait toute mignonne à regarder, un soir, seule chez moi. Malheureusement, même si j’aime beaucoup Alexandra Lamy et ses copines, je n’ai pas été du tout réceptive à l’intrigue de ce film, qui présente selon moi les femmes comme des objets, soit névrosées, soit nymphomanes, soit idiotes et naïves, prêtent à croire tout ce qu’on leur dit. La faute n’est nullement aux comédiens, qui, je trouve, incarnent leurs personnages de façon plutôt juste. Mais bien plus à l’histoire qui est celle, servie et resservie de la jeune femme, trentenaire, qui vient de ce faire larguer et souhaite retrouver une vie normale, et une autre homme. Malheureusement, déjà outre le cliché éculé de la jeune femme sur son canapé, enfouie sous des tonnes de mouchoirs, le film ne nous propose rien d’autre qu’un personnage qui va ni plus ni moins tomber dans la folie du dernier gourou de ses dames, un psychologue de plage à trois francs ! Bref, je vous passe les rebondissements qui n’en finissent plus, pour arriver au dénouement que l’on souhaitait depuis les premières minutes. Merci et bonsoir ! Dommage et les seuls moments vraiment attendus du film, ceux de la bande annonce, ne surviennent que dans le dernier quart du film…

The Girl de Julian Jarrold (téléfilm) : Les relations ambiguës et passionnées entre Hitchcock et la blonde qui sera sa muse pour deux filmes, Les oiseaux et Pas de printemps pour Marnie ( exceptionnellement car le grand maître du suspense, change de blonde à chaque film ! ), Tippi Hedren. Un téléfilm produit par HBO, et qui est particulièrement bien réalisé. L’intrigue original, ce concentre sur une partie de la psychologie de Hitch, noir, sombre et profondément passionnée dans chacun de ses gestes, dont on parle peu souvent, mais dont l’épisode est conté dans les entretiens de Truffaut sur le grand maître. La genèse des Oiseaux et son envie de former une actrice, de la voir voler de ses propres ailes mais surtout de la voir revenir au nid et ne plus le quitter. Tipi Hedren est revenu il y a peu, lors de l’avant première de ce téléfilm, sur le personnage Hitchcock, qui : « était un véritable génie, mais aussi un diable, un déviant, qui pouvait même être dangereux en raison de l’emprise qu’il pouvait avoir sur certaines personnes inoffensives ». Le jeu des acteurs est très juste, Sienna Miller, incarnant Tippi, reste dans un jeu sobre qui convient parfaitement à son personnage et à l’intrigue. Toby Jones est lui aussi très bon dans son rôle, même si j’ai nettement préférée Anthony Hopkins, dans Hitchcock de Sacha Gervasi, mais je pense que c’est juste une question de physique. En conclusion, un très bon téléfilm, réalisation classique mais un sujet très original sur la psychologie du grand maître du cinéma.

Sorties un livre, un film de la semaine :

a-l-aveuglette-478648

A l’aveuglette de Patricia Wentworth (éditions 10/18 collection Grands Détectives) :
 » Flossie Palmer travaille dans les cuisines du 16 Valley Street. C’est sa responsabilité de veiller à ce que les plateaux soient montés chez Mlle Rowland en suivant un emploi du temps bien précis. Mais son travail n’a duré que quelques heures avant qu’elle se retrouve à courir dans la rue brumeuse, son cœur battant la chamade, n’osant s’arrêter de peur d’entendre les bruits de pas qui peut-être la suivent. Alors qu’elle explorait le salon de la grande maison, le grand miroir de six pieds s’est déplacé pour révéler un trou noir – et de l’obscurité, a surgi le visage ensanglanté d’un homme. Dans l’épaisseur du brouillard, cette nuit, Flossie a rencontré Miles Clayton et lui a raconté son histoire. Clayton, à son tour, lui a expliqué la raison de sa présence à Londres. Il est à la recherche d’une jeune fille de 19 ans qui, si elle est retrouvée, deviendra l’héritière d’une grande fortune. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin, car il ne la connaît que par son âge.  »

264926.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Jimmy’s Hall de Ken Loach :
 » Evocation du destin de Jimmy Gralton, leader communiste irlandais qui émigra aux Etats-Unis en 1909, avant de revenir dans son pays et d’y créer en 1921 un dancing.  »

Publicités

10 réflexions sur “Sunday’s Books (n°12 du 06 Juillet 2014)

  1. J’avais vu Jamais le premier soir à sa sortie au ciné et c’est vrai que tout est convenu et attendu, j’avais quand même passé un bon moment même si le film n’a rien d’exceptionnel 🙂
    Très bonne semaine!!

    • J’avoue ne pas avoir autant appréciée et surtout mon envie de voir des comédies qui sortent de l’ordinaire s’est révélée durant la rédaction de cet avis =)
      Très belle semaine à toi aussi !

  2. Aaaah zute, je passe mon tour sur les deux romans qui ne t’ont pas trop convaincu surtout Dix yuans un kilo de concombres ! C’est dommage, l’envers du décors Chinois m’intéresse depuis que j’ai vu un reportage « Asie, le réveil ouvrier » de Michael Sztanke..
    J’avais repéré la BA de Jimmy’s Hall, j’irais le voir sans aucun doute en double séance avec le LE Procès de Viviane Amsalem 🙂
    Bonne semaine copine ❤

    • Tu peux tester Dix yuans et un kilo de concombres ( je peux te l’envoyer si tu veux =) ), le thème est vraiment très intéressant mais le personnage trop étriqué et l’unique point de vu de ce personnage sur ce genre de sujet m’a gênée. Dommage… Je ne connais pas du tout le reportage auquel tu fait référence mais je vais aller me renseigner =)
      Le procès de Viviane Amsalem doit être très dur, je pense qu’il remue et qu’il révolte mais c’est un film à voir…
      Belle semaine à toi =)

      • Aaaah, je sors du procès de Viviane Amsalem, c’était fabuleux, l’actrice est époustouflante, une huit clôt dont on imagine sans cesse les tournures et finalement la réalisatrice nous surprend de minutes en minutes. Il est vraiment bouleversant.. Me garde Jimmy’s Hall pour ce week end 🙂

        Je noooote ton invitation à l’envoi de Dix yuans et un kilo de concombres, c’est sympaa, mille merciiiii. Pour le moment je suis dans mes lectures légères parallèlement à mon marathon Grande Guerre, mais je n’hésiterez pas à te demander à la rentrée 😉

      • Oh bon ba je sais ce qu’il me reste à faire ; aller le voir ! Vraiment je te fais confiance =)
        Tu sais je peux te le glisser dans notre colis swap, un petit extra comme ça pouf tu l’auras quand tu le souhaiteras =)

  3. Je les aime tes sorties film de la semaine. Bon, je n’ai jamais le temps d’aller au cinéma, mais ça ne m’empêche pas de baver dessus 😉 Bonne semaine à toi.

  4. La griffe et le sang, des réécritures de contes, c’est totalement mon truc ^^ j’adorerais lire même si ce n’est pas tellement approfondi. Passe une belle semaine ♥

    • J’espère qu’il te plaira, c’est une intrigue qui sort de l’ordinaire et c’est vraiment agréable, un très bon young-adult, même si il tire plus vers un âge plus jeune.
      Belle semaine à toi aussi =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s