Sunday’s Books (n°11 du 29 juin 2014)

Sunday's Books copie

Coucou les p’tits loups ! J’ai décidée de rejoindre le rendez-vous de Saefiel du blog les petits mots de Saefiel, pour le récap c’est chez elle que ça se passe =) Un Salon du Livre de Poche magique, une manifestation très naturelle et spontanée, moins formelle que d’autres et c’est cela qui fait le charme de ce Salon ! Une semaine à Paris tellement génial, entre une pièce à la Comédie Française et une excursion à Giverny, domaine du peintre Monet, en passant par une visite à l’Opéra Garnier, j’en ai eu pleins les yeux…

 

Lectures de la semaine :

9782258091740FS415+7W-2dAL

 »Châtiments » de Hans Koppel :
Un policier qui ne m’a que moyennement convaincue en raison d’un manque de développement et de détails et d’une écriture trop pressée, des actions qui sont réalisées trop rapidement. Mais pourtant, une intrigue qui a de quoi plaire, sur fond de vengeance et de secrets de lycée morbide. Si vous aimez les petits policiers, qui ne sont pas gore de bout en bout, qui ne nous effraie pas à n’en plus dormir, celui-ci est fait pour vous. Parfait pour commencer le genre !

 »Jamais sans toi » de Jessica Sorensen :
Inauguration la section romance de la collection Blackmoon ! Une romance pas vraiment novatrice, sympathique tout de même, malgré les clichés et les rapidités dans les actions et l’intrigue. L’écriture est très naturelle, même si j’ai relevée quelques tournures de phrases bancales (sûrement dut à la traduction). Une romance parfaite pour les ados, nonobstant les quelques scènes explicites, malheureusement l’auteure reste trop ambiguë dans le genre, entre le young-adult pour la facilité de l’intrigue et le new-adult pour le contenu plus sensuel. Dommage, car le public visé pour le new-adult trouvera le récit beaucoup trop jeunesse dans le manque de détails, les dialogues ainsi que la rapidité.

Avis sur le blog : Châtiments de Hans Koppel ICI

Les films de la semaine :

phedre1

Aucun, mais je tiens à vous parler de la pièce que j’ai vu à la Comédie Française.
Phèdre de Racine adapté par la troupe de la Comédie Française : Mise en scène classique, les trois portes réglementaires du théâtre grec, théâtre dont Racine s’inspirera pour l’intrigue de Phèdre, déjà écrite par Euripide, sous le titre Hippolyte. Racine centre son histoire sur le personnage de Phèdre, donnant ainsi ses lettres de noblesses à la psychologie féminine. Ici, l’ambiance d’une pièce classique est respectée, la scénographie comporte un côté religieusement grec dans les costumes et les décors, mais les variations de tons dans le texte et dans les positions, qui n’étaient pas présents à l’époque grecque ou à celle de Racine, rendent le tout moderne et contemporain. L’actrice incarnant Phèdre (Elsa Lepoivre), peut en une seule phrase, montrer des sentiments en complètent contradictions ; elle débute sa tirade clame et douce, et soudain s’emporte sur un mot, et devient la vengeresse de toutes les femmes bafouées par amour, trahis par leurs sentiments. Une pièce brillante, qui décortique la passion amoureuse d’une façon si belle et violente, mais également si pure, sublimée par les décors de la Comédie Française.

Sorties un livre, un film de la semaine :

307596.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

L’ex de ma vie de Dorothée Sebbagh :
 » Ariane, une jeune violoniste française, accepte la demande en mariage enflammée de Christen, un irrésistible chef d’orchestre. Seul hic : elle est encore un tout petit peu… mariée !  »

Publicités

10 réflexions sur “Sunday’s Books (n°11 du 29 juin 2014)

  1. whaouw tu as eu une belle semaine, je te jalouuuuuse pour la Comédie Française !!
    Géraldine Nakache elle est partouuuuut ! Pour l’accent italien, j’irais le voir ce petit film 🙂
    Je passe mon tour pour les deux petits romans qui ne t’on pas trop emballée !

    • Oh oui oui c’était si bien, je veux y retourner de suite =) J’ai adoré l’accent aussi !!
      Je ne te les conseils malheureusement ni l’un ni l’autre, trop de points négatifs…

  2. Kim Rossi Suaaaaaaaaaart ❤ Mon premier amour d'acteur dans la série La Caverne de la Rose d'Or. Bon il faut que j'aille voir L'ex de ma vie. Bon à part ça Jamais sans toi est dans ma pal depuis limite un an, il serait vraiment temps que je l'en sorte. Mais je ne sais, pas l'enthousiasme des débuts est retombé. Ou alors c'est trop de new adult tue le new adult. Alors si en plus tu dis que celui là est un peu vite expédié, c'est pas ça qui va me décider ^^

    • Je ne connais pas du tout cette série, mais il n’y a rien de mieux que les petits souvenirs d’acteurs de nos enfances =)
      Oui je dois avouer qu’il ne pas emballée plus que cela, trop d’éléments ne m’ont pas plût, même si l’histoire pouvait être sympathique, l’écriture et le rythme trop rapide m’ont déçus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s