Sunday’s books (n°7 du 25 mai 2014)

Sunday's Books copie

Coucou les p’tits loups ! J’ai décidée de rejoindre le rendez-vous de Saefiel du blog les petits mots de Saefiel, pour le récap c’est chez elle que ça se passe =) Une semaine dans les bras de mon chéri, je dois dire que j’ai été gâtée, une semaine à me faire cajoler et me faire servir de bons petits plats fait avec amour. Merci encore mon amour pour ces journées pyjama – télé et littérature ❤

Lectures de la semaine :

1512551081Io58pesFL._SL1500_

 »Jeu de patience » de Jennifer L. Armentrout :
Si le début m’a laissé quelque peu indifférente, par un aspect répétitif du quotidien des personnages et de l’écriture, la suite m’a davantage plut. J’ai aimé découvrir le passé et le caractère des personnages, même si j’ai trouvé l’écriture un peu trop simpliste, l’histoire d’amour m’a charmée, je l’ai trouvée crédible et très touchante. Je suis curieuse de lire d’autres livres de l’auteure…

 »Juste une ombre » de Karine Giebel :
A peine acheté déjà lu, je n’ai pu résister ! On découvre une jeune femme, Cloé, qui un soir, après une soirée, se fait suivre dans la rue. L’homme ne la viole pas, ne lui vole pas son sac, l’effraie juste, mais la peur va être bien plus forte qu’un porte monnaie arraché… L’écriture est d’une telle finesse, l’auteure dissèque les sentiments de l’héroïne d’une façon si intense que je me suis sentie parfois moi-même observée dans un coin. Un thriller d’une grande maîtrise !

Avis sur le blog : Complètement cramé ! De Gilles Legardinier ICI

Les films de la semaine :

POMPEI-AFFICHE-FRANCE-FINALE315670014107

Pompéi de Paul W.S Anderson (2014) : Je pensais que ce film n’étais qu’un film d’action parmi tant d’autres avec des effets spéciaux à tout va et aucuns sentiments. J’ai bien fait de ne pas rester sur ma première impression et de tenter cette œuvre, que j’ai trouvée particulièrement bien réalisée. L’histoire retrace l’explosion du Vésuve, et son irruption dans la vie des habitants de la ville. Une histoire d’amour quelque peu cliché, mais les images sont soignées et les personnages attachants et bien campés par des acteurs talentueux dont ont à pas finis d’entendre parler. Un vent de fraîcheur balai le film, et nous donne vraiment envie de suivre cette épopée magnifique au temps des gladiateurs. Seul petit bémol, le film ce concentre parfois trop sur l’histoire d’amour au détriment des conséquences et de l’imminence de l’irruption. Malgré tout, je n’ai pas détournée les yeux de l’écran, tant j’étais plongée dans les combats de gladiateurs, tant j’ai frémis avec l’héroïne, tant j’ai été happée par un amour dévastateur, un coup de foudre au premier regard qui nous laisse les jambes tremblantes. La musique nous emporte et correspond parfaitement aux images, les dialogues sont justes et les acteurs les portent très bien.

Vampire Academy de Mark Waters (2014) : N’ayant pas lu les livres je ne vais donc pas faire de comparatif, mais selon les avis, l’adaptation est plutôt fidèle à l’histoire de base. Pour ma part, je n’ai pas adhéré à ce film pour ados à mi chemin entre Harry Potter et Twilight. Mais là où Harry Potter m’avais fait rêver devant les décors de l’école des sorciers et frissonner devant le regard perçant de Rogue, Vampire Academy m’a plus fait penser à un mauvais remake. Le côté action est présent, les actions s’enchaînent et le spectateur ne s’ennuie pas, mais l’étalage de jolies petites midinettes en jupes plissées et de décolletés plongeants est une des preuve que le film est destiné à un public pré-pubert voulant de l’hémoglobine et des histoires d’amour saupoudrés d’un peu de magie et de dents longues. Le jeu des acteurs est peu remarquables, sans être affligeant, il ne retient pas particulièrement l’attention. Le tout est un bon moment lorsque l’on est de jeunes adolescents, et m’aurait captivé à cet âge là, je vais donc me tourner vers les livres pour me faire mon propre avis.

Her de Spike Jonze (2014) : Si un système informatique, conçu pour vous aider dans votre vie virtuel, avait des sentiments ? C’est ce que Her évoque et analyse, à travers Theodore, qui va tomber amoureux de Samantha, son système. Seul problème, Samantha n’est qu’une voix. Le projet est ambitieux, comment faire exister une voix pour le spectateur, pari réussi pour le réalisateur qui nous fait nous inventer notre propre Samantha. Par des moyens détournés, tels que la vision pendant que le personnage parle, d’autres humains, ou tout simplement un vide, un vide immense mais que l’on rempli de notre imagination, en regardant des grain de poussière voleter dans la lumière, comme Theodore, nous apercevons Samantha, qui est bien plus réelle que n’importe qui d’autre. Le film est un rêve, c’est comme si tout se passais dans la tête du personnage principal, même si on sait que tout est vrai. L’usage des gros plans, voir des très gros plans, est pour moi, une des chose qui rend le film très touchant, les expressions du visage sont très importantes et donnent au spectateur des sentiments encore plus forts. Les lumières sont également très chimériques, très claires ce qui offre une véritable ambiance fantasmagorique, qui m’a subjuguée. J’ai été très chamboulée par ce film, me mettant à la place de Theodore, me demandant, moi, comment je réagirais. Malgré que l’action se passe dans le futur, le sujet est très actuel et les relations virtuels sont de plus en plus présentes dans nos vies, les thématiques donnent véritablement à réfléchir.

Sorties un livre, un film de la semaine :

lady-julia,-tome-1---le-silence-de-grey-house-413637-un-beau-jour-peut--tre-454228requiem-pour-sascha,-tome-1---lacrimosa-413611

Lady Julia t.1 –  »Le silence de Grey House » de Deanna Raybourn (édition Milady Romance collection Pemberley) :
 »Londres,1886. Après avoir reçu une lettre de menace, sir Edward Grey s’effondre et meurt en la présence de lady Julia, son épouse, et d une assemblée de convives. Quelque temps plus tard, Nicholas Brisbane, un détective privé au charme animal, rend visite à lady Julia et lui laisse entendre que son mari aurait été assassiné. Déterminés à démasquer le coupable, tous deux s’engagent dans une quête de la vérité qui se révélera aussi déplaisante que dangereuse…  »

 »Un beau jour peut-être » de Lauren Graham (édition Milady Romance, collection Grande Romance) :
 »Janvier, 1995. Des rêves de Broadway plein la tête, Franny fait le pari de devenir célèbre en trois ans. Elle n’a plus que six mois pour réussir. Alors que sa carrière de comédienne tourne au ralenti, et qu’elle cherche à échapper à la petite vie rangée que son compagnon voudrait partager avec elle, Franny tient enfin l’occasion de jouer devant des professionnels. Pour réussir, elle devra faire abstraction du charme de James Franklin, l’acteur le plus talentueux de son cours…  »

Requiem pour Sascha t.1 – Lacrimosa de Alice Scarling (édition Milady Bit-lit) :
 » Sous ses apparences de jeune femme bien dans sa peau, Sascha dissimule de lourds secrets. Orpheline, elle ignore tout de ses origines et surtout d’où lui vient son pouvoir étrange : elle peut posséder les gens d’un simple contact, qui lui suffit à échanger de corps. Elle s’en sert pour voler et traquer les vampires qui ont massacré sa famille adoptive. Jusqu au jour où elle rencontre Raphaël. Immunisé à son pouvoir (et à ses charmes), le mystérieux jeune homme va lui donner les moyens de sa vengeance… au risque de la conduire à sa perte.  »

arton26864

 »Deux jours, une nuit » de Jean-Pierre et Luc Dardenne :
 »Sandra, aidée par son mari, n’a qu’un week-end pour aller voir ses collègues et les convaincre de renoncer à leur prime pour qu’elle puisse garder son travail.  »

Publicités

17 réflexions sur “Sunday’s books (n°7 du 25 mai 2014)

  1. Je suis assez curieuse du livre de ALice Sterling mais je ne sais pas trop quoi en penser vu les avis différents. En tout cas de jolies choses aussi. Passe une bonne semaine et bonnes lectures !

  2. Passe une belle semaine livresque ^^! Ah jeu de patience fait partie de mes prochaines lectures, j’ai hâte de découvrir ce roman. Sinon j’ai beaucoup aimé le film Pompéi même si certains passages prêtent à sourire! 😉 Et Lacrimosa me tente beaucoup!

    • J’espère que Jeu de patience te plaira, c’est une belle histoire très touchante =)
      Pompéi oui certaines scènes sont clichés, mais je trouve que le tout fonctionne bien.
      Lacrimosa est une nouvelle série écrite par une française, alors ça donne envie !
      Je te souhaite également une belle semaine =)

  3. Jeu de Patience est bien sympa dans son genre. Il m’avait mis le sourire aux lèvres. Et puis une tortue qui s’appelle Raphaël, c’est la classe 😉 SInon Pompei me tente bien. Je n’ai malheureusement pas pu le voir au ciné, mais il fera surement un tour dans mon lecteur B-ray. Bonne semaine à toi.

    • Moi aussi, je souriais tout le long de ma lecture =) Ah la tortue, limite je suis à deux doigts d’en avoir une ^^ Pompéi je te le conseil, parce que c’est une jolie histoire avec de très jolis décors !
      Belle semaine à toi =)

  4. Je suis vraiment très intriguée par Her, mais j’ai aussi tellement peur de passer à côté du film tellement le sujet a l’air particulier!! Je te souhaite de très belles découvertes livresques et cinématographiques pour cette nouvelle semaine 🙂

    • Je pense en effet que pour Her, soit ça passe, soit ça casse. J’ai été pour ma part complètement charmée par cette façon de filmer, par l’histoire qui m’a profondément touché et je te le conseil, pour faire l’expérience de ce film ovni.
      Merci beaucoup, belle semaine à toi également =)

  5. Ooooh les journées pyjama ! J’adooooore
    J’ai hâte d’avoir des vacances, je vais lui soumettre l’idée pour le week end férié qui arrive 😉

    Ah dans mon top des polars préférés, « Juste une ombre » de Karine Giebel est pas loin derrière le fabuleux « Le chuchoteur » de Donato Carrisi, si tu n’as pas encore lu, saute dessus !

    Bonne semaine ❤

    • Il n’y a rien de mieux ^^ Soumet lui, il ne pourra refuser =)
      Le chuchoteur, je l’ai adorée, vraiment très bien orchestré, tout était pile comme il fallait ! J’ai hâte de lire la suite.
      Très belle semaine poulette ❤

  6. J’avoue que tu m’intrigue avec Juste une ombre 🙂 Je suis justement en train de lire un bon thriller et tu m’en fais découvrir un autre 🙂

    • Je te le conseil vraiment, un très bon thriller, pas de sang, juste de la psychologie mais qui fait peur-être beaucoup plus d’effet que des litres d’hémoglobine =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s