»A toi pour l’éternité » de Daniel Glattauer

Titre VO : Ewig Dein (2012)
Titre VF : A toi pour l’éternité
Auteur : Daniel Glattauer
Traduit de l’allemand (Autriche) par Anne-Sophie Anglaret
Editions Grasset, 2013.
Genre : littérature contemporaine

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 »Au XXIeme siècle, qu’un homme d’une quarantaine d’années s’active dans un supermarché, déballe et remballe, tenant encore du miracle.  »

Résumé :
 » Par hasard, Judith rencontre Hannes dans un supermarché. Quelques jours plus tard, il entre dans sa boutique de luminaires. Hannes est architecte, il est craquant, le gendre dont rêve toute belle-mère. Les amies de Judith tombent sous le charme. Alors pourquoi Judith n’arrive-t-elle pas à se laisser aller et à profiter de l’occasion ?  »

 

Mon avis :
J’avais eu un immense coup de foudre pour son diptyque, Quand souffle le vent du nord et La septième vague, qui avait résonné en moi avec beaucoup de force, j’avais peur de me tourner vers A toi pour l’éternité, qui avait pourtant rejoint ma PAL dès sa sortie. Finalement, ma peur s’est vite faite oublier, car dès les premières lignes du roman, j’ai été happée par l’écriture de l’auteur et par l’histoire qui se déroulait avec stupeur sous mes yeux.
L’intrigue conte une histoire d’amour, mais pas une banale histoire d’amour comme on en croise à chaque coins de rues, à chaque terrasses de cafés ou hall de gare, mais bien une histoire d’amour bluffante, où les sentiments sont disséqués, les personnages ne sont pas épargnés, mais les situations sont d’une réalité plus que saisissante. La grande force de ce roman, c’est l’étrange normalité des premières pages, mais le lecteur sent bien que tout n’est pas arrivé, qu’il reste encore des cartes aux mains de l’auteur, et qu’il nous réserve une petite surprise dans le coin de sa manche. Et lorsque celle-ci arrive, tout est tellement bien orchestré que le lecteur ne peut que lire et lire encore et tenter de comprendre. Il se retrouve embarqué sans plus pouvoir détacher ses yeux de ce qui se trame devant lui.

Les personnages sont d’une ambiguïté telle que les sentiments à leur égards sont parfois contradictoires d’un chapitre à un autre, voir d’une ligne à une autre. J’ai énormément apprécié cette situation, le lecteur se sent ainsi pris totalement dans la lecture, il tente de comprendre, de deviner à travers les actes et les paroles des personnages. Ils sont particulièrement bien soignés, et chacun peu se retrouver en eux, leurs doutes et leurs réflexions sont naturelles, ni caricaturales ni moralisatrices, rien que du constat comme nous le faisons chacun.

Le style de l’auteur est dotée d’une certaine finesse, beaucoup de répétitions sont intégrés au texte, des synonymes et des équivalences, qui rendent les phrases et le récit plus rapide, et appuient le propos sans l’alourdir. J’aime beaucoup ce style qui me procure une certaine satisfaction à lire les mots, à les voir sous mes yeux. L’émotion est présente à travers les lignes d’une façon très communicative, très naturelle, les mots sont familiers sans l’être trop, et nous intègre totalement dans la vie des personnages, dans leur quotidien.

 » Elle voulait mettre un terme à sa rêverie, parce qu’elle n’avait plus vingt ans, parce qu’elle connaissait les hommes et n’était plus prête à s’égarer si facilement dans leur conception du pluriel et parce que, mon Dieu, elle avait mieux à faire, elle voulait détartrer la cafetière, mais elle repensa une fois, très vite, à la façon dont il avait accentué le  »vous », le  »vous » de cela ne devrait pas VOUS étonner.  »

En conclusion, un roman contemporain qui explore les mystères des relations amoureuses, et surtout les différents états d’une relation et son impact sur les personnages. Un roman bluffant auquel on ne s’attend pas, mais qui nous embarque pour ne plus le lâcher !

COUP DE COEUR

Publicités

12 réflexions sur “ »A toi pour l’éternité » de Daniel Glattauer

  1. Pingback: Bilan du mois d’Avril 2014 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

  2. c’est vraiment bien de trouver un auteur qui nous permette à chaque fois de passer un super moment. Je ne connaissais pas du tout celui ci mais je vais regarder ça.

    • J’ai été absolument subjuguée par ces trois oeuvres, et je suis d’accord, ça fait du bien d’avoir un auteur sur lequel se reposer. J’espère que ça te plaira si tu le découvre !

  3. Ouuuuuh, voilà qui promet ! Comme toi, j’avais adoré Quand souffle le vent du Nord et La septième vague. Je sens que celui me plaira également 😀 Très belle chronique ma poupette ❤

    • Si tu as aimé l’auteur avec ces précédents romans, celui-ci devrait te plaire, il est radicalement différent, mais son style est toujours aussi envoûtant. Il décortique les sentiments d’une façon sublime je trouve ! ❤

  4. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s