»La dernière duchesse » de Daisy Goodwin

Titre VO : The American Heiress
Titre VF : La dernière duchesse
Auteure : Daisy Goodwin
Traduit de
Editions Milady, Grande romance, 2013.
Genre : Romance historique

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » Tu n’as donc jamais rencontré un homme qui soit avec toi charmant et méchant, quelqu’un que tu aimes, mais que tu puisses détester l’instant d’après ? Quelqu’un capable de te faire sentir merveilleusement bien ou très malheureuse sans que tu puisses jamais savoir à l’avance dans quel état il va te mettre ?  »

Résumé :
 » Toutes les femmes l’envient, tous les hommes la désirent… Cora Cash est belle, pleine d’esprit, et à la tête d’une fortune colossale. Mais sa mère rêve de la seule chose qu’elle ne pourra pas lui acheter en Amérique : un titre de noblesse. Envoyée de l’autre côté de l’Atlantique, la jeune femme fait forte impression auprès de la bonne société anglaise et trouve un bon parti – un séduisant duc dont la propriété tombe en ruine. Dans les courants d’air qui traversent les somptueuses demeures de l’aristocratie, la délicieuse Américaine a tôt fait de déchanter.
Cet univers impitoyable regorge de pièges et de trahisons qui risquent fort de provoquer sa chute. Pour y échapper, l’enfant gâtée va devoir se métamorphoser en femme accomplie.  »
Mon avis :
L’histoire de cette romance est simple, une riche héritière, est envoyée outre Atlantique par sa mère pour trouver un mari, de préférence titré. Rien de bien nouveau sous le soleil des romances, mais ce n’était sans compter le talent de Daisy Goodwin.
L’auteure nous donne tous les ingrédient de la romance historique, des personnages ambiguës, une histoire d’amour, des complots, des trahisons et des rumeurs. Mais également et surtout ce qui fait le charme de cette intrigue de cour, c’est bien le fait que Daisy Goodwin revisite les codes du genre, les remanient et les replacent dans son histoire pour donner de jolies surprises à son lectorat. De belles péripéties parsèment donc le récit et nous évite de tomber dans les schémas redondant de certaines romances.

Le contexte historique est bien développé, et la cause des femmes n’est pas oubliée puisque Cora, qui est une jeune américaine des plus moderne, veut donner au charme de la bourgeoisie anglaise, une petite saveur exotique. Le lecteur apprécie le combat Ancien contre Nouveau Monde, la modernité fait son entrée, les salles de bains voient le jour, le confort devient une question que les plus jeunes abordent de façon essentielle, contre l’avis des plus âgés qui voient cela comme un étalage de richesse sans réel intérêt. Une époque qui n’est pas habituellement abordée dans les romances, et que j’ai trouvée très appréciable, car au delà des personnages, c’est également l’arrivée des femmes dans une maison qui fait la révolution. Dans les romances historiques, même si la femme à souvent la part belle, de par sa beauté, son élégance, son charme mais peu souvent pour son goût en matière de réflexion sur le monde. Dans La dernière duchesse, Cora Cash exprime ses opinions sur une nouvelle société qu’elle découvre, elle énonce les incohérences et les petites inepties de la communauté anglaise. Cette façon de ne pas cacher ce qu’elle pense, fait du personnage de Cora, une femme attachante et très naturelle, bien plus que la plupart des personnes qui l’entoure.

Les autres personnages sont finement travaillés, tout est bien orchestré pour que le lecteur ne découvre pas les ficelles de l’intrigue trop rapidement. Ils sont d’une ambiguïté déconcertante, et le personnage masculin principale est l’un de ceux dont on ne comprend pas les motivations, beaucoup de sentiments contradictoires viennent s’entrelacer autour de ce personnage, et l’ambiance mystérieuse lui est déversé, pour notre plus grand plaisir afin de tenter de deviner ce qu’il cache. Les personnages secondaires sont attachants et apportent vraiment un contexte autour du couple qui est bienvenue et qui ne les exclus pas de la société autour.

Le style de l’auteure est détaillé, fort en descriptions qui donnent le ton, dans une ambiance feutrée mais remplie d’alcôves où les secrets circulent, où l’on sourie à sa proie que l’on achève d’un coup de rumeurs bien sentie, le lecteur se sent tout de suite prie au piège comme Cora, dans ce monde qui n’est fait que d’illusions. L’écriture de l’auteure le rend très bien, donnant à ces mots certaines hésitations, et parfois plus de franchise à l’image du personnage principal, qui vacille et doute.

En conclusion, une romance historique qui intègre les codes du genre tout en les revisitant, des personnages ambiguës, dont on ne comprend pas toutes les motivations, une écriture fine et belle, de quoi ravir vos cœurs…

En lecture commune avec Bibhorslesmurs

COUP DE COEUR

Publicités

13 réflexions sur “ »La dernière duchesse » de Daisy Goodwin

  1. Pingback: Bilan du mois d’Avril 2014 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

  2. J’aime bien l’esprit critique qui peut s’infiltrer dans les romances historiques. Le contexte a l’air vraiment pas mal en plus. Je te remercies pour cette découverte, je vais ajouter le titre à ma WL.

  3. Mais il a l’air SUPER ! Je le veux, je le veux, je le veux 😀 C’est tellement rare les romances qui sortent des sentiers battus *_*

    • Je te la conseil vivement, je n’en n’avais pas beaucoup entendu parler, et les rares avis étaient négatifs, mais moi j’ai vraiment été charmée par toute l’histoire. Je l’ai trouvée originale, même si les codes sont présents, on ne s’attend pas vraiment à cela =)

  4. Pingback: Meilleures lectures de l’année 2014 | Topobiblioteca

  5. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s