»Parce que c’était nous » de Mhairi McFarlane

Titre VO : You had me at Hello (2012)
Titre VF : Parce que c’était nous
Auteure : Mhairi McFarlane
Traduit de l’anglais par Odile Carton.
Editions Milady Romance, collection Grande Romance, 2013.
Genre : Romance contemporaine

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 »Nous n’avons pas tous la chance d’être avec notre âme sœur. »

Résumé :
 » Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…  »
Mon avis :
L’histoire peut sembler légère au premier abord, mais le livre de Mhairi McFarlane, est bien plus qu’une petite romance sans prétention. Elle vous fera certes et sans aucun doute, passer un excellent moment de détente, à vous souvenirs de vos années nostalgiques d’études, pouffer de rire devant les notes d’humour de ses personnage, mais c’est surtout une romance qui nous fait réfléchir sur ce que l’on veut vraiment dans la vie, sur ce que l’on est prêt à tenter pour être heureux.
Sans jamais avoir un ton moralisateur, ou avoir l’air de ne pas être en accord avec ses personnages, l’auteure nous fais passer par différents stades du passage à la trentaine, qui est un cap décisif entre le souvenirs des années insouciantes et la vérité d’une réalité parfois plus dure qu’on ne l’aurait pensé. Une touche de nostalgie, de magie des années passées, mais également d’une envie de voir l’avenir comme une source inépuisable de possible, parsème le récit, en ne virant jamais au caricatural ou au sur-fait. Une profonde impression de réalité nous saisie dans ses lignes, tout en gardant un romantisme dans ses mots.

Les personnages sont une des grandes forces du récit, ils ont des personnalités diamétralement opposées, et des situations différentes au même âge, ils incarnent une diversité qui est très appréciable au sein du texte. Nous suivons principalement Rachel, qui nous compte son histoire présente, et celle passé au moyen de flash-back, mais nous assistons aux déboires ou aux joies de chacun de ses amis, qui sont dans des situations différentes et cela évite donc que le récit en sois alourdi. Chacun est présenté tel qu’il est, et cela donne une forte impression de naturel bienvenu qui donne une ambiance chaleureuse à l’histoire, si bien que le lecteur se sent investi dans les mésaventures de chaque personnages, tellement leur construction semble évidente.

011443-ap222

 

Le style de l’auteure est très agréable, fluide et sans prétention, il convient parfaitement à l’intrigue, qui campe des personnages de jeunes trentenaires, un peu perdus mais qui donnent le change face aux autres. Une certaine connivence s’installe entre eux, et nous, lecteurs, par l’humour qu’introduit Mhairi McFarlane, qui nous fait entrer très facilement dans la vie des personnages et être en adéquation avec leurs sentiments. Tout est très bien décrit pour qu’on est une vue d’ensemble des événements et que le ton sois juste, tellement criant de vérité, à nous en faire monter les larmes aux yeux et serrer la gorge. Les mots de l’auteure décrivent une ambiance nostalgique certes, les désillusions des 30 ans et les remises en questions, mais d’une façon adulte et touchante. Une attention particulière est accordée aux mots employés, si bien que tout est réunis pour nous faire chavirer dans une douce ambiance romantique.

En conclusion, une très belle romance, qui nous rend nostalgique mais également une beau portrait de femme actuelle. Une intrigue romantique, qui nous donne des étoiles dans les yeux, et un sourire rêveur en s’imaginant à la place des personnages…

COUP DE COEUR

Publicités

17 réflexions sur “ »Parce que c’était nous » de Mhairi McFarlane

  1. Je suis d’accord avec toi, c’est le côté naturel qui fait qu’on accroche autant à cette histoire qui à première vue est simpliste. J’ai adoré, adoré ! Bonus pour l’auteur qui est passé à côté de l’adultère 😉

    • C’est tout à fait cela, on à vraiment l’impression que ce sont nos amis, ont les vois évoluer devant nous =) Oui l’adultère est également une chose qui me faisait peur, et ça aurait gâchée ma vision des personnages, mais là pas du tout, tout est romantique et très bien imbriqué !

  2. Hiii, je suis tellement contente de voir que tu l’as aimé ! Ta chronique me donne envie de m’y replonger, tiens 😀

    • Je l’ai vraiment adorée, c’est une histoire tellement belle et romantique, que j’avais les larmes aux yeux ! L’auteure à très bien réussi à nous entraînée dans les vies de ses personnages =)

  3. Pingback: Bilan du mois de Mars 2014 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

  4. Le titre VO me fait rêver ^^ Je suis contente que ça ait été un coup de coeur pour toi. Je l’avais ajouté dans ma WL suite à une chronique super positive. Je pense que j’ai eu raison, finalement. 🙂 Merci pour ton avis, des bisous !

    • C’est vraiment une superbe romance, qui donne un sourire idiot aux lèvres et une envie de profiter de tous les moments de la vie =) Je suis contente qu’il te tente !!

  5. Ça me semble une très belle romance, d’autant plus qu’elle t’as mise les larmes aux yeux. Je crois que je vais ajouter ce roman à ma wishlist. Très belle chronique 🙂

  6. Pingback: Bilan du mois de Décembre 2014 et Dans la hotte de Charlotte : | Topobiblioteca

  7. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s