»Un seul regard » de Joan Reeves

Titre VO : Just One Look (1998)

 

Titre VF : Un seul regard

 

Auteure : Joan Reeves

 

Traduit de l’anglais américain par Alix Paupy.

 

Edition Milady Romance, collection Central Park, 2012.

 

Genre : Romance contemporaine

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » S’il n’est pas marié, dit Alva d’un air maussade, c’est qu’il est homo. Zut ! Les beaux mecs sont toujours soit mariés, soit homos !  » (p.90)

 

 

Résumé :

 

 » Que feriez-vous si le remplaçant de votre gynéco n’était autre que votre premier amour ? Jennifer Monroe, psychologue réputée, réagit comme toute femme normalement constituée : elle invente une excuse et prend la fuite ! Le très sérieux docteur Penrose suppose qu’elle souffre de blocages sexuels, et se met en tête de l’orienter vers un collègue compétent. Scandalisée à l’idée qu’il puisse la prendre pour une vieille fille frigide, Jennifer va lui donner une leçon qu’il n’est pas prêt d’oublier.  »

 

 

Mon avis :

 

L’histoire est une romance contemporaine un peu trop clichée pour me convaincre pleinement : malgré le postulat de départ qui aurait très bien pu être très sympathique, une jeune femme rencontre le remplaçant de sa gynécologue, qui n’est autre son premier amour qui lui à brisé le cœur au lycée. L’humour aurait pu être de mise, sauf que non, pour ma part je suis restée beaucoup trop en surface.

 

Il faut pourtant la remettre dans son contexte d’écriture : le récit fût initialement publié en 1998, et la finalité de ces romances un peu démodées, sont souvent le mariage. Ici, le contexte d’écriture ne se fait absolument pas ressentir, la romance est très contemporaine, très actuelle, même si elle à 15 ans de publication. Ce n’est donc pas cela qui à péché.

 

 

Les personnages par contre, et c’est là que ça coince, sont peu développés, et les péripéties sont peu crédibles. L’objet de la hantise de Jennifer pour Matt est vraiment peu de choses au regard de la ferveur avec laquelle elle souhaite se venger. Son comportement est encore celui de cette adolescente de 14 ans, qui s’est vu bafouée par ce garçon. Mais désormais elle est adulte, semble bien dans sa vie et de plus elle est psychologue, mais ne sait pas appliquer ses codes.

 

De plus les actions et dialogues des personnages sont trop clichés pour faire rêver : le récit est un étalage de situations banales qui se succèdent et se perdent sans vraiment rebondir et sans être un moteur de l’histoire. La fin arrive trop rapidement pour que le lecteur reste le livre à la main et un sourire aux lèvres.

 

 

Le style de l’auteure est très simple, pour autant j’ai trouvée que par rapport à la taille du récit, seulement 177 pages, les descriptions et les dialogues inutiles étaient trop présent et gâchaient pour ainsi dire la présence des personnages qui auraient pu être beaucoup moins forcés et plus naturels. Malgré tout, la sensualité est présente dans la relation entre Jennifer et Matt mais elle n’arrive tout bonnement pas à attirer le lecteur plus de quelques pages, le récit s’étiole et tourne en rond. Moi qui aime les jeux de chat et de souris, là tout est trop rapide et paradoxalement trop long : un coup Jennifer mène le jeu, ensuite c’est Matt mais les doutes trop présent, les tergiversions des personnages sans vraiment d’actions par la suite m’a beaucoup gênée.

 

Le style ne parvient pas à animer les personnages d’une force qui fait que le lecteur voudrait être à leur place, ressent presque les sentiments et la passion qui les animent. J’en demande sûrement trop mais je n’ai pas ressenti autre chose qu’une passion feinte de deux adultes redevant les adolescents qu’ils ont été.

 

 

En conclusion, une romance qui ne m’a pas convaincu de part des péripéties trop clichés, des personnages peu développé, et une fin comme un cheveu sur la soupe. Peut-être les amateurs de chik-lit sauront apprécier cette romance, moi ce n’est pas ma tasse de thé. De plus je pense que l’on peut trouver beaucoup plus complet dans le genre.

un-seul-regard-2672022

 

 

L’auteure :

 

Joan Reeves est une Texane pur sucre qui a commencé à écrire de la romance un peu par hasard, parce qu’elle adore raconter des histoires drôles qui finissent bien, et parce qu’on n’a jamais assez d’amour dans la vie. Depuis qu’elle a découvert les e-books, Joan en est une fan absolue, et publie tous ses titres sous ce format aux États-Unis, où ils remportent un immense succès.

 

Source : http://www.milady.fr

Publicités

12 réflexions sur “ »Un seul regard » de Joan Reeves

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? (n°38 du 24 février 2014 ) | Topobiblioteca

  2. Tu reflètes exactement ce que j’ai pensé du livre. 🙂 Il manque clairement du travail sur les personnages; Dommage, l’histoire de base aurait pu être super. ^^

    • Je pense que tu n’aurais pas tellement appréciée, le peu de développement joue vraiment en sa défaveur… Non je me suis tournée vers Hunger Games t.3 et je continu la lecture des romans pour le Prix du Roman des étudiants, donc je ne m’ennuie pas ma belle =)

  3. Pingback: Bilan du mois de Février 2014 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

  4. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s