»Tendre Veillée » de Scarlett Bailey

Titre VO : The Nigth Before Christmas

 

Titre VF : Tendre veillée

 

Auteure : Scarlett Bailey

 

Traduit de l’anglais par Éléonore Kempler.

 

Edition Milady Romance, collection Central Park, 2013.

 

Genre : Romance contemporaine

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 »C’est Noël. C’est le moment de l’année où ça chie dans le ventilo. […] Nous sommes tous tellement stressés parce que nous devons tous être heureux que, brusquement, nous passons nos vies en revues et nous ne voyons que ce qui cloche. » ( p.219 )

 

Résumé :

 

 » Lydia a toujours souhaité vivre un Noël parfait. Aussi n’hésite-t-elle pas une seule seconde quand ses meilleures amies l’invitent à réveillonner avec elles. Au programme, feux de cheminée et marrons chauds – le tout dans un décor digne d’une carte de vœux. Quand elle se retrouve bloquée par la neige en compagnie de son petit ami, de son ex et d’un irrésistible inconnu, son Noël idéal est sérieusement mis à mal. Mais bon, trois rois mages, c’est la tradition à cette époque de l’année.. »

 

 

Mon avis :

 

Une parfaite romance de Noël, sous le guis, la neige et l’amour à gogo… Aux allures de films romantiques de fin d’années, Tendre Veillée, est une romance qui respecte en tout point ce que le lecteur peut attendre d’un tel roman :

 

 

Tout d’abord, prenez un décors hivernal magique, comme un château de princesse, entouré d’une neige aussi blanche que dans vos rêves. Puis, des personnages unies comme les doigts de la main, depuis l’université, et qui ont vécus les unes les autres des épreuves et des joies que chacune à ressenties comme si c’étaient les siennes. Ensuite, mettez une tempête de beaux garçons, agitez le tout, et imaginez que tout ce beaux mondes est condamnés à passer Noël, bloqués dans ce manoir, et vous obtiendrez l’intrigue de Tendre Veillée.

 

Certes elle ne renouvelle pas le genre, mais rien ne vaux une bonne petite romance tout ce qu’il y a de plus banale pendant Noël, avec une bonne dose de magie et d’amour, saupoudré de problèmes sentimentaux.

 

 

 » C’était la vraie vie. C’était sa vie. Une vie où ses parents se détestaient, et où Noël – un vrai Noël de carte postale – n’avait jamais existé pour elle. Dans cette version là de sa vie, l’amant d’autrefois resurgissait au bras de sa meilleure amie, et s’envoyait sauvagement en l’air pendant que son petit ami s’effondrait sur elle.  » ( p.114 )

 

Nous suivons l’histoire du point de vu de Lydia, une jeune trentenaire qui pense passer le Noël dont elle à toujours rêvé en compagnie de ses meilleures amies, mais tout ne se passe pas comme prévu dès lors qu’une tempête de neige s’abat sur le manoir où ils séjournent.

 

Les personnages sont en tout point classiques d’une romance, des amies unies qui vivent les épreuves ensemble, mais un problème les contraints a mettre à plat leurs soucis au risque de se perdre. Des beaux garçons, tous différents, qui nous charme et ne laisse pas les personnages féminins indifférents. Le lecteur se prend d’affection pour eux, se retrouve en eux et en leurs attentes des fêtes de fin d’années. Il comprend au contact des différents personnages, qu’il faut seulement profiter des gens que l’on aimes et essayer d’être le plus fidèle à soi-même possible…

 

 

Le style de l’auteure, est très doux, elle nous présente son histoire de façon romantique, avec des petits clichés par si par là, mais sans jamais tomber dans l’overdose. Juste assez pour nos faire rêver et nous donner envie de neige sur les toits, de chocolat chaud et d’amis autour du sapin.

 

 

En conclusion, une jolie petite romance, parfaite pour la période des fêtes de fin d’années qui vous donnera envie de sortir sous la neige et de passer des fêtes dans la plus pure tradition…

 

AVT_Scarlett-Bailey_5212

 

L’auteure :

 

Scarlett Bailey aime écrire des histoires depuis l’enfance. Avant de rédiger son premier roman, Tendre veillée, elle a travaillé comme serveuse, ouvreuse de cinéma et libraire. Passionnée de vieux films, Scarlett n’aime rien tant que passer un dimanche après-midi pluvieux à regarder des classiques en ingurgitant d’importantes quantités de chocolat. Elle vit actuellement dans le Hertfordshire avec son chien et une impressionnante collection de chaussures.

 

Source : http://www.babelio.com

Publicités

14 réflexions sur “ »Tendre Veillée » de Scarlett Bailey

  1. Pingback: Bilan du mois de Décembre 2013 et Dans la hotte de Charlotte | Topobiblioteca

    • Je suis tout à fait d’accord, rien de bien innovant, mais j’avais besoin de cela juste avant les fêtes, et malgré tout, certaines choses m’ont fait un peu réfléchir dans ce livre, c’est vrai qu’à Noël on veut que tout soit parfait, mais à quoi bon, car la vie est imparfaite…

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? (n°36 du 13 Janvier 2014) | Topobiblioteca

  3. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s