Les soeurs Donovan t.1 –  »Confessions d’une fiancée malgré elle »

Titre VO : Confessions d’une fiancée malgré elle

 

Titre VF : Confessions of an Improper Bride

 

Auteure : Jennifer Haymore

 

Traduit de l’anglais américain par Marie Dubourg.

 

Edition Milady Romance, collection Pemberley, 2013.

 

Genre : Romance historique

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » Je suis à vous, Serena. A vous, pour me plier à toutes vos volontés, que vous choisissiez de me punir ou de me donner du plaisir. Toujours.  »

Résumé :

 

 » Voilà six ans que Serena Donovan a quitté Londres, le cœur brisé et la réputation ruinée par l’irrésistible Jonathan Dane. Alors que l’avenir de sa famille est en péril, sa mère lui demande de prendre par à la Saison londonienne sous l’identité de Meg, sa sœur jumelle qui a péri dans un naufrage. Serena s’apprête à épouser un homme qu’elle n’aime pas et à passer le restant de ses jours dans le mensonge. Mais Jonathan Dane, comte de Stratford, reconnaît en elle la jeune femme sensuelle qui a jadis conquis son cœur. Hanté par ses erreurs passées, il est prêt à tout pour ne pas perdre Serena une seconde fois.  »

 

 

Mon avis :

 

L’histoire est romantique à souhait, les personnages portent en eux une sorte de nostalgie, qui font que chacun de leur actes est fait comme si il était le dernier, en raison de leurs situations désespérés, qu’ils souhaitent voir évoluer avant qu’il ne soit trop tard. Ce roman est une course contre la montre, et contre la société qui érige des codes et des barrières à tout même aux sentiments.

 

Le contexte historique est bien retranscrit, par les caractères des personnages qui sont un vrai éventail de la société de l’époque, les libertins coureurs de jupons, les jeunes filles dévergondées, les vieilles bourgeoises bigotes qui sont continuellement choquées, se côtoient. Les convenances sont respectés et bafouées dans un froufrou de dentelles et de chapeaux haut de formes.

 

 » Les hommes pouvaient en effet mener une vie de débauche si cela leur chantaient. Certes, un libertin faisait l’objet de rumeurs et de commérages mais, d’une certaine façon, ses exploits le rendaient plus désirable, plus accompli, plus populaire parmi les hommes de son milieu.

 

Mais tout cela n’était rien comparé à ce qu’une femme dans la même situation devait endurer : elle était irrévocablement qualifiée de paria, de putain.  » ( p.299 )

 

 

Les personnages sont différents dans leurs comportement et dans leur actes, ce qui offre un vrai panels d’émotions et de personnages de la société très ressemblant de l’époque. Nous avons le libertins repentis, le gentleman bien sous tout rapport et le jeune-homme de basse extraction tentant de ce faire un nom, du côté des jeunes demoiselles, nous retrouvons la jeune-fille au caractère bien trempée et celle pour qui la famille passe avant tout, même avant son propre bonheur. Le lecteur à ainsi tout un parterre de problèmes propres à chacun et il ne se lasse pas ainsi de retrouver les différents personnages.

 

Les protagonistes s’expliquent, et n’accordent pas leur pardon d’un tour de mains, les actes et les preuves ont alors une importance et en cela l’intrigue gagne en profondeur. Même si il y a toujours une part de chance et de questions, comme dans tout amour, l’ensemble est très réaliste au vu de l’époque. De plus, même si ils incarnent un caractère bien spécifique, ils nous surprennent bien des fois, en allant là où on ne les auraient pas retrouvés, et j’ai adorée cela ! L’intrigue en gagne en profondeur et n’est pas seulement une petite romance bien gentillette…

 

Par contre, j’ai trouvée que quelques pages de développement supplémentaires auraient été bienvenu, car du moment où les choses changent vers la fin, cela va un peu vite. Le début, est lent et cela sert l’intrigue puisque les personnages sont dans une situation où il faut que les preuves soient faites avant de prendre une décision, mais le dénouement arrive un peu rapidement, malheureusement.

 

Autre petit point négatif, l’intrigue concernant Phoebe, la sœur de Serena que l’on rencontre ici, était trop vite réglée, laissant donc peur de temps au lecteur de ce concentrer sur elle et son envie de liberté. Espérons que cette intrigue sera reprise ou étoffée dans les livres suivants…

 

 

Le style de l’auteure, est parfait pour une romance, elle se concentre sur le ressentis des personnages, ce qui leur permet d’évoquer leur passé. Elle décrit également très bien les vêtements des protagonistes, détails très important dans la société de l’époque, qui fait que l’on reconnaît le caractères de chacun d’entre eux par ce qu’il porte. Un style simple, mais qui correspond parfaitement aux codes du genre et donne un véritable aspect romantique à la situation de ces personnages.

 

 

En conclusion, un premier tome qui donne envie de découvrir les autres sœurs Donovan, tout en espérant retrouver les choses amorcées ici…

 

JenniferHaymore2

 

L’auteure :

 

Jennifer Haymore a parcouru le Pacifique avec sa famille à bord d’un voilier bâti de leurs mains. Ces longs mois passés sur les flots tantôt calmes, tantôt déchaînés de l’océan, ont développé son goût pour l’aventure et les grands romans d’amour. Elle a exercé les métiers de libraire et de professeur d’art dramatique pour les enfants des quartiers défavorisés, mais n’a jamais cessé d’écrire.

 

Source : Milady romance

Publicités

5 réflexions sur “Les soeurs Donovan t.1 –  »Confessions d’une fiancée malgré elle »

  1. Pingback: Bilan du mois de Novembre 2013 et Dans la hotte de Charlotte : | Topobiblioteca

    • En plus, tous les tomes sont sortis chez Milady Romance alors pourquoi ce priver ^^ J’ai vraiment hâte de lire la suite car j’ai envie de connaître l’histoire des soeurs de Serena =)

  2. Pingback: C’est lunid, que lisez-vous ? ( n°34 du 09 Décembre 2013 ) | Topobiblioteca

  3. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s