Les chroniques de MacKayla Lane – tome 4  »Fièvre Fatale » de Karen Marie Moning

 

Titre VO : Draemfever

 

Titre : Les chroniques de MacKayla Lane

 

tome 4  »Fièvre Fatale »

 

Auteure : Karen Marie Moning

 

Traduit de l’Américain par Cécile Desthuilliers.

 

Editions J’ai Lu, 2010.

 

Genre : Bit-lit / Urban-Fantasy

 

 

Mes avis sur le tome 1 : Fièvre Noire

 

le tome 2 : Fièvre Rouge

 

le tome 3 : Fièvre Faë

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 »Si tu passes ton temps à regarder par-dessus ton épaule et à t’inquiéter de chaque nouveau pas, tu n’iras nulle part. L’hésitation est fatale.  » ( p. 158 )

Résumé :

 

 » A la merci de mes ennemis, je lutte pour survivre, c’est à dire, en l’occurrence, pour ne pas tomber sous le charme fatal de celui que je me suis juré de tuer… Mais je sens que je perds la bataille, que les frontières entre notre monde et celui des Faës sont en train de céder. Je sens que j’entame le combat le plus difficile de ma vie. Je ne laisserai pas tomber. Je sais que j’ai des alliés, et, plus important, la mémoire de ma sœur assassinée à défendre. Saurais-je faire face à la vérité ? »

 

 

Mon avis :

 

L’histoire démarre plus lentement que les autres tomes, avec un point de vu tourné vers Dani, la jeune sidhe-seer. Cela permet d’introduire un sentiment de calme avant la tempête, le suspense est à son comble puisque le lecteur ne sait toujours pas ce qu’il s’est passé pour Mac. Mais par la suite Mac reprend le fil de son récit et nous fait découvrir la survie après le chaos.

 

 

Le personnage de Mac devient dans les tomes précédents de plus en plus forte, mais la consécration de cette violence se fait réellement dans ce tome-ci. Mac à subi dans le tome 3, Fièvre Faë, des horreurs sur lesquels l’auteur nous laisse, sans pouvoir entrevoir d’issu, dans Fièvre Fatale, nous avons une Mac puissante et prête à en découdre.

 

 » J’étais impatiente de partir en chasse, de rôder dans l’obscurité, de les chasser comme ils nous avaient chassées. Je ne voulais plus avoir peur. Il était temps que ce soient eux qui aient peur de moi.  » ( p. 156 )

 

Mais elle n’est pas uniquement vengeresse et on l’a sent protectrice envers Dani, la jeune sidhe-seer qu’elle prend sous son ail. On découvre une Mac, qui reproduit les valeurs instruites par ses parents, et l’affection que lui donnait sa sœur. Une sœur qui ne cesse de lui manquer, mais sur laquelle est prend exemple, elle ira même à prendre Dani pour une vraie sœur. Une sœur de combat et de sang sidhe-seer comme elle. La sensualité est également bien plus présente que dans les autres tomes, Mac prend de l’assurance et cela se sent dans sa façon de parler ou de mettre les autres personnages dans son camp. Elle n’a plus de scrupules à utiliser des méthodes que les autres ont utilisés sur elle.

 

 

Dani, quand à elle, est quelques fois un personnage un peu cliché, dans le sens où elle l’adolescente type qui ne pense qu’à s’amuser et s’affranchir des règles, mais au delà de cela, l’auteure commence petit à petit à dévoiler des failles chez elle.

 

 

Barrons et V’lane bien que l’on en apprend beaucoup plus sur eux, restent toujours autant énigmatiques, ils semblent avoir des desseins plus proches que l’on ne le croit.

 

Les personnages secondaires ne sont parfois pas totalement développés, leur pouvoir en comparaison du contexte et de la mythologie ne sont pas exploités à leur maximum, mais je viens d’apprendre que certains d’entre eux se retrouvent dans la seconde saga de l’auteur, ce qui explique le pourquoi du comment.

 

Mais tous prennent plus d’ampleur, autant les personnages principaux que les secondaires et nous montrent parfois un visage que l’on n’aurait pas soupçonné.

 

 

La mythologie est vraiment développée dans Fièvre Fatale, elle prend une place a part entière, presque comme un personnage. Cela donne un nouveau tour à l’intrigue, de nouveaux rebondissements vont arrivés par le biais de ce contexte mythologique, et cela permet de ne pas se sentir emprisonné dans la ville de Dublin. Le tout est très cohérent, avec des approfondissement des éléments que l’on avait appris aux côtés de Mac, et c’est toujours à son contact que l’on en apprend plus, comme si on était avec elle dans ses épreuves.

 

 

Le style de l’auteur est toujours aussi plaisant, c’est toujours à travers le personnage de Mac qu’elle transmet le récit, avec le naturel et l’authenticité qui la caractérise, elle nous fait passer du plus sombre au plus léger, en quelques phrases. De plus, le journal de Mac est toujours un prétexte pour mettre au claire les informations apprises et un récapitulatif des précédentes, cette méthode est très efficace pour que le lecteur est toutes les cartes en main.

 

 

En conclusion, un tome 4 plus que bouleversant, avec une mythologie toujours plus complexe et des personnages qui prennent de l’épaisseur, des doutes, et toujours plus de questions, à l’approche du but final.

 

 

Petit plus : L’auteur à sorti ce mois-ci le tome 1 des Chroniques de Dany Mega O’Malley en octobre 2013, un spin-off des Chroniques de MacKayla Lane.

COUP DE COEUR

Publicités

13 réflexions sur “Les chroniques de MacKayla Lane – tome 4  »Fièvre Fatale » de Karen Marie Moning

  1. Wahou, tu avances bien plus vite que moi ! Il faut absolument que j’attaque le troisième tome ^_^ Gros bisous ma poupette ❤

    • Oui peut-être dans cette saga, mais il y en a bien d’autres ou je suis à la traine ou que je n’ai même pas commencée =) J’ai hâte d’avoir la suite de tes avis, j’espère que tu vas adorer !!! Pleins de bisous ❤

  2. Tome 4 fini pour moi aussi, et j’adore cette saga…J’ai acheté le tome 5 il y a longtemps, mais je l’ai égaré (bouhhh). J’ai attendu de voir s’il réapparaissait (évidemment non!), puis je l’ai racheté! Il est au sommet de ma PAL!

  3. Cette saga est une vraie tuerie, elle va crescendo ❤
    Quand au tome 5 alala… Je n'ai jamais lu plus de 800 pages aussi vite !
    Pour Iced, c'est différent, mais tout aussi bien je trouve 🙂

  4. Pingback: Bilan du mois d’Octobre 2013 et Dans la hotte de Charlotte : | Topobiblioteca

  5. Pingback: Les chroniques de MacKayla Lane – t.5 "Fièvre d’ombres" de Karen-Marie Moning | Topobiblioteca

  6. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

  7. Je tombe par hasard sur cet article (et sur tous ceux de la série), et je découvre avec surprise l’existence d’un spin-off ! Vraiment ?! Où, quoi, kézaco ?! J’ai adoré ces livres (même que je me tate depuis quelques semaines à les relire pour la 3e fois), pour Barrons, c’est vrai, mais aussi et surtout pour cet univers de dingue que l’auteur nous décrit ! L’idée qu’il existe une suite c’est juste… waouh !

    • Ah je suis contente de découvrir une autre adepte de la série, je l’ai adoré de bout en bout ! Je n’ai pas encore lu le spin off, qui est sur Dany, Iced, il est dans ma PAL mais j’ai un peu peur de le sortir ayant adoré le personnage de Mac.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s