Coeur brisé ( La famille York t.2 ) de Victoria Dahl

Titre VO : It’s Always Been You

Auteur : Victoria Dahl

Traduit de l’anglais américain par Fanny Adams.

Editions Milady, 2012.

Genre : Romance historique

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 »Dieu qu’il fallait de sottise pour croire, comme seule le peut la jeunesse, que le monde s’inclinerait devant leur passion !  » ( p. 80 )

 

Résumé :

 » Un terrible quiproquo, des retrouvailles inespérées. Voilà dix ans qu’Aidan York pleure la disparition de la femme qu’il aime. Ses nombreuses aventures n’ont été que des pis-aller. Il mène une existence sans but, jusqu’au jour où un fantôme surgi du passé lui redonne espoir.

Lorsque Kate Hamilton reconnaît Aidan, toutes ses certitudes volent en éclats. Elle qui souhaitait refaire sa vie, découvre bientôt qu’il est difficile de résister à un premier amour. Mais le terrible secret qui l’enchaîne lui permettra-t-il de céder à son désir ?  »

Mon avis :

J’avais adorée le premier tome de cette série qui voyais Marissa York, la petite dernière de la famille, ne cherchant qu’à briser les règles de la bonne société et de n’en faire qu’à sa tête, mais le soucis se pose lorsqu’elle se compromet et doit prendre un époux le plus vite possible… J’avais énormément appréciée la narration loufoque, le personnage tellement atypique, mais qui correspondait finalement assez bien à une jeune fille un peu rebelle de l’époque.

Dans ce second tome, nous nous centrons sur Aidan York, l’un des frères de Marissa, qui est depuis des années hantées par le trouble de son passé, en la personne de Kate, son amour de jeunesse, décédée brutalement alors qu’ils allaient se marier. Depuis Aidan est inconsolable et tente par tous les moyens de ne pas s’attacher et de ne prendre la vie que comme une recherche perpétuelle de plaisir tous plus sombre les uns que les autres, dans les bras de femmes de la haute société.

Le contexte historique est, si il n’est pas développé comme dans un roman historique, est néanmoins présent par les convenances et les paroles des personnages. Les premières sont respectées, ou si elles sont entravées, ( après tout comme on dit, toutes règle est faite pour être bafouer ^^ ) le sont par respect de la vie d’autrui, et cela reste dans le soucis du bonheur. Rien ne m’a semblé anachronique, même si l’histoire reste un peu fictionnelle par rapport à un roman historique, bien entendu. Mais nous sommes dans une romance, et ce genre littéraire est fait pour faire rêver le lecteur, après tout.

Les deuxièmes sont conforment à l’époque, rien ne semble déplacée et même dans les scènes intimes, entre les deux personnages principaux, l’auteur ne s’est pas laissée débordée par son imagination, et est restée dans le soucis historique des convenances, du rapport au sexe un peu moins débridé, mais cela reste très sensuelle et excitant tout de même.

Le personnage principal Aidan York, est l’archétype de l’homme torturé par son passé sombre, hanté par son amour de jeunesse, tragiquement disparue. L’auteur à particulièrement bien soigné son personnage, il est l’homme d’affaire, qui aime se corrompre dans sa vie privée, afin de tenter de ressentir un semblant de plaisir, qui est un exutoire à son malaise. J’ai beaucoup aimée ces deux facettes du personnage. Il est troublant et incarne le parfait gentleman qui toutes les femmes de la haute-société, même, et surtout celles, qui sont mariées, veulent avoir rien que pour elles, et veulent avoir la fierté de pouvoir dire qu’elles sont les seules à le divertir et ont réussis à l’arracher à son état de mélancolie. Mais aucune n’a plus les faveurs qu’une autre, parce qu’il ne pense qu’à une seule. Cette image, est, pour un personnage masculin assez délectable, dans un sens, parce que les hommes dans les romances ne sont présentés que sous le signe de la virilité. Ici, Aidan allie sensualité et sentimentalisme, et cela lui va fort bien ! Messieurs, si vous saviez comme votre côté sentimental est enivrant !

Nous le rencontrons beaucoup plus libéré et fougueux lorsqu’il est dans les bras de Kate, et cette facette est assez gourmande à suivre, parce que nous sentons que rien ne pourra le chasser des bras de son amour, et que ce dernier est capable de soulever des montagnes !

Le personnage féminin, Kate, est une femme forte, elle s’émancipe et même si la peur ne la quitte jamais, elle ne fais pas machine arrière lorsqu’elle prend une décision. J’ai beaucoup aimée ce personnage, qui n’est absolument pas anachronique dans l’époque dite. Elle ne perds jamais de vue qu’elle n’est qu’une femme et qu’elle n’a pas tous les droits, que la plupart des hommes considère son sexe comme le sexe faible mais elle arrive tout de même à passer outre et se faire respecter par son sens des convenances sur lesquelles elle joue très bien.

Elle évolue tout au long du roman, passant d’une femme sensible et timide, respectueuse des convenances, à une femme plus libérée et un peu plus sure d’elle même, de son pouvoir féminin qu’elle peut exercer sur les hommes.

Les personnages secondaires sont soient attachants, soient antipathiques, mais permettent de bien ancrer les deux personnages principaux dans un contexte, ce dernier est très important parce qu’il détermine leur relation. En effet, les personnages secondaires, sont soient des adjuvants soient des opposants. Cela peut paraître très caricaturale, mais cela ne se ressent pas lors de la lecture. C’est seulement une façon de faire comprendre au lecteur que la relation des deux personnages principaux est une relation semée d’embûches, mais que l’amour pure et vrai peut tout combattre.

Les scènes sensuelles entre les deux personnages principaux sont très bien décrites, et allient la sensualité et la gourmandise du désir, mais également la retenue parce que chacun pense que l’autre n’est qu’un rêve, un pur produit de son imagination. Elles sont très douces, mais nous sentons un besoin de possession l’un de l’autre, parce que la séparation leur à laissés des traces qui resteront encore longtemps.

Le style de l’auteur est beaucoup plus lent que dans le premier. En effet, ce dernier était centré sur Marissa, un personnage complètement loufoque, qui ne tient pas en place et qui joue avec les mots d’une façon très humoristique. Alors qu’ici Aidan, est un personnage torturé qui ne se lâche jamais vraiment, qui aime avoir les choses sous contrôle parce que la seule chose a laquelle il s’est laissé allé, l’amour, lui à ravie la seule femme qui avait du crédit à ses yeux, et il s’est juré de ne plus jamais revivre cela. Ici, l’auteur exploite la mélancolie d’une façon très romantique, mais en même tragique. On se retrouve dans un univers où chaque chose rappelant le passé est traitée d’une façon particulièrement mélancolique et nostalgique que l’on fait tout pour remiser dans un coin de sa tête. C’est souvenir sont exposés d’une plume contrastant avec le reste du livre : en effet l’auteur à fortement réussi à donner à Aidan deux personnalité, celle d’un homme d’affaire sans sentiment et l’autre d’un homme sentimentale qui dès qu’il aime une femme, la seule et l’unique, il peut tout lui donner. Les mots de Victoria Dahl exprime parfaitement cette double-personnalité.

Les autres personnages sont également traités de façon autonomes avec pour chacun un vocabulaire particulier et cela est très agréable et très réaliste.

Conclusion un tome 2 plus sombre que le premier, exploite particulièrement bien le personnage d’Aidan, un homme renfermé depuis la perte de son amour de jeunesse, mais qui sait également se lâcher lorsqu’il est en confiance. Victoria Dahl ne réutilise pas les mêmes ficelles que dans le premier et cela est un gage de sérieux, puisque chaque personnage est unique.

  • Points positifs : Une lenteur qui sert le récit, une plume qui sait s’adapter aux différents personnages

  • Point négatif : Une histoire un peu moins prenante que la frivolité de la première

Publicités

5 réflexions sur “Coeur brisé ( La famille York t.2 ) de Victoria Dahl

  1. Le premier tome est dans ma pile et j’aia bien hâte de le lire 🙂 J’aime la description que tu donnes de Aidan, un personnage complexe, torturé, mais sentimental. J’aime ce genre de personnages dont on découvre différentes facettes de leur personnalité 🙂

    • J’ai adorée le premier tome, et ce second bien que différent, est vraiment très bon aussi =) C’est une série très fraiche, je trouve, et bien écrite. Ah Aidan, dans le premier ce personnage m’avait beaucoup attirée par cette froideur qui dissimulais forcément quelque chose ! J’ai aimée aller plus avant dans sa psychologie et son passé =)

    • Ah youpiii !! Vraiment je te l’a conseille ! C’est une saga de romance historique très bien construite, je trouve. Le contexte et les personnages sont de le respect de l’époque, et les hisoires ont cette air de fraicheur et d’originalité qu’il faut =) Bisous à toi !!!! ❤

  2. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de A à K | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s