Bilan du mois de Septembre 2012

Voilà nous sommes déjà le 30 du mois, que le temps passe vite ! Il est donc l’heure de faire les comptes :

J’ai lu ce mois-ci 3 livres soit un total de 1216 pages lues !

Peu de lectures aux compteur ce mois-ci, la rentrée m’a pris beaucoup de temps. Mais pas une seule déception, ce qui en cette période de grand stress est un soulagement.

J’ai commencée le mois avec le dernier tome de la fabuleuse saga  »Quatre filles et un jean » qui m’a fait verser un torrent de larmes, qui a illuminé mes soirées, par une histoire bouleversante, une digne fin pour une série particulièrement envoûtante, car réaliste. Je vous conseil vraiment ce livre, car malgré mes a priori sur l’intérêt de ce dernier tome, j’ai eu pour lui mon plus gros coup de cœur de l’année ! L’auteur à réellement su me bluffer, son écriture est une fois de plus toute en douceur et nous fais voir la vie plus sereinement.

J’ai lu ensuite, pour mon cours d’histoire du théâtre, une œuvre majeure de la littérature anglaise, le fameux  »Hamlet » du très grand Shakespeare. Je suis ravie de pouvoir travailler sur cet auteur, et ce livre fut une très belle découverte, moi qui n’avait lu que  »Roméo et Juliette ». Il est ici question de la survie après la mort d’un être cher et le désir ou le besoin de vengeance. J’aime beaucoup le monde que Shakespeare créer dans cette pièce, ici c’est vraiment une réflexion sur la mort et l’après, sur le fait que la vie malgré tout, continue.

Et j’ai terminée ce mois avec  »L’enfant du Titanic », une histoire qui au départ ne me tentait pas, mais qui s’est révélée une magnifique histoire de courage, de force après la tempête. L’auteur nous fait traverser les générations et l’Histoire, très réaliste, avec une écriture fluide et directe. Toutes les idéologies y sont dépeintes, et les choix qui nous forgent au fil de la vie, sont ici parfaitement exprimés.

Côté acquisitions, 11 livres viennent s’ajouter à ma PAL : ( voir IMM du mois ) Je vous l’accorde j’ai complètement craquée ! J’étais tellement angoissée pour ma rentrée qu’il a fallut que je décompresse et le chocolat ainsi que les achats livresques, ont très largement contribué à me détendre ! =)

Just one :

Just One est une idée de Louve du blog Les victimes de Louve.

Voici un nouveau rendez-vous pour compléter mon bilan du mois. Il s’agit de faire un choix, juste un, d’où le titre, parmi plusieurs catégories. Cela permettra peut-être de donner encore plus envie aux lecteurs de découvrir l’ouvrage en question.

  • Un coup de cœur :Incontestablement le dernier tome de  »Quatre filles et un jean », qui est d’ailleurs mon coup de cœur de l’année =) Il est tellement puissant que c’est une avalanche de sentiments, un tourbillon de sensations et de peur, de joie et de bonheur !
  • Un univers : »Hamlet », qui explore toutes les facettes du questionnement sur la mort, mais également comment apprendre à régir et continuer à vivre suite à la douleur de la perte d’un être cher. L’existence humaine est largement décrite et imaginée, et toutes ces réponses donne un ensemble assez complet. J’ai vraiment aimée cette pièce qui, à travers le fil rouge de la vengeance, explore toute la gamme des émotions humaines, et tente d’expliquer notre complexe fonctionnement.
  • Un personnage :Hamlet, puisque c’est par lui que les questionnements passent.Je pourrais également citer le personnage de Lena, dans  »Quatre filles et un jean », dans laquelle je me suis profondément retrouvée. 
  • Un couple :May et Celeste, dans  » L’enfant du Titanic  », puisque ces deux femmes n’ayant rien en communs, se retrouvent soudées par une catastrophe, qui les liera à jamais.
  • Une histoire : »L’enfant du Titanic »car l’auteur à vraiment su me toucher avec tout un enchevêtrement de liens, qui semblent se croiser, mais ne pas aller jusqu’au bout de se que, nous, lecteurs, nous savons. C’est très frustrant, mais très bien construit. L’histoire est original et parcours toute l’histoire avec un grand H, afin de nous démontrer que la vie nous mènera toujours quelque parts et que c’est par la douleur que nous nous construisons.
  • Une déception :Peut-être le début de  »Quatre filles et un jean – Pour toujours ». Même si ce n’est pas une déception à proprement parlée, mais plus un choc par ce qui s’y déroule…
  • Une émotion :L’incompréhension et le bouleversement face aux révélations et choix de l’auteur pour le dernier tome de  »Quatre filles et un jean ».
  • Un futur époux :Entre les deux, mon cœur balance… Anthony, dans  »L’enfant du Titanic »parce qu’il incarne parfaitement le bon père de famille, l’homme fort qui peut protéger, aimer et chérir.Et Eric dans  »Quatre filles et un jean », car il est si compréhensif, si doux et patient.Je les veux tous les deux ^^ !

     

Lecture en cours : Les chroniques de MacKayla Lane tome 2 –  »Fièvre Rouge » de Karen-Marie Moning.

Et vous ? Quel est votre bilan ?

Publicités

In my mailbox n°3 ( septembre 2012 )

In my mailbox a été instauré par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Aela du blog Pop Culture Junkie. Ce rendez-vous, hebdomadaire, le dimanche le plus souvent, consiste à partager les livres reçu dans sa boîte aux lettres, les achats effectués, ou empruntés à la bibliothèque.

 » L’amour dure trois ans  » de Frédéric Beigbeder ( édition Le Livre de Poche ) : J’ai vraiment passée un excellent moment devant le film, qu’il fallait absolument que je me procure ce livre. J’ai très envie de faire l’expérience de l’écriture de l’auteur !

 

 » Hamlet  » et  » Le songe d’une nuit d’été  » de Shakespeare ( édition Folio théâtre ) : Car le programme de mon cours d’histoire du théâtre porte sur le théâtre de Shakespeare, et plus particulièrement sur ces deux œuvres. Je suis vraiment heureuse d’en connaître plus sur ce maître de la littérature Anglaise !

La famille York – tome 2  » Cœur brisé  » de  Victoria Dahl ( édition milady romance – collection Pemberley ) : Ayant lu le premier tome il y a quelques semaines, dès que je suis tombée à la fnac sur celui-ci je n’ai pu résister à son appel ! Ce tome-ci est centré sur Aidan York, l’un des frères de Marissa, qui pleure sa fiancée perdue à jamais. J’ai hâte d’en connaître plus sur sa vie, lui qui semble si résigné à la passer seul. J’ai comme l’impression que ses plans vont être contrariés…

 

 » RSVP  » de Helen Warner ( édition milady romance – collection Central Park ) : Ce livre  m’a charmé par sa couverture rose bonbon et son résumé alléchant ! Trois amies assistent au mariage d’une l’une de leur plus proche amie, mais tout ne va pas se dérouler comme prévue, évidement…  Quoi de mieux qu’un bon crêpage de chignon typiquement féminin ^^

 » Attachement  » de Rainbow Rowell ( édition milady romance – collection Central Park ) : Parce qu’un livre de romance du point de vu d’un homme, c’est tellement charmant ! J’ai très très envie de découvrir ce geek, qui en lisant les mails de deux copines va tomber amoureux de l’une d’elle. Va-t-il lui déclarer sa flamme ? Heum, ce serait trop simple…

 » Janes Jones cœur à prendre  » de Joan Reeves ( édition milady romance – collection Central Park ) : Parce que j’ai toujours aimée les réunions de retrouvailles de lycée, et toutes les péripéties qui en découlent. Une petite histoire bien girly ne fait pas de mal de temps en temps =)

La confrérie de la dague noire – tome 3  » L’amant furieux  » de J. R. Ward ( édition milady ) : Je veux depuis longtemps commencer cette saga, dont j’ai déjà les deux premiers tomes, car c’est une des séries fondatrice du mythe de la bit-lit chez milady, avec la saga Anita Blake, bien sur. Les nombreuses critiques plus qu’élogieuses sur l’écriture et la mythologie, entoure cette saga d’une aura de mystère que j’ai très envie d’élucider.

Minuit – tome 5  » Le voile de minuit  » et tome 6  » Les cendres de minuit  » de Lara Adrian ( édition milady ) : Parce que j’ai très envie de continuer cette saga, dont je n’ai lus que le premier tome, et de me plonger plus amplement dans l’univers qui selon moi, est particulièrement intéressant, et bien pensé.

 » Un long dimanche de fiançailles  » de Sébastien Japrisot ( édition Folio ) : Ayant vu plusieurs fois le film, et ayant pleurée comme beaucoup d’entre vous, comme une madeleine, je voulais depuis longtemps lire le livre. J’ai donc demandée à mon libraire de me le trouver avec la couverture du couple s’enlaçant, car je ne voulais pas l’affiche du film. J’ai depuis très hâte de me replonger avec Mathilde dans ses recherches. De plus, j’ai beau essayée, je ne me souviens plus de la fin, alors c’est une bonne occasion de le sortir de ma PAL.

Ce mois-ci j’ai totalement perdue la tête ! Mais il fallait bien que je trouve quelque chose pour combattre le stresse =) Je me rassure en me disant que le mois prochain, je n’achèterai rien, ou juste un petit peu ^^ En attendant, je vais pouvoir me régaler avec tout ses jolis petits livres rien qu’à moi, qui me feront penser à autre chose que les cours et les exams !

C’est lundi, que lisez-vous ? ( n°8, du 17 septembre )

 

Ce rendez-vous, initié par Malou, est désormais repris par Galleane, qui s’occupe de faire le récap des liens.

On va répondre à ces 3 questions :

  • 1. Qu’ai je lu la semaine passée ?

  • 2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

  • 3. Que vais-je lire ensuite ?

Ma lecture de la semaine passée :

 

Quatre filles et un jean –  »Pour toujours » tome 5 de Ann Barshares :

Que dire ? Je suis complètement sous le charme de ce livre ! Et je crois qu’il va se classer en coup de cœur de l’année 2012 ! Oui vous avez bien lu !

Après m’être posée beaucoup de questions, notamment par rapport au fait que l’auteur l’est écrit quelques années après le quatrième tome, quelle serait donc la continuité, est-ce juste un projet commercial… J’ai commencée cette lecture avec beaucoup d’appréhension.

Mais, j’ai vite mis mon cerveau sur pause, pour me plonger dans ce dernier tome, qui se lit, selon moi, comme hébétée. On ne comprends pas les choix de l’auteur, puis on se dit que ce n’est pas de notre ressort, et on se laisse finalement portée par le récit.

Je dois dire, que c’est fort, c’est bouleversant, je ne trouve même pas de mot pour décrire ce que l’on peut ressentir en lisant ce dernier tome. Il se vit tout simplement…

 »Hamlet » de Shakespeare :

Pour mon cours d’histoire du théâtre, je dois lire ce chef d’œuvre de la littérature anglaise ! Et j’en suis ravie, car je me suis toujours dis qu’il fallait que je lise l’œuvre entière de ce maître de la scène théâtrale !

L’histoire est celle d’Hamlet qui doit venger le meurtre de son père. Avec le célèbre monologue  »Être ou ne pas être ? Telle est la question !  ».

J’ai vraiment aimée cette intrigue, où l’on découvre la façon de penser de l’époque et de son auteur, la manière dont était perçu le théâtre, et toutes les subtilités du jeu d’acteur, avec le fait qu’à l’époque, le monde était perçu comme un théâtre. Les faux semblants résident dans cette pièce comme le maître mot, et j’ai adorée cela !

Concernant mon avis final écrit, je ne sais pas encore quand je vais vous le poster, car je souhaiterai avoir plus d’éléments quant à la psychologie du livre, pour faire quelque chose de complet.

Ma prochaine lecture :

 »L’enfant du Titanic » de Leah Fleming :

Toujours au programme, et je dois dire que vos avis plutôt positifs quant à cette lecture, me donnent vraiment envie de découvrir ce que ce roman referme comme secrets ! Et julieblack en parlant de la couverture, m’a fait me poser pas mal de questions. Affaire à suivre donc…

 

A vous désormais ! Que lisez-vous ?

Je tiens à remercier Galleane, qui à très gentiment acceptée que je mette mon lien sur son blog !

C’est lundi, que lisez-vous ? ( n°7 du 10 septembre 2012 )

 

Ce rendez-vous, initié par Malou, est désormais repris par Galleane, qui s’occupe de faire le récap des liens.

On va répondre à ces 3 questions :

  • 1. Qu’ai je lu la semaine passée ?

  • 2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

  • 3. Que vais-je lire ensuite ?

Me revoilà pour vous faire un petit  » C’est lundi, que lisez-vous ?  », après 2 semaines d’absence pour cause d’emménagement d’appartement et de rentrée. Je n’ai pas spécialement lu, mais je pense que cette semaine j’aurais peut-être un peu plus de temps, car l’emploi du temps en est encore au stade du balbutiement, et tous les cours ne sont pas encore commencés. Je vais donc en profiter…

Ma lecture de la semaine passée et ma lecture en cours :

 

Quatre filles et un jean – Pour toujours tome 5 de Ann Barshares :

Autant vous dire que je l’aurais terminée depuis belle lurette, si j’avais eu plus de temps, et que je suis frustrée de ne pas pouvoir m’y plonger correctement.

Mais à chaque fois que mes yeux lisent une ligne, je suis totalement embarquée dans le monde des quatre filles, dans leurs nouvelles vies d’adultes. Et quelle vie ! L’auteur nous lâche des bombes et mon cœur ne cesse de faire des looping. Je suis vraiment subjuguée par mes émotions !

Concernant l’histoire, je n’en suis qu’à la moitié, alors je ne peux me prononcer, mais je suis scotchée par ce que l’auteur nous à réservée. Je me laisse portée et j’ingurgite les sentiments décrits avec brio…

Ma prochaine lecture :

 

 »L’enfant du Titanic » de Leah Fleming :

C’est un prêt de la part d’une collègue de ma maman. Au départ de je ne souhaitais pas le lire, n’étant pas attirée par l’histoire qui au final ne se passe pas sur le Titanic, car ce dernier n’est que le point de départ, et non le fil rouge de l’œuvre. Mais ma maman l’a lu en premier, et m’a dit que c’était une jolie histoire d’amitié et de courage féminin. Étant une grande fervente de la cause des femmes, l’ayant a portée de main, pourquoi ne pas me faire mon propre avis dessus. Et j’avoue que je suis curieuse finalement de le découvrir…

A vous désormais ! Que lisez-vous ?

Je tiens à remercier Galleane, qui à très gentiment acceptée que je mette mon lien sur son blog !

La famille York tome 1 – Coeur Rebelle de Victoria Dahl (édition Milady Romance collection Pemberley) :

Résumé :

 » Une histoire d’amour sensuelle et passionnée.

Marissa doit se fiancer pour éviter le déshonneur. Jude Bertrand, un homme mystérieux à la réputation sulfureuse, se propose de l’épouser. Il n’est pas du goût de la jeune fille qui le trouve laid ; et surtout, impossible de le mener par le bout du nez : c’est un fauve rusé, une force de la nature. Jude, quant à lui, a très bien cerné Marissa et il est peut-être le seul à l’aimer vraiment pour ce qu’elle est : un cœur rebelle, comme le sien. La jeune femme finira-t-elle par accepter ce mariage ?  »

Mon avis :

J’ai acheté ce livre sur un coup de tête lors du lancement de la collection Romance chez Milady, je voulais la tester et finalement n’y est plus repensée pendant un bon moment. Mais cette semaine, étant très prise, j’ai eu besoin d’une lecture complètement détente, sans risque de larmes ! Je me suis tournée vers celle-ci, qui était déjà prévue un peu plus tard dans le mois.

L’histoire ce passe dans l’Angleterre de 1847, où Marissa York, se voit compromise. Il lui faut donc trouver le plus rapidement possible un mari, pour éviter tout scandale. Jude Bretrand, un ami de son frère Aidan, se propose mais entre l’autorité de se voir confier un homme qu’elle n’aime pas, et la curiosité de la sexualité, la jeune fille ne sait plus où donner de la tête. Mais Jude est peut-être le seul qui la voit et l’aime réellement pour ce qu’elle est…Va-t-elle finalement accepter son mari ou tout rejeter dans un dernier désir d’indépendance ?

Le contexte historique tout d’abord, est assez mal exploité, ou tout du moins pas assez expliqué. Nous ne savons rien des mœurs de l’époque, et seule notre culture générale est une base. Au détour de petites phrases, l’auteur nous explique tout de même la place de la femme dans la société ou la famille. Mais l’emploi du temps des hommes se trouve réduit à faire la coure aux dames et la chasse, rien n’est décrit sur les coutumes de l’époque. Pour un livre tel que celui-ci, où l’étiquette régissait la vie des individus de la haute société, je trouve qu’introduire ce genre de choses est important ( ne serait-ce que pour les novices ). Ce qui, à mon sens, retransmet le mieux l’époque donnée, est le langage, mais là encore, nous pourrions, comme les lieux, être n’importe où n’importe quand.

 –  » Marissa, cessez d’agir de façon plus sotte encore que vous ne l’avez déjà fait. Ce que j’ai vu me fait craindre que vous soyez enceinte. Nous devrons vous trouver un mari immédiatement !

– C’est absurde !

Mais avant même d’avoir achevé sa phrase, elle sentit la peur la gagner. Elle n’avait pas vraiment songé à cela. Ce qu’elle savait de la reproduction se résumait à de vagues rumeurs et des fragments de conversation glanés ici et là au fil des années.

– Je pensais que… la première fois… N’est ce pas impossible ?  » ( p. 15 – 16 )

Ici nous voyons bien que la femme n’est pas préparée à la sexualité ni au mariage, mais à part cela, le reste de la société n’est pas représenté. J’aurais souhaité avoir l’opinion des gens, ou au moins des scènes de complots et commérages, mais cela est absent pour ce concentrer essentiellement sur la relation de Jude et Marissa. Ce qui nous prouve que nous sommes ici dans un livre de romance, sans prétentions sur la réalité ou la véracité du déroulement des faits à l’époque dite.

L’intrigue est par contre je trouve, un peu moins cliché que l’on ne pourrait le croire de prime abord. Nous entrons directement dans le vif du sujet avec la décadence de Marissa, qui est prise sur le fait par son frère aîné. Cela nous poses tout de suite les bases, les tenants et aboutissants que les personnages vont tenter de régler. Malgré tout l’histoire est le banal jeu du chat et de la souris, mais parfois on ne sait plus qui est le prédateur et qui est la proie : les rôles ne cesse de s’inverser, et cela rends l’histoire plus prenante et amusante.

Il faut tout de même avouer que c’est une romance, donc on sait comment cela va finir, mais je dois dire que j’ai été surprise dans les dernières pages, où tout est encore indécis quand au dénouement. J’ai aimée cette ambiguïté, qui permet à l’auteur d’insérer des passages un peu plus mélancoliques, qui sont particulièrement bien décrit, selon moi, car j’ai réellement ressentis une pointe de tristesse, j’étais mal à l’aise en lisant cette angoisse qui prends l’héroïne à la gorge. Le côté romance est très bien exploité, mais j’ai trouvée que les choses se passent trop vite, que les personnages pensent avoir changés à peine ont-ils découvert leurs points négatifs.

Malgré tout, l’humour est de mise puisque Marissa n’est pas femme à ce laisser dicter sa conduite, et que Jude est très malin, se fichant un peu des conventions par un passé très sulfureux. J’ai adorée suivre leurs échanges musclés, chacun campant sur ses positions et ne voulant à aucun prix montrer un peu de sa faiblesse à l’autre.

Pour l’époque, les événements contés ici ( dans l’ensemble du livre, dans la globalité de l’histoire ) sont peut-être un peu théâtralisés. Je ne dis pas que c’est complètement impossible, loin de là, surtout si on se réfère au célèbre  »Liaisions dangereuses » de Laclos ! Mais je pense que l’auteur à volontairement forcée le trait de certains faits, sans cela il n’y aurait pas de passion ni d’histoire à proprement parlée. De plus, je l’avoue, je ne suis absolument pas une spécialiste de romance ! Je voulais tenter ce genre littéraire avec cette nouvelle collection dans l’espoir de voir un peu plus de modernité pointer le bout de son nez. De se côté-ci, je ne connais pas encore tout ce que nous réserve les prestigieuses édition Milady…

En ce qui concerne les personnages, Marissa est un protagoniste à double facette : elle est superficielle, aime regarder les cuisses des hommes, et raffole de la danse, d’ailleurs pour elle, un bon mari est un bon danseur. Mais elle est également présentée comme une fille rebelle, car elle ne veut pas voir sa liberté volé, au profit de l’autorité d’un mari, ce qui est à l’époque purement scandaleux et inacceptable pour une famille de la haute bourgeoisie. Sans compter qu’elle ne s’arrête pas là, ne faisant rien comme les autres, elle va aller plus loin que sa condition le lui permet, plus loin que toutes les jeunes filles de son rang. Son côté frivole m’a agacée à certains moments, elle est indécise, puisqu’elle parle d’amour envers Jude, quand le lecteur comprends qu’elle cherche son physique. Mais encore dans ce dernier point, on sent sa force de caractère, qui détonne complètement par rapport aux conventions.

Jude quand à lui, est un homme atypique dans l’univers de la haute bourgeoisie dont est issu Marissa. D’ailleurs, au premier abord cette dernière le prends pour un bûcheron ou un forgeron, cela veut tout dire ! Il n’a pas le physique d’un danseur de salon dont rêve Marissa, et pourtant il se cache tout un personnage derrière la façade de pierre… Je ne vous en dis pas plus, car j’ai aimée découvrir petit à petit ses origines, même si justement, je déplore qu’on ne s’y attarde pas plus que cela au final. Il connaît plus la vie que Marissa, et c’est à son contact que la jeune femme va s’épanouir.

Les personnages secondaires sont assez développés pour faire l’objet par la suite d’un tome, on nous donne ici un aperçu de la famille York, en tant que famille de la haute société Anglaise, assez complet. Le frère aîné, Edward, désormais chef de famille, est très droit, mais profondément humain envers ses proches. L’autre frère de Marissa, Aidan, est plus taciturne, depuis qu’un drame est venu endeuiller sa vie. Il fait preuve d’un certain humour et s’amuse du comportement scandaleux de sa sœur. La baronne est le cliché de l’époque : elle s’évanouit à chaque contrariété, si bien que ses enfants n’en ont plus que superficiellement conscience. Elle n’est pas particulièrement autoritaire, et j’ai trouvée qu’elle n’était pas spécialement choquée par l’attitude de sa fille. Ce qui pour l’époque passait pour le plus odieux des péchés, se retrouve ici un peu bafoué.

Qui dit romance, dit scènes de sexe bien évidement… Comme je l’ai déjà stipulée, je ne suis pas très calée dans ce genre, alors je ne parlerai qu’à partir de mon ressentis. J’ai appréciée le fait que Jude et Marissa soient complètement différents dans ce domaine : l’un est un habitué des lits et douceurs des femmes, alors que l’autre n’a pratiquement, jusqu’à présent, que fantasmée les sensualités et subtilités du sexe. D’ailleurs, il y a pendant la grande majorité du roman, une phase d’apprentissage, une relation maître-élève, qui est contrebalancée par le jeu de séduction que Marissa met en place, afin de mieux prendre Jude dans ses filets. Ainsi ce dernier, se retrouve dans le posture du disciple, puisque la jeune femme est une élève particulièrement assidue et observatrice. J’ai aimée que ce rapport de force un peu misogyne devienne par la suite une source d’humour et de jeu sexuel inépuisable.

Après quelques petites recherches, le sujet du second tome de cette série, sera l’un des frères de Marissa, Aidan. J’ai hâte d’en apprendre plus sur ce taciturne et renfermé personnage, qui porte un passé douloureux sur les épaules…

Premier essai de la collection romance de chez Milady réussi, car même si c’est une lecture détente, l’histoire est prenante et piquante, on a envie de rester avec nos personnages, et même si je déplore que le contexte historique soit mal exploité, je réitérerai l’expérience avec un autre ouvrage de cette collection.

  • Points positifs : une héroïne atypique, des personnages masculins forts, des scènes de sexe qui m’ont données envie (mais chut !)

  • Points négatifs : le contexte historique peut exploité, la baronne accepte trop facilement le comportement de sa fille pour l’époque, l’indécision des deux protagonistes dans les derniers chapitres, une fin peut-être un peu trop  »happy-end »

Extrait :

 » Hum, murmura-t-elle d’une voix endormie. Je comprends enfin ce que vous vouliez signifier en clamant être un vrai homme.

– Pardon ?

– Votre pantalon n’a pas du tout l’air satisfait.

Elle avait dit cela sur un ton si convenable que Jude n’en cru pas ses oreilles. Il éclata d’un rire franc et sonore. Marissa York ne ressemblait à aucune des femmes qu’il avait connues jusqu’à présent.  » ( p. 126 )

L’auteur :

Victoria Dahl a commencé à lire des romans d’amour à un âge si précoce que c’en était indécent, et ne s’est plus arrêtée depuis ! Son premier roman a remporté le Prix Golden Heart, qui récompense les meilleures œuvres de romances historique.

Taguée !? J’ai été taguée !

Coucou les ptits loups !

Je reviens aujourd’hui, après une semaine d’abscence pour cause de rentrée, afin de vous faire mon tout premier tag ! Et oui, ma Bouchon préférée ma taguée, je vais donc avec plaisir répondre à ses questions…

1. Un livre… Que tu as particulèrement aimé ?

Ce roman épistolaire d’un autre genre ( puisque se sont des mails ), à fait étrangement échos à ma vie. Je me suis particulièrement retrouvée dans les interrogations de Léo et Emmi, dans leurs passion dévorante… Jamais je ne me séparerai de ce livre, qui m’a déchirée le coeur pour sa fin…

2. Un livre… Qui ne t’as pas plu ?

Le début de ce livre est vraiment long, si bien que je l’ai abandonné. Mais je compte m’y replonger bientôt, car il me nargue dans ma bibliothèque ! De plus, il parle de littérature, alors, je ne pourrai qu’aimer…

3. Un livre… Qui est dans ta PAL ?

Mon oncle m’a acheté il y a quelques année, je dois bien l’avouer, le tome 3  »Un monde sans fin ». J’ai fais des pieds et des mains pour me trouver les deux premiers, et je ne les ai toujours pas lu ! Quelle honte ! Surtout que je voudrais regarder l’adaptation en série TV, mais les livres me font peur, même si j’aime l’écriture de l’auteur.

4. Un livre… Qui est dans ta Wish-List ?

L’histoire de ce livre, où comment l’Histoire avec un grand H ne serait pas la même, si Hitler avait été reçu aux beaux arts, m’intrigue particulièrement ! J’ai envie de me plonger dans ce que l’auteur à su créer, pour un avenir qui ne sera jamais là…

5. Un livre… Auquel tu tiens ?

Le premier  »Les jolis garçons », la protagoniste revient sur trois histoires d’amours qui ont façonnées sa vie, et son existence. J’ai adorée l’écriture de l’auteur, cette douce violence qui exprime si bien l’amour. J’ai été complètement chamboulée par ce récit…

Le deuxième,  »Les liaisons dangereuses » parce que comment ne pas être emporté par cette folie amoureuse, où on ne sait plus de qui est la proie du chasseur, qui dirige qui, et qui est gagnant du perdant. De plus l’écriture de Laclos est une merveille, il a su si bien parler au nom des femmes, si abilement créer des personnages qui ont traversés les âges sans prendre une ride ( qui ne tomberais pas amoureuse de Valmont ) que je ne peux que m’en extasier ! ( Une citation de Baudelaire me paraît résumer  toute l’intensité du livre :  »Ce livre, s’il brûle, ne peut brûler qu’à la manière de la glace.  » )

6. Un livre… Que tu voudrais vendre ou troquer ?

Je n’ai pas de livre qui me viennent a l’esprit, car j’ai du mal à me séparer des euvres. J’aime toujours les toucher, les voir et en relire quelques passages. Bien sûr j’ai vendu certains livres mais pas énormément…

7. Un livre… Que tu n’as pas réussi à terminer ?

Et oui ! J’ai trouvée le début tellement long, l’héroïne tellement naïve que j’ai laissée tomber ! Un livre me faisait de l’oeil à ce moment là  »La fille du pasteur Cullen », que j’ai lu juste après, et qui fut un gros coup de coeur, que je n’avais pas l’énergie de me plonger dans celui-ci.

8. Un livre… Dont tu n’as pas encore parlé sur ton blog ?

Ma maman les a tous lu, et il faudrait que je m’y mette désormais. J’ai regardée les films qui me semble très bien adaptés, même si je crois qu’ils ne respectent pas entièrement les évenements des bouquins.

9. Un livre… Que tu vas lire en Lecture Commune ?

RAS pour le moment.

Je vais donc désormais taguer :

Aurélie

Marinette

Arisoné la Crapaude