Serum – saison 1 épisode 1 de Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza (édition J’ai Lu) :

Résumé :

 » On peut effacer votre mémoire, pas votre passé.

1773 : Mesmer invente l’hypnose

1886 : Freud invente la psychanalyse

2012 : Draken invente le sérum

Un injection.

Sept minutes pour accéder au subconscient profond d’Emily Scott.

Un carnet pour décrypter ses visions fantasmagoriques.

Quelques jours pour empêcher le pire.

Mais quand les morts suspectes se multiplient, le NYPD se pose une question : Arthur Draken es-il un psychiatre de génie ou un dangereux criminel ?  »

Mon avis :

Comme je l’ai dis dans l’un de mes C’est lundi, je n’étais pas tentée au départ par la saga Serum, notamment par son format court copié sur le mode d’une série TV, et les nombreux flash-code musicaux. Et puis finalement, plus je lisais la quatrième ainsi que les avis très positifs sur les premiers tomes, je me suis décidée à sauter le pas.

Tout d’abord, je suis allée sur le site afin de pouvoir écouter les musiques pendant ma lecture, et j’ai regardée une vidéo présentant la saga, en reprenant presque mot pour mot l’introduction. Je suis tombée amoureuse de la voix du conteur, terriblement froide et pas rassurante pour deux sous ! C’est donc sur une note angoissante mais très positive que j’ai commencée la lecture de ce premier tome.

Nous découvrons deux personnages énigmatiques, puisque nous ne connaissons pas leur noms pendant un bon moment. Il y a tout d’abord un homme dans une chambre d’hôtel qui visionne d’étranges cassettes vidéos, du sang sur les mains. Son identité ne nous est révélée que dans les dernières pages. ( ces apparitions sont en italiques dans le texte )

Ensuite, il y a une femme poursuivie, bientôt rattrapée par ses ravisseurs qui lui tirent une balle dans la tête. Cette partie est très bien décrite, car même si nous ne savons pas dans quel camp  est cette femme, on se prends rapidement à souhaiter qu’elle s’en sorte. L’angoisse de la poursuite monte, et on commence à psychoter.

Miraculeusement rescapée Emily Scott, est touchée d’une amnésie quasi totale.

Mise sur l’affaire, l’inspecteur Lola Gallagher, du 88e district, est bientôt assaillie de questions sans réponses et l’enquête ne tarde pas à piétiner. Qui est à la poursuite d’Emily et que lui veut-on ? Mais l’intrusion de son ami, le docteur Draken, célèbre psychothérapeute, pratiquant l’hypnose va peut-être changer la donne…

Au début, je craignais que les personnages ne soient développés que très partiellement, en raison du format très court, mais cela n’est nullement le cas. Comme dans les séries TV, les détails sur les protagonistes nous sont donnés petit à petit. Ce que j’ai moins aimée, c’est que certains personnages sont un peu caricaturaux ( c’est souvent mon problèmes dans les livres ).

Nous avons donc le capitaine de police grincheux, mais profondément humain et compréhensif.

L’inspecteur Lola Gallagher qui sous des dehors de femme forte cache bien des blessures. Son fils est sa raison de vivre, d’ailleurs ce dernier est un garçon d’une dizaine d’années bien plus mature que les enfants de son âge, en raison d’une vie familiale chaotique.

Le collègue de Lola, Phillip Detroit, expert en criminologie informatique, qui couche avec Lola et qui a peut-être plus de sentiments qu’il ne veut bien l’avouer. C’est un homme bougon qui aboie plus qu’il ne parle, mais qui est doué de compassion.

Et enfin, le docteur Draken, le personnage qui détonne complètement dans le paysage, n’est pas sans rappeler le célèbre docteur House, pour notre plus grand plaisir !

Vous l’aurez compris, on nous brosse dans ce premier tome, tout un panel de personnages, certains aux intentions douteuses, d’autres honorables, mais les apparences sont parfois trompeuses, dit-on…

Le style d’écriture est simple, mais travaillé. Les phrases courtes dominent le roman, et donne une véritable impression de série TV, puisque nous passons d’une histoire à une autre, d’un personnage à un autre. C’est la première fois que je lis un récit écrit à quatre mains, et l’association d’un maître du thriller à un maître de l’énigme, est un pari gagnant ! J’ai adorée l’ambiance très sombre et mystérieuse, qui se dégage de chaque personnage. On en arrive à tous les soupçonner à un moment où à un autre.

Tout ceci est renforcé par le côté musical, avec des musiques classiques, qui se marient à la perfection avec les mots sous nos yeux. Moi qui apprécie être au calme pour lire, ce n’était pas gagné ! Mais finalement, on se prends dans cette atmosphère de film angoissante, avec un rythme musical parfois saccadée, qui nous donne envie de nous retourner, notre livre à la main, pour voir si personne n’est avec nous dans la pièce. Parfois la musique s’intensifie, et notre cœur bat, nos yeux sautent d’un mot à l’autre pour connaître enfin les tenants et aboutissants de l’histoire.

Ce livre ne sera pas un coup de cœur, pour la simple raison, que j’ai découvert l’identité de l’homme aux cassettes vidéos bien avant la fin, sans cela, l’histoire m’a charmée, les personnages sont attachants d’autres sont des méchants en puissance, plusieurs d’entre eux sont encore inconnus et mystérieux, et j’ai très envie de découvrir la suite, car ce premier tome se termine sur un cliffhanger de dingue !!!

  • Points positifs : l’histoire très mystérieuse, l’écriture, les musiques

  • Points négatifs : personnages un peu caricaturaux, une partie de la fin peut se deviner

Extrait :

 » Vous avez bien fait de venir me voir.

Maintenant, détendez-vous.

Détendez-vous et laissez votre conscience s’ouvrir. Laissez-la vous guider.

Le sérum qui va vous être injecté facilite l’induction hypnotique. Il n’altère en rien votre personnalité ni votre volonté, mais il vous débarrasse de ce qui vous éloigne de votre conscience.

Votre conscience voit plus de choses, entend plus de choses, connaît plus de choses que vous ne pouvez l’imaginer.

Ici, maintenant, votre conscience est reine.

Il y a, quelque part dans un coin de votre tête, un petit train. Un petit train qui peut vous emmener en voyage. […]

«  La Nature est un temple où de vivants piliers laissent parfois sortir de confuses paroles ; l’homme y passe à travers des forêts de symboles qui l’observent avec des regards familiers. Comme de longs échos qui de loin se confondent, dans une ténébreuse et profonde unité, vaste comme la nuit et comme la clarté, les parfums, les couleurs et les sons se répondent. «

Oubliez le monde autour de vous. Ses bruits. Ses nuisances. N’écoutez que l’écho de votre âme.

Le plus important, c’est vous.

N’ayez crainte. Je suis là, à vos côtés.

Il ne peut rien vous arriver…  » ( p. 8- 9 )

Les auteurs :

Henri Loevenbruck est l’auteur de 13 livres, entre thrillers et romans d’aventures. Ses livres sont traduits dans plus de 15 langues. Après des études de lettres, et 17 mois passé aux Editions Francophones d’Amnesty International, il devient pigiste pour la radio (TSF) et la presse écrite (L’Express), il signe de nombreuses chroniques sur les littératures de l’imaginaire avant de créer sa propre revue (Science-Fiction magazine). Après être resté rédacteur-en-chef de ce journal pendant deux ans, il publie à 25 ans un premier polar futuriste aux éditions Baleine, sous le nom de Philippe Machine… S’en suit une plongée plus que réussis dans le monde du thriller, puisqu’il a été qualifié, en 2008, de  »nouveau maître du thriller Français » par le Nouvel Observateur !

Fabrice Mazza est le plus grand maître des énigmes en France. Ses ouvrages sont lus dans le monde entier et ont dépassé le million d’exemplaires vendus.

Publicités

17 réflexions sur “Serum – saison 1 épisode 1 de Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza (édition J’ai Lu) :

      • Au fait, pour Shutter Island, si tu veux le lire, dis le moi ! Je peux te l’envoyer si tu hésites à l’acheter 😉 D’ailleurs, en parlant de ça, ça te dis que nous soyons partenaires de blog ?

      • Oh c’est trop gentil Bouchon =) Je pense que je vais craquer et l’acheter, car il me fait envie depuis la sortie du film.
        Se serai avec grand plaisir, que je deviendrais partenaire de blog avec toi =) Par contre, comme c’est la première fois, dis moi comment ça se passe.
        ( je suis vraiment contente ^^ )

  1. Hiii, je suis contente que tu acceptes 🙂 Et bien, le principe est assez simple : il s’agit juste de partager davantage que de simples commentaires… En faisant des Lectures Communes par exemple, ou des Swaps… Ou des petits mots gentils, simplement. Moi, j’ai créé une page où je liste mes blogs partenaires, avec leur bannière et une courte description faite par le blogueur lui même… Je te donne le lien, si cela peut te donner une idée ! http://bouchondesbois.over-blog.com/pages/Vouset_moi_-8198906.html

    Gros bisous !!

    • Ah daccord, merci d’éclairer ma lanterne =) je n’ai jamais eu de blog auparavant, et tout ceci est nouveau pour moi.
      J’aime beaucoup le principe et je suis contente que tu me l’ai proposé =)
      Je vais te préparer ma bannière et la description, il suffit que tu me dises à quelle addresse l’envoyer.
      Si cela ne te dérange pas, j’aimerai reprendre ton principe ( bannière + description )…

  2. Il faut que je me l’achète prochainement ce livre mais j’en ai tellement d’autres à acheter…lol
    En tout cas, super avis comme d’habitude ;-)!!!
    Gros bisous
    PS: Je voudrais bien aussi qu’on soit partenaires de blog si tu veux bien évidemment ;-)…

  3. Ah Henri Loevenbruck !! J’ai adoré La Moïra et Gallica de cet auteur, deux séries vraiment excellentes, auxquelles j’ai énormément accroché. Il faut absolument que tu les découvres si ce n’est pas déjà fait ^^

    • Je découvre tout juste Henri Loevenbruck par cette saga. Mais j’ai entendu parler de La moïra et de Gallica, et je dois dire qu’elles me tenteraient bien toutes les deux ^^ Car c’est vraiment un auteur que je souhaite découvrir par le biais de ses autres oeuvres… Merci pour les conseils de saga en tout cas =)

      • En fait, Gallica et la suite de La Moïra, ce sont deux séries qui sont reliées et je te souhaite de les découvrir, ce sont de vrais petit bijoux ! Et il n’y a pas de quoi ! Faudrait que je découvre Serum pour ma part 😉

      • Ah merci du tuyau =)
        Maintenant que j’ai lu les résumés, ça me donne envie, c’est malin ^^
        Ah oui Serum, est à lire assurément… Ne serai-ce que pour le mystérieux docteur Draken…. mhouaaaaa ( la sadique ! )

  4. Pingback: Index par auteur ( nom de famille ) : de L à Z | Topobiblioteca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s