»Ainsi soit-elle » de Benoîte Groult

Titre VF : Ainsi soit-elle

Autrice : Benoîte Groult

Editions Le livre de poche, 1975.

Genre : Féminisme, Témoignage

 » Je ne veux pas croire que si Freud se promenait aujourd’hui au rayon fillettes des Galeries Lafayette, il ne tomberait pas d’accord avec Simone de Beauvoir, pour reconnaître qu’on ne naît pas femme, mais qu’on le devient. De gré ou de force.  »

Lire la suite

Trouver le temps de lire :

Comment fais-tu pour lire autant ? Cette question revient souvent dans mon entourage, mes proches ou mes collègues. J’ai eu envie, en cette période un peu spéciale, où nous sommes tous confinés, obligés de rester chez nous pour se protéger et protéger les autres, de vous dévoiler un peu de mon quotidien de lecture.

J’ai toujours été une lectrice passionnée. Vous le savez, je vous en ai déjà parlé sur le blog, j’ai eu envie de lire pour faire comme ma maman. Petit à petit, je me suis découvert une vraie passion, un vrai loisir dans la lecture qui me faisait du bien. Au collège et au lycée, j’avais sur ma table de chevet et dans mon sac, mon livre de cours de français ou de littérature et ma lecture personnelle. J’ai toujours eu cette habitude, au collège je devais attendre ma maman une demie-heure après les cours, je lisais donc à ce moment là. Au lycée, je lisais dans le bus le matin et/ou le soir, puis dans mon lit avant de m’endormir. J’ai eu accès à un ordinateur très tard par rapport à d’autres enfants, nous n’en n’avions pas à la maison, si bien que j’ai dû apprendre à faire autre chose. Je n’ai pas eu de console non plus, si bien que les jeux vidéos n’ont jamais fait partie de ma vie et encore aujourd’hui même si j’en possède une chez moi, elle me sert à regarder Netflix. J’ai été une adolescente plutôt calme qui aimait s’évader dans les livres. Je lisais beaucoup plus que les autres mais beaucoup moins que maintenant.

Cette habitude n’a jamais disparue et c’est véritablement après le lycée, lorsque j’ai fait une année d’étude par correspondance, puis lorsque j’ai repris la FAC que j’ai vraiment développé cette passion toute particulière pour la lecture. Je me découvrais plus de temps libre, je lisais énormément le matin lorsque j’avais cours tard dans la matinée ou entre deux cours si je ne pouvais pas rentrer chez moi. La découverte des blogs littéraires, la création de mon propre espace et les conseils des blogueurs ont créé cette avidité de lecture qui ne m’a depuis plus quitté, si bien que j’en ai fait mon métier.

Lorsque j’ai débuté ma vie professionnelle, en librairie pour mon plus grand bonheur, j’ai du adapter mon rythme de lecture. En effet, je ne pouvais plus lire autant qu’avant car je n’avais plus du tout le même planning simple qu’à la FAC où en dehors des heures de cours et de recherches perso, je pouvais m’organiser comme je le voulais et lire pendant de longues plages horaires dans la journée, le matin et/ou le soir. Je lisais donc pendant ma pause déjeuner, parfois le matin lorsque je commençais ma journée plus tard et surtout le soir. Je profite de chaque petit moment libre, des salles d’attente, de mes jours de repos. J’aime me ménager des plages horaires où je ne vais pas regarder l’heure et pouvoir me consacrer pleinement à ma lecture. Je n’ai pas encore d’enfants donc j’ai plus de temps que d’autres, mais j’ai tout de même ma maison à entretenir et ma vie de couple.

Finalement, je ne fais rien de particulier pour augmenter mon rythme de lecture, je profite juste des petites occasions de la vie. Comme toute passion chaque personne trouvera sa façon d’avoir le plus de temps possible pour s’y consacrer. Depuis peu, j’ai débuté un travail dans une nouvelle librairie, qui change complètement de ce à quoi j’avais l’habitude. En effet, j’ai travaillé 3 ans dans une librairie discount, où je vendais des livres neufs sortis des catalogues d’éditeurs. Des livres déstockés en somme. Je n’avais donc pas toute cette pression autour des événements littéraires comme la fameuse rentrée de septembre. Désormais, il va falloir que je change de façon de faire. En effet, c’est une librairie traditionnelle, dans laquelle il faut savoir conseiller les nouveautés à un public parfois exigeant. Je vous ferai donc un article sur ma nouvelle façon de lire dans peu de temps !

Mais le plus important reste de lire quand vous en avez envie, sans vous prendre la tête sur la quantité ou le rythme. Vous pouvez lire pendant 10 minutes par jours ou 3 heures d’affilées, ce qui reste est le plaisir de lecture. Il faut lire car vous aimez cela et ne pas vous forcez car c’est le meilleur moyen de tomber dans ce qu’on appelle communément une  »panne de lecture ». Cela ne m’est jamais arrivé à proprement parlé, car lorsque je ne ressens pas l’envie de lire, je ne le fais pas. Il faut que je sois concentrée et dans une bonne phase pour profiter pleinement de mon livre. Je n’hésite pas non plus à abandonner un livre qui ne me plaît pas, car j’ai suffisamment de romans auxquels j’ai envie de donner une chance pour me forcer à lire. Il faut s’écouter et écouter ses envies…

Et vous, quel est votre planning de lecture ? Comment lisez-vous ? Au plaisir de vous lire et d’échanger…

 »50 nuances de Grecs t. 1 & 2 – Encyclopédie des mythes et des mythologies » de Jul et Charles Pépin

Titre VF : 50 nuances de Grecs 1 & 2 – Encyclopédie des mythes et des mythologies

Auteur : Charles Pépin

Dessinateur : Jul

Editions Dargaud, 2017 – 2019.

Genre : Bande-dessinée, Humour, Mythologie

 » Le défi de cette encyclopédie : redonner vie à la mythologie en la projetant dans notre quotidien moderne !  »

Lire la suite

 »Comme des frères » de Claudine Desmarteau

Titre VF : Comme des frères

Autrice : Claudine Desmarteau

Editions L’Iconoclaste, 2020.

Genre : Littérature contemporaine

 » La tristesse est une couleur – pour moi gris serpillière. La couleur du ciel après la pluie.

La peur a une odeur. Les chiens la reniflent, on m’a appris ça quand j’étais môme. Il faut éviter de transpirer la trouille quand on croise un chien. A l’école et au collège c’est pareil. On est comme des chiens. La peur on la renifle. Elle rend agressif. Elle excite la meute. Le dégoût de soi, il n’a ni goût ni odeur. Il serre la gorge. Il dessèche les mains et la bouche. »

Lire la suite

 »L’homme qui pleure de rire » de Frédéric Beigbeder

Titre VF : L’homme qui pleure de rire

Auteur : Frédéric Beigbeder

Edition Grasset, 2020.

Genre : Littérature contemporaine

 » Toute ressemblance avec des faits réels ou des personnalités existantes pourrait révéler les limites d’un auteur sans imagination.

Un jour, il me faudra admettre que j’ai consacré mon existence à faire passer mes problèmes pour des fictions et ma vie pour un roman.  »

Octave Parango

Lire la suite

 »Les contes de Beedle le Barde » de J.K. Rowling version illustré

Titre VO : The Tale of Beedle the Bard

Titre VF : Les contes de Beedle le Barde

Autrice : J.K. Rowling

Illustré par Lisbeth Zwerger

Traduit de l’anglais par Jean-François Ménard.

Editions Gallimard jeunesse, 2019.

 » La vérité est toujours belle et terrible, c’est pourquoi il faut l’aborder avec beaucoup de précautions.  »

Albus Dumbledore

Lire la suite

 »Les cicatrices » de Claire Favan

Titre VF : Les cicatrices

Autrice : Claire Favan

Editions Harper Collins, collection Noir, 2020.

Genre : Thriller

 » Il emprunte l’escalier sans se presser, faisant claquer ses talons sur les marches carrelées. Il aime que ses captives entendent le bruit de ses pas en se demandant à laquelle d’entre elles il va rendre visite.  »

Lire la suite